Les Guignols de l'info vont disparaître !!! Et la démocratie avec ?

viciouus

Grand Maître
#41
Pour en revenir à cette expo, elle pourrait même servir de support pédagogique pour des 15-25 ans pour expliquer les ressorts de la pédophilie, et les dangers qu'elle peut faire courir à des jeunes qui ne soupçonnent pas cet aspect pervers de l'âme humaine.
On dira plus 18-25 et encore je vois mal l'utilité d'un tel support "pédagogique"
Je ne crois pas qu'on ait besoin de montrer des peintures, des textes ou des photos sur le thème de la pédophilie pour tenir compte de ce mal. La simple idée de cette pratique amène à la réprobation générale de la majorité des personnes. Dieu merci, l'enfant a encore ce caractère sacré. La preuve en est que dans toute la subversion de mai 68 et des années 70 gauchistes, celle là, n'a jamais fait un pas de plus chez la masse populaire.

A première vue je vois plutôt des artistes aux bras longs qui taquinent avec le tabou vu qu'apparemment, la plupart des oeuvres contemporaines se sentent aujourd'hui obligées de dépeindre du pseudo-dégueu pour faire le buzz et augmenter leur côte à la même occasion. Je ne suis pas sûr qu'ils en fassent l'apologie car je ne connais pas leur passif ou leurs écrits. Donc, tant que l'exposition est restreinte légalement à un public très averti, ça me va. Même si dans le fond, ça suggère plus de voyeurisme que de dénonciations.

Comme le rappelle Mezigo, on a connu dans plusieurs œuvres culturels aussi malsaines (et surtout beaucoup mieux produit par contre). Cela dit, la plupart des auteurs de ces œuvres ne s'inscrivaient pas dans cette mode et force est de constater, qu'entre le "vagin de la reine", "le plug anal" et ça, on ne voit que de la subversion à 2 balles qui ne survit malheureusement qu'à cause des cathos/père la morale qui se sentent insultés.

Dans le thème de la pédophilie finalement, on peut dénoncer ce mal avec force et sans trash en faisant quelque chose de très élégant :

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=59125.html
 

momo19_89

Grand Maître
#42
Mais comme a son habitude rom détourne les poste a sa convenance.

Je n'ai pas fait l’éloge de cette expo et encore moins de ses auteurs dont je n'ai jamais entendu parler.
Simplement je trouve malsain qu'un élu aille manifester contre un expo sans l'avoir vu.Comment un élu de la république sait que l'Article 227-23 puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende lorsque l'image ou la représentation concerne un mineur de quinze ans,ne saisi pas le procureur de la république?
Tiens pourquoi cet élu n'a pas saisi le procureur rom?
Pour le reste le poste de viciouus me va très bien.
 

mezigo

Modérateur
Staff
#43
Vicioous, j'ai une fille qui a 16 ans, et qui n'imagine pas qu'elle pourrait courir un risque en allant "dans les quartiers" voir une copine vêtue d'un mini-short qu'elle porte très bien à la plage en vacances.
Ce genre d'expo, avec le soutien pédagogique adapté, pourrait lui faire comprendre la façon dont un prédateur peut la percevoir.
Le but de l'art est de poser des questions.
Sur sa qualité, bien sûr, mais aussi sur son message.la différence entre art et pornographie, c'est la finalité.
Et celle-ci ne se dévoile que dans le débat.
 

viciouus

Grand Maître
#44
Ce genre d'expo, avec le soutien pédagogique adapté, pourrait lui faire comprendre la façon dont un prédateur peut la percevoir.
Le but de l'art est de poser des questions.
Je comprends, mais est ce qu'on ne peut pas aborder ce thème par une exposition nettement moins trash ? les photos postés par Rom sont quand même très pervers, et pour avoir vu pas mal de saloperies, je pense pouvoir dire qu'il y a un petit niveau d'insanité.
Ce genre d'expos me semblent surtout fait pour un public adulte (ou presque) avide de sensations et de transgressions. Pour une prise de conscience, je pense que des récits de viols ou des focus sur des affaires de viols peuvent faire mieux auprès d'un public adolescent.
 

rom32@idn

Grand Maître
#45
On devrait également montrer des vidéos d'égorgement/décapitations aux jeunes qui se radicalisent, ça pourrait servir de support à leur déradicalisation.

Vicioous, j'ai une fille qui a 16 ans, et qui n'imagine pas qu'elle pourrait courir un risque en allant "dans les quartiers" voir une copine vêtue d'un mini-short qu'elle porte très bien à la plage en vacances.
Quelle horrible stigmatisation ! Si elle se rend dans un quartier bobo, elle risque moins, alors, non ?


Concernant ces peintures pédopornographiques, on se croirait revenus dans les années '70 lorsqu'une certaine gauche manifestait en faveur de la sexualité libre avec les enfants.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Apologie_de_la_p%C3%A9dophilie
 

viciouus

Grand Maître
#46
[video="https://www.youtube.com/watch?v=yi7XPB3fc3c"][/video]

En ce qui concerne ce mouvement, il me semble que les Allemands ont fait une razzia sur les affaires pédophiles des "verts" de chez eux. En Angleterre, même coup de filet dans le show biz.
Il est assez intéressant de voir le nombre de tentatives faites en France pour ouvrir le "débat" sur cette sexualité.
 

momo19_89

Grand Maître
#47
On devrait également montrer des vidéos d'égorgement/décapitations aux jeunes qui se radicalisent, ça pourrait servir de support à leur déradicalisation.
Mais on le fait rom.
Car ces jeunes croient qu'ils ont affaire à des musulmans quand ils entendent leurs discours sur le net, or quand ont leurs montres les images de leurs actes, ils s’aperçoivent qu'ils font affaire à des assassins.
J'ai Tee très surpris de voir la réaction de rejet par certains jeunes à la projection de la vidéo où l'on voit l’exécution d'une femme voilée après des versets du Coran(vidéo postée sur ce forum par Stephanie).

Le fait que ces jeunes repartent dégoûter par ces assassins et qui en aucun cas les considèrent comme des musulmans, pour moi on a atteint notre but.
 

mezigo

Modérateur
Staff
#48
Rappelons à tout hasard que l'exposition incriminée s'intitule "Vomir des yeux" et non pas "j'me br*le sur une jeunette" !

Le sens de cette démarche artistique n'est pas "de provoquer l'excitation sexuelle du public" comme essaye de le faire croire Rom32 en le qualifiant de pornographie, mais de chercher le dégoût jusqu'à la nausée.

La difficulté de l'Art, c'est quand son interprétation pose problème. Et cette difficulté devient insurmontable quand certains veulent juger les œuvres non pas sur ce qu'elles amènent à penser, mais sur leurs propres idées reçues, leurs préjugés, les limites étroites de leur compréhension.

Et là on retombe sur ce que Momo dénonçait :
Si Stéphane Ravier admettait ne pas avoir vu cette exposition, il affirmait se fier "à des gens dignes de confiance" pour la dénoncer"
Sur ce même principe, puis-je me fier à des gens dignes de confiance et affirmer ne pas connaitre M. Ravier mais le dénoncer comme un facho, fervent d'un ordre moral constitué de chemises brunes, de milices asservies et d'épuration intellectuelle ?

A la différence que M. Ravier ne peut même pas justifier d'un statut artistique pour soulever la polémique.
L'artiste donne à penser, alors que ce genre de personnage politique, et ceux qui les suivent (tu quoque), essaye au contraire d'empêcher les gens de penser...

 

rom32@idn

Grand Maître
#49
Donc, à vous lire, cette expo est destinée à sensibiliser le public aux méfaits de la pédophilie, qui plus est avec des bestioles.
Il est tout à fait entendu qu'un public sain n'est pas au courant que la pédophilie, c'est pas bien, c'est dégueu; les peintres espérant à travers ces peintures que ce public, sain, sera dégoûté de la pédophilie.
Ah...
 

mezigo

Modérateur
Staff
#50
Si ça peux te rassurer : tu n'as rien compris ! :D

Cette exposition est une réflexion d'artiste sur l'exploration des limites, de ce qui peut être choquant.
Je ne suis pas sûr que l'expo se limite à ces trois tableaux ni à ce thème.
Et mis à part des attaques frontales et sectaires sur ces trois tableaux, je n'ai pas trouvé d'argumentaire de l'expo, donc je ne peux pas extrapoler sa finalité au delà du seul résumé constitué par son titre.
De plus, c'est une thématique qui impose une approche très trash à laquelle je n'adhère pas.


Mais, dans un thème similaire, on peut analyser la démarche de Paul McCarthy pour son controversé sapin de Noël parisien.
J'ai trouvé son approche très chrétienne dans son œuvre.
Noël est une fête religieuse basée sur la partage et sur la venue au monde d'un Dieu dans son aspect le plus dépouillé.
Le sapin en est un des symboles forts tout en étant totalement déconnecté de la religion.
La place Vendôme, lieu de l'expo, est aussi un symbole fort de l'idée de partage et de cadeau.
Simplement, si on se met du côté des plus nécessiteux, l'esprit de Noël, le partage et les cadeaux de la place Vendômes, ils l'ont plutôt dans l'os. Et cette forme donnée au sapin, à la fois enfantine dans le dessin et subversive aux yeux des seuls adultes initiés ou curieux résume très bien cela et sonne comme une critique des nantis face à l'esprit de Noël.

Bref, il ne s'agit ni d'exciter, ni de dégouter, mais de faire penser.
Et c'est pour cela que ça ne m'étonne pas que te le condamnes, Rom32.
 

momo19_89

Grand Maître
#51
rom,pourquoi l’élu n'a pas saisi le procureur de la république pour incitation a la pédophilie,puisque l'Article 227-23 puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende lorsque l'image ou la représentation concerne un mineur de quinze ans?

J’espère que tu vas me répondre rom.
 

mezigo

Modérateur
Staff
#52
Non, c'est moi qui répond :D

Article 227-23 : « … lorsque cette image ou cette représentation présente un caractère pornographique …»

Le dictionnaire : « Pornographie : Représentation (sous forme d'écrits, de dessins, de peintures, de photos, de spectacles, etc.) de choses obscènes, sans préoccupation artistique et avec l'intention délibérée de provoquer l'excitation sexuelle du public auquel elles sont destinées »

Le Procureur de la République peut attaquer tant qu'il veut, il se cassera les dents sur un non-lieu.
D'autant plus que le titre de l'expo est explicite : "Vomir des yeux".

C'est donc une incitation au dégoût.
 

momo19_89

Grand Maître
#53
Merci mezigo,donc cette expo n'a rien de répréhensible et l'intervention de l’élu est débile.
 

mezigo

Modérateur
Staff
#54
Son intervention sert juste à surfer sur l'indignation en espérant que les gens s'arrêteront de penser suffisamment longtemps pour voter pour ses idées qui n'ont rien à envier aux dessins de cette exposition. "Vomir des urnes"... Ça sonne bien, non ?
:D
 

rom32@idn

Grand Maître
#55
Bref, il ne s'agit ni d'exciter, ni de dégouter, mais de faire penser.
Le sens de cette démarche artistique n'est pas "de provoquer l'excitation sexuelle du public" comme essaye de le faire croire Rom32 en le qualifiant de pornographie, mais de chercher le dégoût jusqu'à la nausée.
Ah oui, ok, c'est plus clair d'un coup !...


Plus haut, tu tentais d'expliquer que tu verrais bien cette expo s'adresser à un public susceptible de tomber dans les griffes d'un prédateur (sexuel s'entend), sous couvert de pédagogie.
Vu que sont représentées non pas des ados de 16 ans comme ta fille, mais des fillettes, non pubères, soutiens-tu toujours que, pour alerter ce très jeune public aux dangers des prédateurs sexuels, il serait utile de leur présenter ces peintures on ne peut plus explicites ?
 

mezigo

Modérateur
Staff
#56
Non, je ne peux pas le soutenir toujours car je ne l'ai pas soutenu. Comme d'habitude, tu n'as pas compris ou juste voulu déformer...

"Le dégoût jusqu'à la nausée", ce n'est pas " dégoûter " mais faire vomir, chercher à créer le malaise. Tandis-que dégoûter, c'est enlever le goût, que l'on suppose existant.
Le français est une langue difficile, même pour ceux qui se targuent d'être les protecteurs de sa patrie...
 

viciouus

Grand Maître
#57
Cette exposition est une réflexion d'artiste sur l'exploration des limites, de ce qui peut être choquant.
Dessiner une fillette qui se fait lécher la fouff' par un clebard, c'est plus l'exploration des limites, c'est les franchir clairement. Rien de plus que des Artistes en devenir qui poursuivent dans le trash pour jouer au buzz et se faire un nom. Mais admettons que le message de dénonciation soit possible.

Je veux bien qu'on nous fasse un tableau des transgressions et qu'on autorise à représenter les pires horreurs pour créer de la fascination ou de la sensation. Mais prétendre en faire un support pédagogique de dénonciation, c'est taquiner le voyeurisme et à partir on s'éloigne de toutes objectifs pédagogiques.

Il faut donc être d'un bon niveau pour transmettre un message dans un fourre tout de crasse. En général, la chose est clairement dirigée par l'artiste qui souhaite y dégager un message (vision anticapitaliste du marquis de sade selon pasolini). Mais un spectateur livré à lui même devant ce genre de peinture peut ressentir des sensations malsaines et vite oublier un quelconque ressort pédagogique.

Il m'apparaît clair qu'un mineur devant ces peintures sera paumé car il n'a pas encore la maturité nécessaire pour réfléchir sur l'oeuvre qu'on lui expose. Quand à l'adulte, tout dépendra du recul qu'il prendra. Tout ce que je peux constater c'est que les ados / jeunes adultes qui recherchent du trash sale sur internet (enfant écrasés, décapités, et j'en passe) ne cherchent qu'à y voir de la sensation, voir jusqu'où ils peuvent aller dans le dégoût. Quand il voit la gueule d'un type au cerveau explosé, il se fout de savoir ce qui a amené ce type a avoir des bouts de cervelle un peu partout. Il s'en tient au spectacle.

L'omniprésence de la mort sur les supports audiovisuels (films, tv) banalise la violence depuis des décennies déjà. Et je peux parfois me rendre compte à quel point je peux devenir indifférent de la représentation de la violence. Même chose pour le sexe.
Donc tout ce que je vois dans l'exploration de ces limites, c'est une augmentation de la dose et de l'adrénaline, mais cette fois-ci ramené à l'enfant. Que se passerait il si ce genre d'exposition sur la sexualité infantine se banalisait ? je pressentirais qu'à force de voir des dessins de fillettes se faire lécher la fouffe par un clébard, on finirait par en être indifférent si des faits divers raconteraient une scène telle que celle là dans la réalité. D'ailleurs, on en est pas trés loin car parfois évoquer la pédophilie chez certains, c'est évoquer du délirant. Et je ne suis même pas sûr que les vagues d'indignations soient énormes en France en cas de scandales pédophiles, tant les français ont admis que leurs élites étaient naturellement déviants.

Je pense à mon humble avis que si l'on souhaite décrire un mal il faut savoir s'en tenir au réel. Partir dans la représentation , imposer une image, c'est un pas vers le détachement. Si une expo-photo s'en tenait à des cas réels de pédophilies avec un minimum de trashs et d'imageries, on aurait un impacte pédagogique nettement plus fort que cette exposition. Car on doit laisser de laisser cette place à cette imaginaire qui stimule l'esprit, et qui a malheureusement de moins en moins de place dans notre univers hyper-numérisée.

Donc au final, si je ne reste pas opposé à ces expos au nom de la transgression, je ne peux pas les concevoir comme support pédagogique de masse du fait de leur caractère insidieux.
 

mezigo

Modérateur
Staff
#58
Mais ce n'est pas un support pédagogique de masse ! C'est une expo, dont le thème est la nausée et dont l'entrée est réservée aux majeurs.
Il faudrait voir la totalité de l'expo, lire ou écouter l'argumentaire des auteurs ou du commissaire de l'expo.
Pour l'instant, on ne juge que nos propres fantasmes.

Le peu que j'ai vu de ces oeuvres me permet juste de dire que je pourrais les montrer à mes ados en expliquant que ce sont des vues d'artistes qui explorent la perversion avec la nausée pour objectif, et de dire que cette perversion peut exister dans l'esprit de certains malades. Il vaut mieux ne pas les rencontrer ni les provoquer. Donc être conscient de leur existence pour pouvoir les éviter.

D'un point de vue artistique et aussi moral ou pédagogique, je préfère cette forme dessinée, avec sa maladresse plastique, à une forme réaliste ou photographique. Elle transcrit le fantasme d'un esprit malade, la perversion.
Ceux qui pensent comme ça ne voient pas la même réalité que nous.
 

momo19_89

Grand Maître
#59
Je ne sais pas si une expo qui est destiné a des majeurs peut vraiment déstabiliser cette jeunesse.Quand on voit les séries qui passe a 21h avec leurs lots de massacres et de nudités de stupidités,je me demande si vraiment c'est l’extérieur qui est un danger et non les parents eux même.

http://www.programme-tv.net/videos/extraits/46630-un-ado-frappe-son-pere-dans-une-emission-de-nrj12/
 

momo19_89

Grand Maître
#60
Huit mois après l'attentat meurtrier contre la rédaction de Charlie Hebdo à Paris, le mot-dièse #JeNeSuisPasCharlie – et, dans une moindre mesure, #JeSuisCharlie – a refait son apparition sur Twitter.



Et c'est, reparti!Vont-ils décapites encore une fois la rédaction de Charlie?

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2015/09/16/apres-les-caricatures-daylan-le-retour-de-jenesuispascharlie/

 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Membres en ligne
  • svoglimacci
  • wiseman5874
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
865 612
Messages
8 059 637
Membres
1 576 154
Dernier membre
Paskalito
Partager cette page
Haut