rédaction sur "apocalypse now"

  • Auteur de la discussion zeliha
  • Date de début

zeliha

Nouveau membre
#1
svp j'ai une rédaction en français sur le film " apocalypse now" et je dois prouver que dans ce film il y a du registre épique , réaliste et pathétique puis je dois dire pourquoi ces registres ce sont mélangés merci
 
#2
Epique, la façon dont est relaté l'assaut héliporté sur le village qui abriterait des troupes nord-vietnamiennes. L'atmosphère, les personnages, les scènes sont tournées comme s'il s'agissait d'un western, dans lequel la cavalerie US (les hélicos, qui d'ailleurs font partie de régiments de cavalerie bref) attaqueraient les vilains Indiens. Le commandant d'unité lui-même (Robert Duvall) insuffle cette idée de western à la John Wayne (dans la Charge héroïque ou autre), affublé de son couvre-chef de l'armée nordiste, demandant à son trompette de sonner la charge etc.

Le réalisme, celui de l'assaut lui-même du village, avec l'emploi massif d'effets pyrotechniques illustrant les scènes de combat; l'oisiveté des troupes attendant de monter en 1ère ligne, leur angoisse palpable.

Enfin le pathétique, soit toujours lors de l'assaut où l'on voit les civils se faire décimer; soit lors des scènes finales, où l'on a presque pitié de Marlon Brando dans son rôle de dictateur fou, loin des bruits de la guerre. Et l'ordre absurde qui a été donné à Martin Sheen de l'éliminer.

Par contre, expliquer la façon dont tout ceci est imbriqué euh.. faudrait que je revoye le film..

Il y a du pathétique dans les scènes réalistes de violence, du réalisme dans les scènes épiques (de nombreux soldats, et c'est encore le cas en Irak par exemple) se prenaient pour des cow-boys et se pensaient investis d'une mission de justice. On retrouve également du pathétique dans ces scènes épiques, car on se rend compte de la stupidité et de l'absurdité avec lesquelles ces hommes combattaient..
 

john76

Expert
#3
oublie pas la bande son du film(The Doors...)qui peut souligner des moments forts du film
 

jun

Grand Maître
#4
Faut aussi regarder le contexte du film, ils sort en 1979, soit seulement 6 ans après la fin des conflits, donc une réaction "à chaud". Aux states c'est la tradition de sortir une propagande du genre "Be cool, be a soldier"ou bien "war is cool", dans cette optique les USA n'ont jamais perdu une guerre... Un film comme celui ne pouvait que choquer un américain à ce moment la.

Sur le point dramathurgique, l'idée c'est de cassé le rêve du soldat américain, en montrant la réalité du SNAFU (expression d'argaut militraire : 'Situation Normal, All is ####ed Up', 'situation normal, bodel total"). Premièrement en montrant ce rêve sous un côter héroique, puis en démontrant qu'il est pathétique...

Pour l'anecdote ce film et "full metal jacket" sont banni au viet nam.
 

tafiolle

Expert
#5
si tu n'as pas vu le film , c'est pas la peine de réécrire ce que les autres te disent
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Staff en ligne
  • Basturbe
    Modérateur configopathe
  • job31
    Admin tout frippé
  • Storos
    Modérateur cochon
  • vince1053
    Modérateur
Membres en ligne
  • dartyduck
  • dedzix
  • Basturbe
  • SergioVE
  • job31
  • Storos
  • vince1053
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
871 066
Messages
8 131 226
Membres
1 581 593
Dernier membre
Noemie1104
Partager cette page
Haut