Où en est FUKUSHIMA ?

  • Auteur de la discussion silencer-62
  • Date de début

nico27027

Grand Maître
#61
On espère juste que les pharmacies Française soient bien équipées en pastilles d'iode en cas de grave problème nucléaire.
Ces pastilles ont une durée de vie ? Il serait bon d'en parler ici en quelques lignes, je ne suis pas Médecin.
Les pastilles d'iode permettent de saturer la thyroïde en iode stable.
Comme tout comprimé issu du pharmaceutique, ces derniers ont une date de péremption.
Juste un mot là dessus, les comprimés d'iode servent uniquement dans les premières jours d'un accident nucléaire grave. En effet, il faut protéger la thyroïde, qui est un organe extrêmement radiosensible des isotopes de l'iode qui sont radioactifs et surtout l'iode 131 qui a une demie vie de 8 jrs.

Si les Français avaient su, ils auraient fait beaucoup plus attention à leur nourriture et lavé plusieurs fois leurs légumes et fruits du jardin, même les vins de septembre 1986 ont rendu les gens malades.
T'en connais?
Il serait bon de se plonger dans les études épidémiologiques.
 

kleuck

Grand Maître
#62
Et toi, tu connais des nuages de césium 137 qui attendent sagement les douaniers ?
 

nico27027

Grand Maître
#63


Que veux tu que je te réponde ?
Non, ce n'est pas normal d'avoir caché ces informations à l'époque. J'en suis convaincu.

Maintenant, outre ce fait, évoquons les conséquences sur l'homme des particules radioactives qui sont parvenues jusqu'à chez nous.
Quand on parle de radioactivité et de radioprotection, il faut sans cesse en appeler aux comparaisons.
Qu'un rayonnement soit artificiel ou naturel, il est de même nature et à les mêmes conséquences sur la santé humaine.
Tout bon cours de radioprotection te l'apprendra, mais le monde de 1986 vivait déjà dans une mélasse de produits de fissions issus des essais nucléaires. Cette mélasse était si importante dans les années 70, que la concentration volumique en radioactivité artificielle dans le monde dépassait allégrement les rejets effectués par Tchernobyl.
J'ai bien dit dans le monde! et non en Europe ou bien entendu les répercussions de Tchernobyl furent plus importante. Cependant, autre gros chapitre de tout bon cours de radioprotection, il n'a pas été relevé de terribles constat des effets de la radioactivité échappée de Tchernobyl en France.
Je ne dis pas qu'il n'y en a pas eu, je dis simplement qu'il n'y en pas eu énormément.

La population est anxieuse d'un phénomène qu'ils ne comprennent pas et ne voient pas. A juste titre, ce n'est pas une raison suffisante pour déclarer la mort du nucléaire sur l’hôtel de l'ignorance.

Enfin, et vraiment, je l'ai déjà dit 50 fois au moins, mais c'est selon moi essentiel, on ne se passera pas de thermique dans la production de notre énergie, car notre société, notre économie fonctionne suivant le principe qu'on produit l'électricité que l'on consomme. Cette simple phrase doit faire tilt en chacun d'entre vous et vous devez impérativement en comprendre tout son sens et toute les répercussions que cela a sur nos vies.
Il existe de très bon ouvrages sur la question de l'énergie et la vie de société.

On peut si vous le souhaitez évoquer ce sujet qui est vraiment très intéressant à comprendre et on reparlera de moyens de productions plus tard, car on piétine.
 

darkside07

Grand Maître
#64
On a quand même pris du retard sur l'hydrogène, même les italiens ont de l'avance sur nous sur ça...
 

nico27027

Grand Maître
#65


Oui? Je connais assez mal les avancées sur ce point. Qu'en est il exactement ?
 

ArseneLutin

Habitué
#66
On sait qu'il nous faut énormément d'électricité, notre consommation d'électricité est gigantesque. Seules nos centrales nucléaires peuvent remédier à toute cette demande d'énergie, on le sait.
Voir s'implanter des éoliennes ici et là, n'est qu'un palliatif qui coûte fort cher en milliers de m3 de béton, quant au rendement il n'est qu’utopique pour faire plaisir aux écolos qui aiment la diversité.
 

nico27027

Grand Maître
#67


Oui notre consommation est gigantesque.
Oui et non pour la seconde partie.
Oui, A CE JOUR en France ce sont bien des centrales nucléaires qui nous assure notre électricité, mais d'autres moyens sont possibles. Ces moyens sont :
- Fuel
- Charbon
- Gaz

Voir s'implanter des éoliennes ici et là, n'est qu'un palliatif
Ce n'est qu'un palliatif dans une société ou la production doit s'adapter à la consommation prévue.
L'éolien est une source d'énergie qui n'est pas constante et de ce fait prévoir une production issue de l'éolien n'est pas possible.
Pour se faire, il faudrait déjà arriver à prévoir quand et où il va y avoir du vent.

Pour palier à une centrale thermique, il faut trouver un système qui assure 24/24h une production stable. L’intérêt du nucléaire, du gaz, charbon.. est là!

L'énergie ne se stock pas ! et elle est consommé en temps réel.
Le défi du XXI ou XXII ème siècle est de renverser ce système. Il faut qu'on adapte notre consommation à ce qui est produit. Ceci nous imposera de vivre plus raisonnablement.

Malheureusement, consommer ce qui est produit ne sera pas du goût des industries cherchant à produire coute que coute, 24/24h. Les enjeux de société de l'énergie dépasse de loin l'entendement.
L'énergie c'est le nerf de notre civilisation, c'est le nerf de notre progrès et c'est le nerf actuel d'une société qui se veut libérale, mondialisée et sur-consommatrice.
J'insiste lourdement là dessus!!!
Passe le cap de la compréhension générale des moyens de production et cherche à comprendre le rôle de l'énergie dans le monde et dans ta vie de tous les jours et, tu comprendras pourquoi par exemple le Japon a vu ses importations de pétrole et gaz explosé et pourquoi elle a du redémarré deux tranches nucléaires. Demain le Japon va stopper son nucléaire, mais au prix de la rénovation de son parc de centrales thermiques classiques ou d'une importation d'énergie conséquente. Ils vont certes passer à 30-40%de renouvelables, mais une fois ce palier atteint, il ne sera plus possible de monter plus haut.
 

ArseneLutin

Habitué
#68
Ça m'étonnerait fort que le Japon se passe du nucléaire, sans doute pour quelques années histoire de rassurer les gens qui ont peur, mais il reviendra bien le temps où des tranches nucléaires seront remise en service en fonction d'une consommation énergétique grandissante. On oubli vite et le Japon voudra redevenir ce qu'il a été.

On VEUT de l'électricité à foison, les centrales nucléaires PEUVENT en fournir, en attendant la nouvelle énergie fabriquée en recréant un mini Soleil. (le rêve)

Il faut savoir ce que l'on veut,,, ou bien retourner à l'âge de pierre en refaisant marche arrière.
Avec la marche arrière, on pourra de ce fait chasser à nouveau le sanglier avec une lance en bois à bout pointu.

Pour manger je préfère de loin m'engouffrer avec mon chariot dans une grande surface que de chasser le sanglier dans une forêt immense, avec un chariot à remplir je suis sûr de manger. :lol:
 

kleuck

Grand Maître
#69
Ouais ouais, la vison manichéenne qu'on nous sert depuis les années 70, "le nucléaire ou la bougie..."
Juste pitoyable.
 

darkside07

Grand Maître
#70


Je te redirige sur ce topic que j'espère arrivé à développer un peu même si je sais que ce sera difficile :)

http://discussions.tomsguide.fr/forum/id-2155686/environnement-bar-eau.html
 

nico27027

Grand Maître
#71
Ouais ouais, la vison manichéenne qu'on nous sert depuis les années 70, "le nucléaire ou la bougie..."
Juste pitoyable.
Le thermique ou la bougie plutôt.

Je te redirige sur ce topic que j'espère arrivé à développer un peu même si je sais que ce sera difficile

http://discussions.tomsguide.fr/forum/id-2155686/enviro...
Deux choses :

- L'hydrogène est hautement explosif
- Conservation de l'énergie

Se servir des gaz émis dans l'industrie, c'est bien, mais ça montre ses limites du fait du second principe. On ne créera pas plus d'énergie qu'une industrie n'en "produit". Donc pour un jour avoir un réacteur de 1000 MWe, il faudra des centaines voir peut être des milliers d'entreprises.
Mais c'est une piste parmi d'autres, oui !
De plus, la maitrise des risques industriels permet d'envisager une exploitation en toute sécurité.
 

darkside07

Grand Maître
#72
Oui mais l'hydrogène ça se produit...

Et puis le risque d’exposition est facile à conentir en ne créant pas une usine à moins d'une certaine distance des première habitations, comme pour tout ce qui découle des mesures "SEVESO".

Par contre je ne vois pas où tu veux en venir avec l'histoire de conservation de l'énergie ? Que ce soit nucléaire ou autre, l'éelctricité se conerve mal...
 

mezigo

Modo operandi
Staff
#73
L'électricité ne se conserve pas du tout. Elle se consomme lors de sa production.
Par contre, le nucléaire ou tout autre "combustible" se conserve avant utilisation, avec plus ou moins de stabilité, plus ou moins de risques.
Il est plus dangereux de conserver 1 MW d'hydrogène que d'essence. Mais ça peut se faire.

Il reste que l'humanité est à l'issue d'une grande phase pendant laquelle elle à produit (ou puisé) l'énergie qu'elle voulait. Il faudrait maintenant qu'elle apprenne à se contenter de l'énergie dont elle dispose. Mais il s'agit là d'une révolution...
 

nico27027

Grand Maître
#74


Je me suis fourvoyé, pardon. Je ne parlais pas d'électricité ! au début je pensais que l'on crée de l'énergie à partir d'une source elle même consommatrice d'énergie... :)

Et puis le risque d’exposition est facile à conentir en ne créant pas une usine à moins d'une certaine distance des première habitations, comme pour tout ce qui découle des mesures "SEVESO".
On connait assez mal le tonnage en combustible de ce type de réacteur.. il y a bien marqué : 1,3 tonnes d'H2, mais par rapport à quoi ? En 1h ? en 1 jr ? En 1 sec ?
Le risque H2 se maitrise, bien entendu (comme tout les risques !). Nous ne connaissons pas l'impact d'une explosion d'une telle centrale et encore moins si cette dernière produisait : 1650 MWe comme un EPR (et non 1300 MWe).
Bref, il manque des éléments, des données...

Je tiens simplement à dire que ce n'est pas parce que l'on part d'un combustible qui parait sain et simple en toute apparence, que les conséquences d'une catastrophe ne pourrait pas être tout aussi démesuré qu'une catastrophe nucléaire.
Pour exemple, le bardage du bâtiment réacteur de Fukushima a foutu le camp pour qq centaines de kilo d'H2 créent.
Alors, imagine ce que peuvent faire plusieurs milliers de tonnes d'H2.

Il faudrait maintenant qu'elle apprenne à se contenter de l'énergie dont elle dispose. Mais il s'agit là d'une révolution...
C'est ce que j'étaye depuis 2 pages de posts... :)


 

darkside07

Grand Maître
#75
De toute façon il y a une révolution transport/Logement à mener.

Maintenant, on voit qu'on en est très loin (cf baisse des prix du carburant et demande sur le fioul).
 

nico27027

Grand Maître
#76


Oui !!
La révolution des esprits et des moeurs prendra bcp de temps...
 

bilox2000

Grand Maître
#78
Les premiers malades font leur apparition: http://www.enviro2b.com/2012/09/05/fukushima-explosion-des-kystes-de-la-thyroide-chez-les-petits-japonais/

L'hecatombe c'est pour bientôt et en silence svp. Faut pas froisser TEPCO
 

nico27027

Grand Maître
#79


C'est tout juste hallucinant comme traitement médiatique.
Je suis révolté, agacé et réellement abattu. Seule satisfaction que j'ai eu hier, c'est d'entendre le "spécialiste" énergie de BFM parler de cet incident ! Il a su en parler.
Cet incident, est du à un acte de maintenance classique, c'est un accident du travail comme il peut s'en dérouler de partout.
Par ailleurs, je tiens à informer que ces deux personnes portaient leurs EPI, et qu'elles ont remplies dans leur grande intégralité leurs fonctions. Les brulures sont légères et non rien à voir avec un incident nucléaire.
Je suis consterné et outré par les propos de Noël Mamère. Réfléchir et le propre de tout homme et lui, il a juste oublier de brancher son cerveau. Il parle et dit absolument n'importe quoi.
J'ai rarement été aussi énervé sur la question du nucléaire.
Je ne suis pas contre la fermeture de Fessenheim, cela dit je défendrai tjrs le fait qu'elle doit seulement rester encore ouverte 10 ans. Mais, NON pas comme ça ! il ne faut pas la sacrifier sur l'hôtel de la connerie et des mensonges. Les employés de cette centrale ne mérite pas un tel traitement.
Les médias et les politiques stupides auront la peau de ce site. c'est malheureux, c'est consternant, mais c'est vrai.

Les premiers malades font leur apparition: http://www.enviro2b.com/2012/09/05/fukushima-explosion-...

L'hecatombe c'est pour bientôt et en silence svp. Faut pas froisser TEPCO
Parce que tu pensais qu'il n'y en aurait pas ?
Cesse de mettre des liens et répond aux questions que je te pose Bilox. Débat ! c'est le but de ce post et non de poster tes affirmations issues de sources que personne ne peut vérifier.


 

bilox2000

Grand Maître
#80
Les sources sont là:

http://www.asso-malades-thyroide.org/article.php?id=206

- Rapport de l’IRSN : « Fukushima 1 an après. Premières analyses de l’accident et de ses conséquences » :

http://www.irsn.fr/FR/expertise/rapports_expertise/surete/Documents/IRSN_Rapport_Fukushima-1-an-apres_032012.pdf

- Etude thyroïdienne de 2006 sur 250 enfants de la préfecture de Nagasaki :http://1am.sakura.ne.jp/Nuclear/kou131attach2.pdf
- Article de Michiyuki Matsuzaki, “Position Statement: What Is Currently Happening to Fukushima Children ?” : http://fukushimavoice-eng.blogspot.fr/2012/07/position-statement-what-is-currently.html
- Article du Mainichi daté du 26 août 2012 parlant du suivi de la thyroïde :http://mainichi.jp/opinion/news/20120826ddm003040163000c.html


Donc on peut vérifier. On ne se contente pas d'une phrase de l'IRSN qui dit qu'il n'a aucune nouvelle sur la situation des piscines:
http://discussions.tomsguide.fr/forum/id-1760662/seisme-magnitude-japon/page-4.html#9533246
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Membres en ligne
  • metalicat
  • labul671
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
868 191
Messages
8 092 885
Membres
1 578 743
Dernier membre
tanguylebreton
Partager cette page
Haut