NL INTERNATIONAL [titre modéré] ARNAQUE ou PAS ARNAQUE ?

marduck

Nouveau membre
#61
Belle arnaque que ce recrutement pyramidal déguisé : j'ai rencontré une personne qui m'a invité par deux fois - café et soirée - pour me parler d'un "projet personnel", en réalité la vente des produits Beautysané.
Pitch commercial de robot lobotomisé autour d'une bière, et volonté de m'emmener à des rencontres pour que je me fasse mon propre avis.
Après avoir creusé, à savoir demander EN QUOI consiste cette activité, c'est très simple : vendre de la poudre alimentaire à ses connaissances et éventuellement les faire devenir vendeurs à leur tour.
Ni plus, ni moins.

Je veux dire, sans même parler du processus honteux, à savoir faire de vos amis des clients #réalité, qui trouve ça intéressant ? Vendre de la poudre en boîte à ses proches ?

Au fil de la discussion, j'ai cherché à savoir ce qui provoquait une telle adhésion au concept de la part de mon interlocuteur. Bon ok il avait l'air un peu con de base mais tout de même. En voici les 3 piliers que j'ai découvert (le terme "pilier" parle bien aux adeptes du développement personnel en général) :

-la liberté prônée, en opposition au modèle de l'entreprise traditionnel. Cette simple illusion de s'extirper d'un modèle - pour en rejoindre un autre - suffit à donner un incroyable sentiment d'euphorie. Derrière, je le rappelle c'est vendre des boîtes sur votre temps libre. Le porte-à-porte 2.zéro.
-la certitude de faire du bien en vendant une poudre "healthy". Les gars, je regrette, il faut se réveiller. Allez voir la composition de ces trucs. C'est un complément alimentaire tout ce qu'il y a de plus basique. Je pige pas. À part qu'ils ont eu le label "Saveurs de l'année" - label qui s'achète comme on le sait depuis un certain temps -, et que, du dire de la seule personne qui a parlé du goût, ça n'a pas l'air d'être l'extase.
-Un lavage de cerveau à toute épreuve, avec des congrès qui prônent la réussite, et l'auto-congratulation (j'ai vu de mes propres yeux des extraits, c'est à la fois pathétique et effrayant de voir tous ces gens bien habillés qui sourient et se croient heureux parce qu'on leur a dit de l'être), le bien-être, et toute la documentation effectivement qui va avec dans le pack de départ payant. Encore une fois c'est, outre l'arnaque, fondamentalement inintéressant d'être commercial pour de la poudre déjà-vu. Et mettre en EN GRAS ET EN CAPITALES le nom d'un judoka à la retraite comme argument d'autorité n'y changera rien.

Mais là n'est pas la question en réalité. En réalité, je pense que c'est une arnaque au sens premier du terme, ou pour parler par périphrase : tenter de "vous avoir", dans tous les sens du terme cette fois-ci.
En quoi être vendeur pour un gros groupe est "enrichissant", en quoi il vous fait "grandir" ?
COMBIEN de temps consacré pour générer quel revenu ?
Tout se joue sur la crédulité du recruté, dont l'attrait pour l'argent et le besoin de sens vont précisément permettre qu'il se presse comme un citron, tout seul comme un grand, afin que NL international continue d'évacuer sa marchandise. Et peut-être qu'il roulera un jour en Audi, qui sait !
Symptomatique, les embrigadés viennent ici défendre la machine qui les a recrutés à coup de menaces et de citations. *soupirs*

La bêtise et l'appât du gain font bon ménage, et NL et d'autres l'ont bien compris. Et parce que moi aussi je peux citer dans le vide, "bon nombre d'entre eux sont tellement inconscients et dépendants du système qu'ils iraient jusqu'à se battre pour le protéger."

Arrêtez de vouloir faire de vos familles et amis des clients pour un truc dont vous ne connaissiez même pas le nom jusqu'à ce que... Un ami/un membre de votre famille vous en parle et cherche à vous embrigader. Vous valez mieux que ça, et eux aussi.
 

titi1807

Nouveau membre
#62


 

titi1807

Nouveau membre
#63
Ma question est on ne peut plus simple : J'ai un certain "vecu" et ai durant des années travaillé pour de grands "groupes" ne comptant pas mes heures et croyant fermement à la possibilité de vivre du fruit de mon travail "calquée sur le même principe que NL international.... en bref,un de mes enfants adulte et responsable ,ayant une famille avec des enfants ,vient depuis quelques mois ,d'intégrer ce groupe ..... en peu de temps oublié la famille (NL étant devenue une famille de substitution glorifiant à tout va la moindre vente ou embauche de "partenaires ") en bref je ne reconnaît plus mon enfant qui semble manger NL /penser NL H24 ..... plus rien n'est cohérant dans son comportement avec le commun des mortels ! Je suis on ne peu plus inquiète quant à la suite que sera sa vie future ayant laissé tomber son travail pour s'investir totalement chez NL ..... est ce que je m'inquiète à tort ? Quand j'entends dans ses propos "nous sommes une famille soudée et quand je recrute ,bien sûr je joue le jeu ! Un peu d'enfumage et le tour est joué. Tant que je peu créer mon réseau perso,Après je resterai chez moi en attendant de recevoir les "recettes financières " de mes associés..... J'espère me tromper mais tout va dans le sens d'une sorte de secte où tout est brillant et accessible ....
 
#64
Attention, attention, NL International, Laboraroires BeautySané diffusent sur les réseaux sociaux du prosélytisme pour recruter de nouveaux adhérents. Ils utilisent maintenant le lien suivant : http://mygoodconcept.com/myweb/thesolution4you
Réfléchissez avant de communiquer vos informations. Ils ne reculent devant rien pour recruter à outrance des clients qu’ils appellent faussement entrepreneur indépendant.
Cela ressemble étroitement à de l’arnaque organisée par des arnaqués.
 
#65
Bonjour,

En relisant ce topic depuis le début, je constate que beaucoup de remarques ont déjà été faites:

Montage complexe de la « des » société commercialisant ces produits.

Les VDI « associés » se retrouvent sans le savoir piégeurs et piégés, ceci passe par un bourrage de crâne, formations, formations web, séminaires, week end de lignés, congrès…
Le bourrage de crâne est si bien fait qu’ils refusent même de remettre en doute quoi que ce soit au sujet de NL, ce sont d’ailleurs les seuls à défendre NL bec et ongle sur les forums, jamais aucune réponse officielle de NL !

Après il est vrai que les VDI gagnent de l’argent à la fin du mois ! il faut le dire quand même.

Il est vrai aussi qu’il y a une cotisation faible et qu’ils achètent tous un kit starter. Donc débuter comme associé n’est pas gratuit mais ce n’est pas non plus un système pyramidal pure et simple qui prend toutes les économies d’une personne au début pour qu’elle perde tout après l’effondrement de la pyramide.
Donc là même si ça ne marche pas pour la personne elle n’a pas dépensé grand-chose, quelques centaines € seulement et pour se consoler elle n’aura qu’à manger le contenu des boites.

Aussi le système de parrainer des nouveaux vendeurs dont les ventes vous rapporteront de l'argent crée un schéma de forme pyramidal si vous le dessinez sur le papier ! ce n'est pas pour rien que chez NL ça s'appelle une lignée !
Après ça ne veut pas dire non plus que c’est pyramidal au sens de la loi ! Je ne suis pas juriste donc ne peut pas affirmer si cela est légal ou pas. moi j'en sais rien.

Chez NL il ne suffit pas d’être ancien dans la société pour toucher des commissions sur ces fillots, il faut être actif, c’est-à-dire vendre. Donc une personne qui reste chez elle à rien faire ne touchera plus de commission, c’est peut-être là la nuance qui fait que ce n’est pas considéré comme pyramidal.

Aussi tous les associés NL consomment, ce sont les premiers clients des produits eux même et des dérivés.

Je dis ces quelques lignes pour nuancer, il ne faut pas voir le mal sur tout non plus.

J’ai une personne proche qui est là-dedans, toutes les personnes dans mon cas se reconnaitront surement dans mes propos.
D’ailleurs si quelqu’un aurait un conseil sur : Comment agir avec une personne de son entourage embrigadé dans un tel système je suis preneur de vos conseils, car ce n’est pas simple !

Mais aucun topic ne traite d’un sujet qui me semble quand même central : Que sont vraiment ces produits ?

Je m’adresse directement à tous les « associés NL» qui verront ce posts ou même un ou « le » responsable de NL sait-on jamais! et j’attends vos réponses:
Que sont réellement les produits que vous vendez ?
Vous en tant que nouvel associé NL, vous êtes-vous posé la question ?

Répondez donc simplement s’il vous plait à ces deux questions simples ci-dessous :
Ou sont-ils fabriqués ?
D’où viennent les matières premières ?

"freyer.dom" vous avez été très active jusqu'ici, j'atide donc votre attention ici, je suppose que comme associé présente au congré de 2017 vous avez déjà la réponse ;

Si d’autres personnes comme moi extérieures à NL connaissent la réponse ne répondez pas tout de suite laissez les bonnes personnes se poser les bonnes questions.


 
#66
Bonjour,
Je suis extérieur à NL et aurais des éléments de réponses possibles. Avant de les partager, j'attends avec impatience de lire les réponses des personnes internes à NL. NL étant une abréviation assez vague dont je ne connais pas la définition, je me permets de rappeler quelques appellations de cette organisation : NL International, NL Europe, Laboratoires Beautysané. Encore merci pour votre message.
 
#67
Bonjour tout le monde,

Tout d'abord je ne connais pas la société, je ne peux que dire ce que je vois de l'extérieur...

De prime abord, j'ai l'impression que le système présenté ici est celui, classique d'une société qui passe par des vendeurs a domicile indépendants (VDI) pour écouler ses produits.

Jusque là, c'est plutôt classique : d'autres sociétés le font également, ca va de célèbres fabricants de boites en plastiques a des fabricants de jouets pour adultes en passant par des produits d'entretiens, on connait tous quelqu'un qui a fait ce travail a un moment donné.

Là ou je trouve que le bât blesse, c'est qu'il faille payer (et plein pot) pour connaitre le produit ou avoir accès à des formations spécifiques. Normalement, ça doit être fourni gratuitement - au pire à prix coûtant, c'est l'intérêt d'une entreprise que ses vendeurs soient les mieux formés possibles a la vente de leurs produits, pour en écouler le plus possible. Les produits de démonstrations doivent obligatoirement être gratuits, sinon ce n'est plus être vendeur a domicile, mais être un commerçant qui vends des produits qu'il a au préalable acheté.

A part cela, d'expérience les activités de VDI ne permettent en général pas d'en vivre, à moins de vivre dans une très grande agglomération et d'avoir un réseau énorme, et c'est dû au concept même : on vends a des personnes physiques, chez lesquelles on va présenter les produits. Les volumes sont forcément limités, contrairement a un commercial classique qui fait le tour des boutiques et qui va peut-être vendre 500 unités d'un seul produit en une seule fois.

Cela constitue par contre un bon revenu d'appoint, et quand on vit dans des secteurs géographiques ou l'emploi (a temps plein) se fait rare, et bien ça peut dépanner... et redonner confiance a des gens éloignés de l'emploi. Et oui, parce que aller vendre, ca demande quand même de se lever, de prendre soin de son apparence, de s'exprimer et ca c'est positif quand on cherche a reprendre une activité, salariée ou non.

Sinon, les méthodes d'une entreprise, sans être frauduleuses peuvent être amorales, et ensuite mal ressenties par certaines personnes qui se sentent victimes. On oublie souvent qu'une entreprise n'est pas une oeuvre de charité, et que l'objectif est le plus souvent d'assurer des revenus suffisants au propriétaires de l'entreprise avant toute chose.

Tant que c'est la vente des produits aux consommateurs finaux qui rapporte l'argent, et que les vendeurs y trouvent leur compte, il n'y a pas de souci. Mais il faut faire attention, et ne pas croire aux miracles : pour la grande majorité des gens, VDI ça n'est pas une activité assez rentable pour en vivre exclusivement.

Cordialement,
Haldriel
 

shrek75

Nouveau membre
#68
Bonsoir à tous.

Je me suis inscrit car je suis tombé sur ce sujet par hasard.

Je voudrais juste ici apporter mon témoignage.

Je suis un ancien de la vente directe, j'ai pratiqué cela de 1992 à 1994. En 1992, le statut VDI n'existait pas, on dépendait d'un distributeur central, qui, lui, payait des charges sur les gains des distributeurs.

Je l'ai fait en connaissance de cause, car je souhaitais simplement un revenu complémentaire.
Vous parlez plus souvent d'AKEO, mais il y a eu des "avants". Amway, et le GEPM dont sont issus Martini, Sylvain Bonnet, et beaucoup d'autres. A la tête du GEPM, anciennement basé à Fleury sur Andelle, Jean Godzich, condamné. Vous avez commenté cela dans d’autres posts.

Le Groupement Européen de Professionnels du Marketing menait son petit chemin, tranquillement, à l'abri des médias. Sauf, qu'un jour, a été décidé d’acheter l’équipe cycliste de Luc Leblanc, et du coup tout le monde s'est intéressé à eux. Il y a eut des reportages TV (Envoyé Spécial, et autres) pour démontrer que tout ceci n'était qu'une secte. Et tout s'est effondré en quelques mois....

En 1994, au bout de 2 ans, je commençais (enfin) à gagner environ 1000 francs par mois. Mais ça a été de courte durée. Après les émissions TV, mon groupe s’est disloqué.

J'ai participé à un weekend du rêve, où le dimanche matin il y avait une réunion "spéciale". Les portes étaient mêmes fermées à clés. A un moment donné il fallait se mettre debout sur des chaises, et prier....Pas mon truc tout ça, finalement je ne voulais qu'augmenter un peu mes revenus, pas aller à la messe. Participé aussi par 3x à la Libre Entreprise à Bercy, que le groupement remplissait 3x en 1 weekend. (3 x 15 000 personnes). Le grand show, payant aussi, bien évidemment.

Pour un revenir à Sylvain Bonnet, c'était un distributeur central niveau « ambassadeur », qui s'occupait de collecter les commandes de son groupe, par minitel.
Ne vendait pas, ne faisait que présenter l’affaire...

J’étais une de ses fourmis.

Pour NL, il n'a rien inventé, il a repris les méthodes (rentables) que d'autres utilisaient avant lui, livres, cassettes audio, réunions, séminaires, weekend, voyages, tout ça payant bien sûr.
Clair que ça rapporte bien tout ça, avec la consommation propre des distributeurs, premiers clients.

Je n'en garde pas spécialement de souvenir négatif. J'ai énormément appris, parler en public, car je présentais l'affaire, à penser positif, la confiance en soi, etc...
Après, chacun doit se faire son avis, sa propre expérience.
Ne peuvent en parler réellement que ceux qui ont œuvré dans ce genre de structure.

Le seul bémol, lorsque vous êtes dans ce genre d'affaire, vous vous coupez progressivement du monde, et lorsque vous rencontrez quelqu'un (ou provoquez une rencontre) vous ne pensez plus que « prospect ».
Et vous ne comprenez pas que certains refusent....Et les amis qui ne « démarrent » pas avec vous, vous ne les voyez plus.
C’est là où le bât blesse !

J'ai aujourd’hui ma propre entreprise, et j’avoue que c’est quand même un peu grâce au GEPM et aux gens que j'ai côtoyai, qui m'ont surtout inculqué que tout était possible, si l'on a des rêves......

Bonne continuation
 
#69
Bonjour Monsieur themisduval,
Etant donné qu’aucune réponse n’a été publiée, pourriez-vous partager des éléments de réponse que vous avez a votre connaissance ?

1. Ou sont fabriqués les produits Laboratoires Beautysané ?
2. D’où viennent les matières premières ?

D’avance merci pour votre réponse
 

ciotr

Nouveau membre
#70
Bonjour à tous.
Si on suit une telle logique de pensée, toute société qui embauche des commerciaux est une arnaque ? Elle leurs montre la vision, leurs donne des objectifs et les motives à faire du chiffre d'affaire. Les pauvres commerciaux sont donc obligés de travailler et de faire du chiffre (ironie bien sur car c'est evident).
Le marketing de réseau est un modèle économique différent. Il n'engage personne à faire ou ne pas faire. Les personnes qui ont envie ont tout à disposition. Celles qui n'ont pas envie peuvent rester dans leur carrière actuelle ! On ne force personne et le modèle est tout à fait légal.

Maintenant, si pour vous, le seul modèle viable est le salariat, c'est très réducteur et prouve que vous avez bien été formaté par le systeme.

Je ne comprend pas trop pourquoi vous dépensez de l'énergie à vouloir critiquer quelque chose qui vous est, sans doute, inconnu.

Il y a plein de métiers que l'on ne connaît pas. On ne va pas passer nos journée à les critiquer derrière son écran ? Si ?
 

p.th

Nouveau membre
#71
Bonjour,

Je prends le temps de refaire un petit détour ici afin de partager trois parutions dans des magazines de prestige: Dandy, Manager et Bilan.

Si cela peut continuer de balayer les doutes quant à la légalité, crédibilité et légitimité de l'entreprise.. Et augmenter la compréhension du modèle économique mis en place ainsi que son niveau d'Ethique.

Mais les questionnements sont sensés; car comme dans tout Métier.. Il peut y avoir de très mauvais acteurs.. Mais aussi de très bons ! Le tout est d'avoir en mains les bonnes informations pour savoir les différencier.

Belle journée à vous et bonne lecture,

P.th


I) Magazine "Dandy", Juin 2018

















II) Magazine "Manager & Réussir", Octobre 2018












III) Magazine "Bilan", Juillet 2018 sur une de nos Start-Up, BeCare, Polytechnique LAUSANNE:




IV) Quelques Bonus..







La vidéo du partenariat avec Nu Boyana diffusée lors du Congrès annuel de 2017 (Prochain Congrès: 20 et 21 Octobre 2018 au Zenith d'Orléans. Une excellente occasion de finir de s'informer)
[video="https://www.youtube.com/watch?v=l12XkzQDf8A&feature=youtu.be"][/video]

Un des nombreux témoignages dans le sport de très haut niveau: Dominique BENASSI, triathlète handisport:
[video="https://www.youtube.com/watch?v=ncbQtdLiYCc"][/video]
 

marduck

Nouveau membre
#72
Moi ce que je remets en cause c'est le principe même du "B2U" #lol, à savoir en réalité vendre à tes proches et essayer d'en faire des vendeurs.

Tes amis ne sont plus tes amis, ta famille n'est plus ta famille, il faut penser prospect.

C'est le côté pernicieux de la chose. On parle même pas de légalité ou quoi. Si la légalité était un gage de bienfait, on fumerait tous du tabac. Et c'est pas une question de choix binaire entre salariat/entrepreneur. Au passage un vendeur de produits NL/Beautysané n'est pas un entrepreneur, il est un vendeur en porte-à-porte 2.0 qui peut s'il le souhaite organiser à ses frais des petites réunions pour recruter davantage de vendeurs et leur montrer les PowerPoint vides de sens qu'il a conçus sur son temps libre non-rémunéré.

Le second problème reste le produit vendu. Une poudre miracle qui reste un complément alimentaire de base. Ce que NL essaie de faire vendre à des gens en leur disant "croyez dans vos rêves ! "

Sérieusement.
 
#74
Selon la Cour de justice de l’Union européenne, le système de vente pyramidale constitue une pratique commerciale déloyale dès lors qu’il exige du consommateur le versement d’une participation financière, quel que soit son montant, en échange de la possibilité pour ce dernier de percevoir une contrepartie provenant essentiellement de l’entrée d’autres consommateurs dans le système plutôt que de la vente ou de la consommation de produits. (Source: http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-96293QE….)

A 25 euros par adhérent et par année pour environ 4000 soit disant entrepreneurs indépendants (chiffres non confirmés officiellement), cela fait quand même 100 000 euros au minimum de contrepartie exigées aux consommateurs/distributeurs des produits Laboratoires Beautysané. En l’absence de condamnation pénale, on ne peut pas indiquer que NL INTERNATIONAL NL EUROPE Laboratoires Beautysané, AIPME, FFBE (Fonds Français pour le Bien-être et l’Environnement) B2U Life sont une escroqueries mais cela donne une indication.
 

p.th

Nouveau membre
#75
Une entreprise "classique" doit entre autre:
- Analyser un marché qui se veut porteur
- Répondre à un besoin
- Avoir un lieu de rencontre (magasin)
- Faire connaitre son existence
- Faire connaitre sa réponse à un besoin
- Développer sa structure / sa capacité à satisfaire le besoin (Augmenter la taille du magasin / faire des franchises)
- Par la même occasion, embaucher des salariés / commerciaux etc (avec fonctionnement hiérarchique généralement) dont les rémunérations sont assez "fixées" (hors primes spécifiques)

-----------------------------------------------------------------------------------

Dans le modèle économique développé par le "B2U" l'idée de fond est la même mais la "façon" est très différente :

Le marché choisi est celui de l'alimentation qui correspond aussi bien aux besoins vitaux et la santé qui en découle. C'est un marché qui correspond à des besoins fort mais aussi qui match avec l'esprit de l'entreprise dans la contribution qu'elle veut apporter dans le "Mieux-Être" de la population.

Le statut: Sous VDI au début du Métier jusqu'à 1500e de rémunération max mensuel. (au delà: création d'entreprise)
Le VDI étant quasi jumeau du statut auto-entrepreneur: Quand on a l'URSSAF au téléphone en temps que auto-entrepreneur dans un tout autre secteur d'activité; et que l'on désire développer en plus une activité de VDI, on nous explique que le statut d'auto entrepreneur absorbe le statut VDI car bonnet blanc - blanc bonnet pour eux dans le libellé officiel. J'essaie de faire simple dans l'explication)

L'entreprise revoit les codes et ne veux pas se faire connaitre "classiquement": Pas de publicité au sens de l'époque industrielle (quelque soit les vecteurs tels que Enseigne visible.. tv.. radio.. Affichages dans la rue.. Flyers boite aux lettres etc). Le modèle économique base son développement sur la meilleure publicité qui puisse être faite et la moins coûteuse (pour pouvoir entre autre réinvestir avec bien plus de moyens): Le bouche à oreille.

Ce Métier / Cette solution nutritionnelle ne se fait connaitre que par ce biais là. D'un client satisfait à une personne ayant le même besoin. (97% de clients satisfaits à l'issue de la première semaine de consommation via une étude d'un organisme extérieur car c'est la loi française pour avoir le droit d'afficher un tel résultat).
Mais aussi de se faire connaitre par un distributeur satisfait (car nous sommes tous consommateurs par convictions - résultats) à une personne qui pourrait trouver solution dans notre proposition.

Je rebondis desuite sur le côté Ethique: Nous veillons à préserver l'esprit de l'entreprise et ne voulons pas accompagner de "commerciaux" au sens péjoratif du terme. Moi même je n'hésite pas à décliner les demandes de ces personnes désirant intégrer le Métier mais sans l'Ethique manifeste, ou sans tester la gamme = ne pas avoir de convictions = mentir aux gens sur les sensations / résultats avec un produits qu'ils ne consomment pas eux même.
Il faut de la congruence et des échanges sincères. Du moins c'est l'esprit global du collectif et un comité éthique veille à recadrer toute dérive qui pourrait opérer afin de préserver les Valeurs très clairement exprimées par Sylvain BONNET dans les articles que j'ai publié plus haut.

Je rebondis d'ailleurs sur le témoignage de Titi1807 au sujet de son fils exprimant "nous sommes une famille soudée et quand je recrute ,bien sûr je joue le jeu ! Un peu d'enfumage et le tour est joué. Tant que je peu créer mon réseau perso,Après je resterai chez moi en attendant de recevoir les "recettes financières " de mes associés"

Il est fort possible que cette dérive remonte assez rapidement au sein de l'entreprise et que de vraies conversations aient lieu car c'est à l'encontre de ce que l'on développe.

Nous nous battons contre:
- Le mensonge à la clientèle
- Le mensonge quant à la réalité du Métier: Il est "simple" dans le concept mais pas "facile" dans la pratique de par le développement personnel qu'il engendre (franchir sa zone de confort etc); la prise de conscience que nous amenons sur l'importance de l'alimentation.. Mais aussi de par notre modèle économique extrêmement différent du traditionnel qui suscite suspicions / attaques verbales / jugements de valeur et j'en passe.
- Et enfin l'esprit anti collaboratif et solidaire dans le sens "Allez chers amis bossez dur je reste dans mon transat' pendant que vous suez"

Nous travaillons énormément sur l'exemplarité et le développement du Leadership. C'est ce qui nous différencie d'un "chef": Le chef (au sens péjoratif et pour faire simple) va exiger de faire quelque chose même si il n'a pas lui même déjà vécu ce qu'il demande de faire. Le "grade" parle plus que la compétence réelle.

Un Leader, ce n'est pas quelqu'un qui se proclame l'être. C'est une personne qui par son engagement avec les autres, ses connaissances, compétences, ce qu'il enseigne etc "inspire" par ce qu'il est et ses résultats. Ce sont les personnes que celui ci accompagne qui lui donnent du Leadership par ses Valeurs.
Et chez NL ce ne sont pas les "chefs" qui réussissent; mais les individus capables de travailler sur leur écoute, leur empathie, leur aide et la Valeurs qu'ils apportent pour les autres avant même parfois de penser à eux même.

- Autre chose que nous combattons: Les systèmes illicites tels Ponzi (pour rappel: chaine d'argent sans produit physique ou service à vendre) de par les dégâts qu'ils causent entre autre mais aussi l'augmentation des amalgames.
- Et enfin les entreprises adoptant cette logique de développement par bouche à oreille mais sans le soutien légal et sans l'Ethique. Car là aussi elles entraînent les schémas de penser "bonnet blanc - blanc bonnet"
Et c'est assez terrible.. Car il existe de mauvais garagistes mais aussi de très bons. Ce n'est pas pour autant que nous mettons tous dans le même panier le Métier de garagiste. Cette logique nous la transposons donc aussi à notre Métier.

Concernant les personnes à qui nous nous adressons: Si nous partons toutes et tous du principe que nous avons testé et approuvé un produit sur l'ensemble de ses promesses (goût / satiété / praticité / rentabilité / bienfaits santé / renseignements qualitatifs quant aux labels etc); il est tout naturel d'avoir envie de partager l'information aussi bien à sa famille, des amis mais aussi des inconnus dont l'échange révèle un besoin que nous pourrions satisfaire avec ce que nous utilisons et approuvons.

Et il n'appartient qu'à nous de nous adresser à qui nous le souhaitons. Quelqu'un pourrait très bien dans ce Métier ne pas s'adresser à sa famille et ses proches.

Mais si nous aimons ce que nous avons essayé et en sommes convaincu par l'expérience (temps pratique que théorique), c'est étrange de se retenir de s'adresser aux personnes que nous aimons et à qui nous voulons du bien.

Pour faire une comparaison, il serait étrange d'adorer un restaurant, d'entendre une personne de sa famille chercher un lieu agréable où manger et ne pas vouloir lui glisser ce qui nous a plu tout en le laissant libre d'y aller ou non.

Il en va de même de notre côté:
Notre Métier est d'apporter de l'information / une solution aussi bien sur le bien-être personnel par l'alimentation; que par une activité professionnelle qui nous plait pour ce qu'elle est et ce qu'elle nous apporte (et pas que sur le plan financier: Ne serait-ce que sur le plan humain et la flexibilité qu'elle propose.. Mais je ne veux pas rentrer dans les détails; je ne veux pas écrire un roman ici).

Peut-être pourra-t-on rebondir sur le côté "Oui mais conseiller un restaurant qui nous plait; on est pas payé pour ça cela vient du coeur". En effet c'est la distinction. Mais, comme dans toute chose dans la vie, ce qui compte c'est l'intention derrière l'action.

Un exemple sur l'intention vis à vis d'un "outil": Une allumette, vous pouvez l'utilisez pour allumer un bon barbecue lors d'un événement entre amis... Mais d'autres l'utilisent pour mettre le feu à une forêt.
Cela ne veut pas dire que l'allumette est une mauvaise chose: Juste que tout dépend de l'individus à qui on la met entre ses mains et ses intentions.

Certaines personnes manquant de Valeurs et d'Ethique abuseront de la confiance qu'on leur porte avec un bouche à oreille (pas forcément sincère) par pur intérêt financier.. Et d'autres trouveront plaisir à pouvoir diffuser de l'information sur quelque chose qui les fait vibrer et en vivre. Nous nous attachons au mieux à accepter de travailler avec ces dernières personnes que je mentionne.

Moi même ce qui m'a toujours fait vibrer dans la Vie c'est d'aider les autres. Je voulais être kiné pour tout vous dire mais trop mauvais en maths j'ai dû faire une croix sur l'école de Médecine (c'est quand même bête)

Pour retrouver ce lien humain et ne pas trop avoir de mal à trouver un emploi je me suis orienté sur un BTS commerce où j'ai été par la suite 7ans CDI dans une grande surface de bricolage.

Sauf que voilà: Je faisais parti de ces quelques conseillers qui n'hésitait pas à dire à son client de reposer un produit à 200euros qu'il avait dans les mains et qu'il penser acheter.. Pour un produit à 140 qui suffisait largement à son besoin.

Cet anecdote pour que vous perceviez mes Valeurs.

Au bout de plusieurs années à me prendre des torpilles pour cette "contre course au chiffre" (qui apportait confiance / fidélisation / bonheur dans mon quotidien et celui de mes clients) j'ai peu à peu perdu confiance dans le fait de trouver un Métier en mesure d'apporter aux autres ce que je voulais.

J'ai trouvé en ce Métier ce qui matchait avec mes envies, aspirations et Valeurs.. Cette découverte fut grâce à une très bonne amie que je ne cesserai jamais de remercier de m'avoir fait découvrir son information et que j'ai choisi de gratter.

Nous sommes beaucoup dans cet état d'esprit: "Je vous propose.. Et vous en ferez ce que vous voudrez. Qui serais-je pour juger à votre place de ce qui vous intéressera ou non ?"
Et c'est dans ce sens que des amis / famille chez NL vous appellent pour vous encourager à prendre l'info. Libre à vous d'en faire ce que vous voudrez et c'est correct.

Aujourd'hui je suis très heureux de pouvoir vivre d'une activité qui me permet d'aider les autres sur les plans pro / perso / santé le tout avec un Métier solide, soutenu, accompagné de formations qualitatives.. Et sans oublier le fondement même de celui ci sur quoi tout repose: Un produit qui n'a pas à se justifier au vu du niveau de recherche / des acteurs dans son développement / de ses labels et normes obtenues qui n'ont rien à voir avec d'autres choses similaires. (Là aussi il y a des amalgames.. Mais c'est normal de par certains produits précédemment placé sur le marché moins qualitatif. Et c'est là que rentrent en jeu sur la qualité et composition. CF page 1 mon tout premier post )

Ce Métier m'a ouvert les porte de l'entrepreneuriat que je ne connaissais pas.. Et qui a réveillé en moi une soif folle d'apprentissage pour toujours mieux accompagner mes clients et mes associés (car chez nous cela se distingue: Il y a d'une part les personnes justes clientes; et d'une autre part les personnes que l'on accompagne sur le plan pro et qui sont elles même consommatrices pour les raisons évoquées plus haut)

Quand je parle de toutes les conférences externes à NL auxquels j'ai assisté, de livres que j'ai dévoré etc.. Ce n'est pas par Ego. C'est juste pour communiquer qu'il y a aujourd'hui bien des moyens d'apprendre des choses via des experts et personnes de compétence, de se remettre en question soi même où nos façons de faire (l'évolution est basée sur cette capacité d'adaptation) Et j'ai beaucoup grandi de par tout ceci et ne cesserai jamais d'inviter à aller loin chercher l'information quelque soit le thème et le domaine.
Et oui très clairement j'ai encore beaucoup de chemin à faire.. Comme nous toutes et nous tous. jusqu'à notre dernier souffle nous serons en apprentissage et temps mieux sinon la vie serait trop triste. C'est ma vision des choses en tous cas et j'adore.


Bon.. Nous pourrions parler de ce sujet des heures.. Des jours.. Des mois.. Et vous savez quoi: Je ne suis absolument pas payé pour ce post que vous lisez et que j'écris depuis.. (regarde sa montre).. Bien 1h50.

Je prends ce temps par plaisir de partage, d'éclaircissement car comme je le disais dans un autre post je me suis posé exactement toutes les questions que vous vous êtes posés. Et dieu sait les heures carrées de recherches seul..
Mais aussi mon père ancien très grand chef d'entreprise dans le classique et dans un groupe de renom (une de ses spécialité était le démantèlement de réseaux de vente "sous le manteau" en interne dans les différents magasins).
Inutile de vous dire qu'il a sacrément fait jouer son carnet d'adresse et ses relations pour analyser l'entreprise NL International pour éviter à son fils un piège qu'il était sur de dénicher.. Sans résultat et plutôt plein de convictions positives après ses 2mois personnels d'enquête. Il est client depuis 1an et demi maintenant et ne loupe aucun congrès annuel par plaisir de ce qu'il y apprend.

Tiens d'ailleurs il a perdu ses 9kg en trop et n'a plus de douleurs articulaires. Pareil pour ma mère.
Son meilleur ami qui souffrait de soucis de sommeil depuis des années: Nickel.

Un de mes meilleurs ami, coach certifié sur l'accompagnement mental, est en fauteuil roulant (dédicace Jason si tu lis ce message). Il peut à présent faire beaucoup plus de bornes tous les jours sans fatigue. Le rééquilibrage de son métabolisme aura prit 1mois et demi de consommation. Nous travaillons d'ailleurs ensemble à présent car il veut partager son expérience et aider les autres aussi par ce biais là.

Un ami de la famille, danseur étoile à l'opéra de Paris (Dédicace Hugo) a vu diminuer son nombre de blessure et augmenter ses performances en balais.

Muriel, ex responsable dans une grande enseigne et qui a dû stopper sur burn out il y a 4ans, a retrouvé son énergie et son dynamisme qu'elle avait perdu et qu'elle se désespérait de voir revenir un jour (Dingue l'impact du burn out sur l’émotionnel mais aussi sur le physique.. Pour rappel la dernière statistique du burn out en France: c'est 36% de la population touchée).
Son goût de l'accompagnement (devenue consultante externe dans le coaching en entreprise) et ses fortes convictions créées dans le produit l'ont tout naturellement amenée à intégrer le Métier et c'est un vrai plaisir aussi de l'accompagner (dédicace si tu lis aussi ce post !)

Très fier de tels résultats qui ne sont que quelques exemples des personnes que j'accompagne côté santé.
Et il n'y a rien de "magique" dans tout ceci. Le corps est une formidable machine, mais sans les bons apports, son métabolise se dérègle.. Engendrant bien différents maux qui se traduisent différemment selon les personnes (maladie / sommeil / stress / articulations / perte d'énergie et j'en passe..) ainsi que la prise de poids. Et c'est pour cela que les "régimes" tels hyperproteinés/ hypocaloriques ne marchent pas sur le long terme. Car en plus de dérégler encore plus le métabolisme ils flinguent la santé.
Redonnez au métabolisme exactement ce dont il a besoin (en bonne qualité et quantité), et le corps se reprendra en main en corrigeant ce qu'il a besoin de corriger. C'est le fondement même de ce que Beautysané et NL ont élaboré.


Côté Pro' que j'ai commencé à aborder: J'accompagne aujourd'hui une 15ène de personnes motivées par une quête de "sens" dans ce qu'ils font mais aussi du respect de l'Humain et de l'équilibre de vie pro / perso.

Cela va d'une ancienne RH, à une mère au foyer, à une infirmière, en passant par 3 professionnels de l'accompagnement (comme Jason), et des entrepreneurs du traditionnel.
Mais aussi une professionnelle de la nutrition "classique" qui a exercé pendant plus de 15ans et avait cessée il y a 2ans son Métier car dans le terrible constat des carences des fruits et légumes d'aujourd'hui. Le ré-équilibrage des Métabolismes de ses clients était donc de plus en plus difficile.. Et sa clientèle remettait en doute ses compétences et non la qualité nutritive dégressive de l'alimentation traditionnelle. Aujourd'hui elle peut à nouveau renouer avec son Métier d'origine avec une solution pour ses clients (et beaucoup de pro de la nutrition nous font confiance sur ce même constat)

J'accompagne aussi des personnes dans le salariat aussi bien de "bas échelon" que CSP++ (vous seriez étonné de voir la proportion de cadres / RH / directeurs de magasins dans le traditionnel aussi impliqués chez NL ne serait-ce que pour la qualité de formation dans le respect de l'Humain, via l'esprit collaboratif et non de pression, qu'ils peuvent transposer dans leur Métier de base. Beaucoup finissent par faire une transition progressive avec NL pour l'épanouissement qu'ils y trouvent.)

Sur ce roman au final que je vous ai écrit je vous laisse. En espérant avoir apporté des éclaircissements.
Désolé pour les quelques fautes d'orthographe; les formulations que j'aurai peut-être pu simplifier..(Malgré mes nombreuses "éditions" pour corriger tout cela) mais aussi pour les exemples / phrases qui pourraient vous heurter.
Là encore l'essentiel est dans le fond plus que dans la forme; et j'ai tenu à plus vous laisser percevoir ma personnalité et mon leitmotiv' au quotidien ainsi que celui de l'entreprise.
Ces mots sortent du coeur et j'espère que vous l'aurez perçu.

Allez je vais terminer sur une touche d'humour d'un entrepreneur que j'adore sur Youtube. C'est léger et intéressant dans l'idée car le sujet nous touches tous y compris moi même.

Avec bienveillance et respect,

Pierre-Yves THOMAS

[video="https://www.youtube.com/watch?v=VD4ne7VuFVs"][/video]
 
#78
Salut CLG,

Encore une fois je retrouve un comportement déjà vu sur un autre sujet de VDI :

- menaces de poursuites ("je signale (...) pour punir") ;
- accusations et insultes ("mythomanie", "vous avez abandonné"...) ;
- vision philanthropique qui glisse sur les aspects commerciaux ("société qui aide...")...

En défendant NL de la sorte, tu vas en donner une image plus dégradée que celle dénoncée par "Robin" :D

Surtout que finalement ton argumentaire n'est pas un démenti : tu confirmes que NL attend de la part de ses vendeurs une première commande à titre personnel ("pour pouvoir conseiller la gamme, il me semble logique de la gouter pour savoir en parler").
La question que chacun peut se poser serait : "que représente dans le business de NL le volume de produits/services vendus à ses VDI hors revente aux utilisateurs finaux ?". Et aussi comment ce volume se répartit-il entre les différentes tailles de CA des revendeurs ?
En bref, on retombe sur le titre de ce sujet : NL profite-t-elle indument de ses revendeurs, ou est-ce un business équilibré ?
C'est une vraie question sans piège ni menace...

J'ai été approché par un copain pour démarrer cette activité. J'ai assisté a une première réunion de présentation puis j'ai du me rendre chez lui pour avoir tous les renseignements nécessaires à l'inscription (Papiers pour le statut VDI, commande minimum de 4 produits et des documents de présentation) et qu'ils me présentent, son épouse et lui, les produits et les recettes possibles.
D'un naturel méfiant, je n'ai pas voulu m'engager rapidement et j'ai vécu les relances, tant par mail, sms ou appel téléphonique presque comme du harcèlement. J'ai senti que l'objectif principal était d'attirer un maximum de revendeurs, qu'il est vivement conseillé d'acheter les produits, la première offre "VITALITE" étant à 519€ (pas obligatoire et payable en 3 fois).
En utilisant les produits chaque revendeur commande pour sa consommation personnelle, l'objectif est de développer le réseau de revendeurs, pas une clientèle de consommateurs.... Mais est-ce une arnaque ???
 
#79
J'ai été approché par un copain pour démarrer cette activité. J'ai assisté a une première réunion de présentation puis j'ai du me rendre chez lui pour avoir tous les renseignements nécessaires à l'inscription (Papiers pour le statut VDI, commande minimum de 4 produits et des documents de présentation) et qu'ils me présentent, son épouse et lui, les produits et les recettes possibles.
D'un naturel méfiant, je n'ai pas voulu m'engager rapidement et j'ai vécu les relances, tant par mail, sms ou appel téléphonique presque comme du harcèlement. J'ai senti que l'objectif principal était d'attirer un maximum de revendeurs, qu'il est vivement conseillé d'acheter les produits, la première offre "VITALITE" étant à 519€ (pas obligatoire et payable en 3 fois).
En utilisant les produits chaque revendeur commande pour sa consommation personnelle, l'objectif est de développer le réseau de revendeurs, pas une clientèle de consommateurs.... Mais est-ce une arnaque ???

Bonjour,
Lorsque vous dites: "l'objectif est de développer le réseau de revendeurs, pas une clientèle de consommateurs" est-ce un objectif qui vous a ete communique par votre copain ? (entrepreneur independant NL INTERNATIONAL)
 

mezigo

Modérateur
Staff
#80
Salut,

Sans vouloir me substituer à Vieuxgolfeur, il a écrit "j'ai senti que...". Pas "on m'a dit que...".

Ce modèle économique (Akéo, NL et autres émanations d'anciens du GEPM) semble fonctionner sur le brassage de revendeurs. Les chiffres vus sur le site Akéo trahissent un système dans lequel il ne faut pas « peu de revendeurs mais qui réussissent beaucoup » mais plutôt « beaucoup de revendeurs dont une majorité abandonne après avoir consommé leur phase de lancement ».

Ce n'est pas illégal, et il existe malgré tout des revendeurs qui réussissent, mais on peut craindre que cette réussite se fasse sur le dos de ceux qui échouent.
D'où l'interrogation morale au sujet de cette activité.

Libre à chacun de placer au niveau de son choix son exigence morale dans son activité économique.
 

Membres en ligne

Aucun membre en ligne actuellement.

Statistiques globales

Discussions
862 165
Messages
8 024 169
Membres
1 572 667
Dernier membre
Daskko
Haut