TRUMP VS HILTON - Highlights

viciouus

Grand Maître
#1
Voilà on est pas loin des prochaines élections américaines et l'anomalie Trump vient de se manger une vidéo où il a des propos quelques peu crus envers les demoiselles. Depuis quelques jours on le donne mort comme on donnait mort Hilary il y a quelques semaines lorsqu'elle s'est effondrée devant sa bagnole officielle pour cause de "pneumonie". Mais hier soir, The Donald a montré les dents tel un boxeur a terre qui donne le tout pour le tout pour un KO. "Je n'abandonnerai jamais dit-il"

Cette élection respecte le même schéma spectaculaire depuis le départ : on se bouffe épisode par épisode avec des personnages hauts en couleurs qui ressembleraient à des cartoons. Après avoir battu Lyin' Ted, The Donald s'est donné pour objectif de faire la peau de Killary Crooked Hillary. ça se vanne, ça claque, ça s'accuse et ça va sous le pantalon.

Cette élection est totalement passionnante : un vrai reality show à l'américaine où on se bouffe des insultes et des rebondissements sans gants de boxe. Je dirais même que c'est encore mieux qu'une série américaine dernier crie. La série House of cards aura du mal à faire mieux, on a dépassé la fiction. ça pue la vulgarité, la magouille et la violence, et pourtant, il y a de vrais enjeux de fonds : le nouvel affrontement contemporain 2.0 du "populisme" face aux "démocraties". Le politiquement correcte est en pleine crise et se débat comme il peut contre cette avalanche de propos franco.

Pour ma part, je trouve ça jouissif quasiment remarquable, une illustration explosive de nos sociétés contemporaine. Parce que des mecs comme Rodrigo Duterte, Poutine et Trump apparaissent comme des personnages Punks authentique à rebours de ceux qui représentaient l'anticonformisme auparavant.

Alors suis-je un supporter de Trump ? Eh bien oui et non.
- Oui, parce que cet homme est l'objet d'une attaque inédite de l'etablishment américain : les républicains ont cherché par tous les moyens de l'éliminer, Fox News médias de droite a même de la réserve envers lui, il crée un intéressant sentiment de panique chez une oligarchie en branle.
Oui parce que de manière inédite, Trump propose une politique étrangère isolationniste américaine plutôt brillante franchement anti-interventionniste, pacifique avec la Russie.
Oui parce qu'il agit en indépendant avec sa propre fortune et peu de lobbies.
Oui parce qu'il dit ce qu'il pense sans filtre. Et en dépit des conneries qu'ils balancent je respecte cette franchise.
Oui parce que des quotidiens comme "Lemonde" et les chaînes TV (itélé, bfm..) par leur actionnariat, représente en France une panique généralisée de l'oligarchie mondiale.
Oui enfin, parce qu'envers et contre tout, et malgré même une défaite, il a réussi à atteindre ce stade, ce qui dénote un regain étonnant de l'amérique profonde, pas forcément exclusivement white.
- Non ensuite, parce qu'il demeure malgré tout un libéral américain, un présentateur tv qui a fait de l'oseille sur la bêtise.
Non parce que son excès confine à une bêtise aussi bien de fond que électorale.
Non parce que c'est un reagan économique.
Non parce que face aux assises de l'oligarchie sur la politique réelle, il risque de pas faire grand chose.

Pour être franc, je ne voterai pas pour un président tel que lui en France. Nous avons une autre tradition. Mais ma fibre "Punk" et provocatrice serait déçue de voir une Clinton carriériste et transpirant l'etablishment WASP se farcir la présidence. Cette femme constamment blanchie en France, très faiblement attaqué sur l'affaire des mails, jouant la carte drague communautaire à outrance (message démagogique en langue espagnole, aux femmes) représente un avenir noir de la politique en France. Je ne parle même pas de la constante de sa politique étrangère guerrière. Grosso modo, elle me semble ordurière, mais largement épargnée par l'ombre démoniaque du "nouvel hitler" et "dangereux" Trump.

Pourtant il me semble malgré tout, que l’Amérique a l'occasion de se donner un semblant de tournant. Un revirement qui pourrait être intéressant, même si il échouerait. Car comme en France, la poursuite Obama - Clinton serait semblable à la poursuite Sarkozy-Hollande. Une constante de politique fade menée par des carriéristes dynastiques ( Bush sénior, Bush junior, Bill clinton, Hillary clinton, Obama, bientôt michelle obama ?) qui ne fera qu'apporter une colère froide des laissés pour comptes.

La guerre des sécessions s'est jouée entre le Nord puissant, industrialisé, peuplé, immigrationniste et le Sud agricole, traditionnel, homogène.
La prochaine guerre froide se jouera entre les côtes industrielles de pointe, immigrationniste, peuplé, hipster et le midwest traditionnel, énergétique, plus ou moins homogène et middle class.
Voilà ce qu'on importe chez nous mais cette fois-ci, entre les campagnes et les villes.
 

rom32@idn

Grand Maître
#2
L'Amérique pro-Clinton qui joue sa choquée face aux propos de Trump datant de 2005 oublie bien vite que Mme Clinton a baissé les yeux et fermé les oreilles lorsque son tocard de mari s'est fait faire une pipe par une stagiaire tout en jurant qu'il n'avait rien fait.
Elle a passé l'éponge sur cette outrance; pas folle, la Clinton, elle aurait perdu un nom qui lui sert bien aujourd'hui.
 

Hotchkinos

Expert
#3
Je pars partant pour Hillary, je reste persuadé que ce sera la gagnante de cette élection présidentielle. Son avantage sera d'avoir les conseils de son mari Bill.

Ce qui s'est passé jadis entre Bill et cette dame de compagnie, très volontaire pour rendre des services hygiéniques, n'est qu'un détail qui fait maintenant parti de l'histoire. Ce n'est plus important puisque tout le monde a su, et qu'il n'y a plus rien à apprendre de plus.
 

darkside07

Grand Maître
#4
Bernie Sanders incarnait un semblant d'espoir.

Là c'est soit un décérébré dangereux, ou bien une néolibérale violente...
 

wmoreau

Nouveau membre
#5
Le modérateur a certainement eu une meilleure poignée sur le débat que le tous les autres. Il semblait avoir plus dans les détails de certains sujets qui a été utile, mais il a aussi l'impression qu'il nourrissait les réponses à des questions comme Hillary sur les droits d'armes à feu et Trump sur la Cour suprême.
 

viciouus

Grand Maître
#6
Bernie a quand même fait un beau parcours pour un "socialiste". C'est plutôt encourageant pour le courant plus ou moins anti-libéral.
Après il peut trés bien être une baudruche de gauche comme on en a tant par chez nous.

Personnellement, par pure subversion, j'aimerai bien voir Trump élu, ce serait trés drôle, rien que pour voir la gueule déconfite des gens qui le prennent pour le diable.

Parce qu'allons bon, soit il défit l'oligarchie lors de son mandat et il sera éjecté ou trés malmené par un moyen ou un autre. Soit il fera un mandat basique aussi brillant que ses prédécesseurs et il ne sera qu'une déception à la Sarkozy. Rappelons nous de l'hystérie des presses de gauche qui nous parlait d'un crypto-hitler lorsque Sarko candidatait. Voyez la simple vulgarité du personnage qu'il en reste.
 

darkside07

Grand Maître
#7
Les proba que Trump soit élu sont faibles, même s'il fait un léger rebond à la faveur des dix derniers jours puisque Clinton est empêtrée dans ses emails publics.

Les Etats-Unis vont rester les Etats-Unis, Trump est dangereux d'abord pour lui-même dirais-je, ensuite pour le climat (car il prônerait l'inaction la plus totale sur le sujet), mais il semble à la rigueur moins dangereux qu'une Clinton pour le moyen-orient.
Cette dernière étant une va-t-en guerre version Bush trempée dans Blair. Quand bien même elle a du apprendre depuis les erreurs de son mari dans les 90s, et avec son expérience dans l'administration Obama...
 

gropouce

Grand Maître
#8
Salut,

J'ai lu des trucs marrants sur les Clinton, aujourd'hui. Apparemment, le FBI ré-ouvre l'enquête sur les e-mails. Je suis un peu déçu parce que je trouvais que les conclusions du directeur du FBI étaient fantastiques

"L’ enquête menée par le FBI avait cependant été conclue à la stupéfaction générale en Juillet 2016 par une demande de non lieu par monsieur Comey qui avait souligné que madame Clinton avait à peu près commis tous les crimes que l’on pouvait lui reprocher mais qu’il ne demandait pas d’inculpation …car elle ne se rendait pas bien compte des conséquences de ses actions.
Toujours est-il qu'ils sont nombreux à croire que les élections seront perturbées, voire n'auront pas lieu.


 

HokeyPokey

Grand Maître
#10
Bon on evite la troisieme guerre mondiale !
 

rom32@idn

Grand Maître
#11
Ils sont beaux, les « experts » qui, dans les médias, prédisaient la victoire de Clinton.
Trompée par son mari, trumpée par Donald ai-je lu tôt ce matin sur tweeter.

Et une claque de plus dans la gueule de la clique politico-médiatico-artistique.
Les z'élites zélotes tremblent, le modèle mondialisto-bobo qu'ils tentent d'imposer à coups de menaces, d'insultes, de procès s'effrite.
La suite, en 2017 ?
 

Figatelu

Grand Maître
#12
Oui, je dois avouer que la lecture d'un article relatant l'état catastrophé du présentateur débile à la mode ou de Michael Youn fait quand même du bien. J'attends la réaction du fils de Bedos.

J'entends également dire que le FN a un boulevard qui s'ouvre après le triomphe de Trump. En tout cas, il devient plus facile ce matin de glisser un bulletin FN dans l'urne en se disant que si la première démocratie mondiale l'a fait et avec un programme qui se prétend bien plus radical, pourquoi pas la France ?
 

mezigo

Modérateur
Staff
#13
Moi, ce que je retiens de cette élection et du référendum Brexit anglais, c'est trois choses :
- la chute des freins qui empêchaient les votes de rupture ;
- la réaction des masses face à une intelligentsia qui veut leur imposer un vote intelligent en les prenant pour des cons ;
- le fait que ce vote de rupture soit aussi une cause de malaise et de remord (exemple anglais : on a voté mais on le regrette)...

Si nos politiques n'étaient pas si cons, ils feraient un peu de gaullisme (je vous ai compris !) et prendraient à leur compte les interrogations et souffrances du "petit peuple", en leur proposant de vraies solutions, pragmatiques et pas démago. Il y a, en France et ailleurs, un déficit du "parler vrai". Et cela se manifeste par des votes anti-système.

Pour moi, le boulevard ouvert au FN est une vue de l'esprit, mais surtout une possibilité dont seront directement responsables nos hommes et femmes politiques s'ils persistent à ne pas se remettre en cause. Clinton est symptomatique d'un manque de capacité à proposer de nouvelles têtes. Sarko, Juppé ou Fillon devraient prendre conscience que leurs seules trombines feront 10 points de moins au premier tour qu'un jeune qu'ils supporteraient.
 

Figatelu

Grand Maître
#14
Quelle est la différence entre la chute des freins du vote de rupture et le boulevard pour le FN ? A moins que tu ne considères le vote FN comme un vote d'adhésion et non pas de rupture.

Sur le second point, tu me fais exactement cette impression depuis que je te lis. J'ignore si tu nous prends pour des cons mais pour le reste, c'est tout à fait toi.

Quant aux remords post-électoraux, tu utilises le "on". Qui est ce on ? N'est-ce pas encore une réflexion digne de l’intelligentsia qui veut imposer un vote intelligent etc... Le peuple a choisi, il est adulte et responsable et même s'il fait parfois des choix qui ne nous convienent pas, il faut le respecter et l'intégrer. Sinon c'est une dictature.

Mais il y aurait tant à dire sur les multiples raisons de ce vote Trump :

- L'immigration massive qui devient insoutenable économiquement,
- Les menaces islamistes,
- Le fait que Trump soit un mec qui a réussi sa vie personnelle dans le privé, ce qui lui donne la légitimité pour pousser le peuple à travailler dur pour son épanouissement personnel et sans compter sur les autres.
- L'utilité ou la nuisance des sondages dans une démocratie

Et plein de trucs qu'on peut pas imaginer puisque nous ne vivons pas là bas...
 

HokeyPokey

Grand Maître
#15
Beaucoup ont aussi eviter Clinton, pour eviter de retomber dans une guerre froide dont personne n'a besoin.
Perso, j'aurai ete americain, j'aurai vote pour Trump, juste pour eviter une confrontation qui semblait inevitable avec la Russie.

Et puis Clinton avait beaucoup trop de desavantage :
- Une femme
- Candidate du systeme, ancienne femme d'un ancien president
- Les democrates avaient gagnes deja deux fois d'affile, et tous le monde est conscient qu'une alternance est bien, voir necessaire. Obama etait un bon president, mais il etait aussi au pouvoir depuis plus de 10 ans. Voter pour Clinton, c'est continuer la politique d'Obama en pire. Obama avait une certaine classe, tout comme Trump.
- Et puis, elle etait conne, avoir les questions avant Trump, pouvait la faciliter pour les debats, mais ca change rien que Clinton etait favorise par les medias, et la revelation de cet acte a montre que Trump avait raison

En ce qui concerne le FN, Le FN n'a aucune chance pour 2017. Mais ca lui ouvre un boulevard pour 2022.
 

Figatelu

Grand Maître
#16
Si tu mets la gauche ou une droite fade en face, Le Pen fera un énorme score. Reste à espérer que ça s'arrêtera à 49%.

Sinon d'accord avec toi et en particulier
sur le fait qu'elle soit une femme et sur l'alternance
 

darkside07

Grand Maître
#17
Trump "une certaine classe" :lol: .

Le mec a fait campagne en traitant des peuples entiers de violeurs, les noirs de paresseux, les femmes de tous les noms, a insinué que le dérèglement climatique était une fable inventée par les chinois pour nuire à l'industrie US. Il a en plus une coupe de cheveux ridicule et le teint orange.

Et il serait classe ? Putain tu tires ça d'où ?

@Figa

Quant à la réussite personelle de Trump, ça c'est une fable, une vraie. Le mec a joui du pognon et de la réputation de son père.
Il n'a réussi que dans l'immobilier mais encore sans être dans le top10 chez lui à New York.

"Ses performances ont été moins bonnes que l'économie américaine en général [...] Donald Trump pesait 100 millions de dollars en 1978 [...] Si Trump avait mis cet argent en bourse, par exemple dans un fonds basé sur l’index newyorkais S&P, comme n’importe quel retraité américain, cette somme serait aujourd’hui devenue 6 milliards de dollars, alors que sa fortune actuelle oscille selon les analystes entre 2,9 et 4,1 milliards de dollars.

http://www.rtl.be/info/monde/international/donald-trump-est-il-vraiment-un-bon-entrepreneur-voici-la-reponse-815938.aspx

 

momo19_89

Grand Maître
#18
Le fait que Trump soit un mec qui a réussi sa vie personnelle dans le privé, ce qui lui donne la légitimité pour pousser le peuple à travailler dur pour son épanouissement personnel et sans compter sur les autres.
J’espère que les médias américains vont cesser d’enquêter sur certains points noirs concernant ses sociétés,ses impôts etc...
Et la bas,quand les journalistes tiennent une proie,le résultat se fait sentir.D'ailleurs il suffit d’écouter ses déclarations ce matin pour comprendre que toutes les promesses vendues pendant la campagne n'engage que ceux qui ..........
C'est dommage qu'il ne prend pas ses fonctions tout de suite pour voir si vraiment les premières décisions sur le plan international sont conforme a ses promesses électorales..Comme ça MLPen aurait vu qu'il ne suffit pas dire moi je fais.
Sans le coup d’état du responsable du FBI a quelques jours de l’élection,je pense que le résultat aurait été autre.
 

HokeyPokey

Grand Maître
#19
@darkside07,

Quand tu vois Hillary clinton faire un discours a la television, elle me rappelle tout simplement une Aubry ou un Hollande dans sa maniere de parler, de discuter, ses gestes, etc ...

Je dis pas que ce quíl dit etait intelligent, que ca m'attirait. Je dis simplement qu'au niveau de la prestation, ben Trump avait plus de prestance que Clinton.

Maintenant, Trump etait un specialiste des sitcoms americains, de la tele realite, des discours. Personne n'a prevu sa victoire, du debut jusqu'a la fin, ce mec est tout simplement formidable en tant que candidat, il est passe de 0% d'íntention de vote a plus de 51% ! Personne n'avait prevu ca, il a literralement eclate tous les candidats du systeme, de Bush a Clinton !

En parallele, cela nous donne une belle lecon pour notre election, j'ai maintenant des doutes sur la victoire de Juppe aux primaires LR.
 

Figatelu

Grand Maître
#20
Darkside,

Ma remarque était une comparaison avec nos politiciens français qui sortent de science po et de l'ena pour devenir haut fonctionnaire jusqu'à l'Elysée et sans rien comprendre à la vie. Ensuite, le peuple les accuse de déconnexion avec la réalité et vient le bashing.

À ca, je préfère un président qui a du vécu et qui sait ce que diriger signifie.

Et passer de 100 millions à 4 milliards, je connais pire.
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Membres en ligne
  • danic
  • Boris521
  • mdj de normandie
  • IlliciteS
  • BarbiePC
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
865 671
Messages
8 060 231
Membres
1 576 206
Dernier membre
PIOGER
Partager cette page
Haut