Introduction et conclusion dune dissertation

  • Auteur de la discussion Aminebnf
  • Date de début

Aminebnf

Nouveau membre
#1
Bonjour a tous :
Pour lundi j'ai un travail en francais.Je dois rédiger seulement l'introduction et la conclusion sur le sujet suivant:
En quoi l'évocation d'un monde très éloignés du sien permet elle de faire réfléchir le lecteur sur la réalité qui
l'entour?
Notre prof nous a donné une fiche d'aide qui nous dis de suivre ces étapes :
1)Phrase s'amorce
Elle peux partir d'une approche du thème qui peut être expliquer de notions autour du genre citation

B)présentation du sujet: qu'il faut relier à 1amorce et citer intégralement en reformulant et en expliquant par exemple les mots clés qui sont :
"Évocation d'un monde très eloignes":
Éloignement spatial(geographiquement),(historique(),(culturel)
Type de societe( croyances langue mode de vie)
Monde fictif imaginaire.

"Réfléchir à la réalité qui l'entoure"
Sa société et son fonctionnement
Politique social moeurs croyances
Porter un regard critique
Remettre en question le fonctionnement de la société

Puis la problématique que j'ai faites
D

Donc j'aimerais de l'aide pour la phrase s'amorce et pour la présentation du sujet merci beaucoup de vos réponses !
 

mezigo

Modérateur
Staff
#2
Salut,

Un exemple (pas forcément à suivre... ) :

"Cette leçon vaut bien un fromage"... Jean de la Fontaine, sur les traces d'Ésope, distrayait son monde, et continue à nous enchanter avec un univers malicieux dans lequel les animaux sont doués de langage. Et quel langage ! Mais au delà du divertissement, ses textes nous enseignent les moeurs de l'époque, voir même nos propres fonctionnements humains.
Serait-ce donc une fonction cachée dans l'imaginaire littéraire ? Peut-on trouver dans toute fiction mettant en place des univers les plus exotiques des clefs nous parlant de nous mêmes ? Finalement, il y a-t-il toujours une interaction conceptuelle entre la création d'un auteur et la réalité concrète de son lecteur ?
 

Aminebnf

Nouveau membre
#3
Salut,

Un exemple (pas forcément à suivre... ) :

"Cette leçon vaut bien un fromage"... Jean de la Fontaine, sur les traces d'Ésope, distrayait son monde, et continue à nous enchanter avec un univers malicieux dans lequel les animaux sont doués de langage. Et quel langage ! Mais au delà du divertissement, ses textes nous enseignent les moeurs de l'époque, voir même nos propres fonctionnements humains.
Serait-ce donc une fonction cachée dans l'imaginaire littéraire ? Peut-on trouver dans toute fiction mettant en place des univers les plus exotiques des clefs nous parlant de nous mêmes ? Finalement, il y a-t-il toujours une interaction conceptuelle entre la création d'un auteur et la réalité concrète de son lecteur ?
Ceci est l'introduction ?Et pourquoi parler de jean de la fontaine ?
 

mezigo

Modérateur
Staff
#4
Pourquoi pas :D
Un monde dans lequel un corbeau et un renard discutent est assez éloigné du mien.
Et cette citation est suffisamment connue pour être considérée comme une entrée en matière quasi universelle.
Mais il y a 1000 autres façons d'entrer dans ce sujet, plus ou moins littéraires, plus ou moins philosophiques.
 

Aminebnf

Nouveau membre
#5
Pourquoi pas :D
Un monde dans lequel un corbeau et un renard discutent est assez éloigné du mien.
Et cette citation est suffisamment connue pour être considérée comme une entrée en matière quasi universelle.
Mais il y a 1000 autres façons d'entrer dans ce sujet, plus ou moins littéraires, plus ou moins philosophiques.
Je te remercie tellement tu me sauve la vie
ET aurais tu une idée pour la conclusion ?
Ma prof nous a indiquer de faire ceci pour la conclusion :

-elle constitue un seul paragraphe aussi.elle est composé en 2 étapes :
1)elle est une synthèse qui reprend l'essentiel de ce qui a été dit donc elle répond à la problématique.
2)elle propose une (ouverture )qui élargit la reflexion,une réflexion sur le genre concerne l'approche littéraire
 

mezigo

Modérateur
Staff
#6
:D Je ne vais pas faire tes devoirs à ta place, ta prof le verrait immédiatement !

Ta conclusion peut commencer par un "Comme nous l'avons vu précédemment, le lecteur ne peut pas s'empêcher de comprendre ce qu'il lit en le transposant dans sa réalité personnelle. Et c'est le jeu de l'auteur que de glisser dans son oeuvre clefs et références utilisables à cette fin. "

Ensuite tu peux ouvrir en demandant si le défi pour un auteur est plus d'être utile au lecteur ou d'être divertissant. Et de citer des oeuvres de fantaisie comme Alice au pays des merveilles ou Ubu roi.

Au boulot !
 

Aminebnf

Nouveau membre
#7
:D Je ne vais pas faire tes devoirs à ta place, ta prof le verrait immédiatement !

Ta conclusion peut commencer par un "Comme nous l'avons vu précédemment, le lecteur ne peut pas s'empêcher de comprendre ce qu'il lit en le transposant dans sa réalité personnelle. Et c'est le jeu de l'auteur que de glisser dans son oeuvre clefs et références utilisables à cette fin. "

Ensuite tu peux ouvrir en demandant si le défi pour un auteur est plus d'être utile au lecteur ou d'être divertissant. Et de citer des oeuvres de fantaisie comme Alice au pays des merveilles ou Ubu roi.

Au boulot !
Je vais m'y mettre je te remercie de ton aide précieuse!
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Staff en ligne
  • Eldarium
    Modo d'Inde Rond
Membres en ligne
  • Eldarium
  • Bapt2001
  • vaelis
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
864 957
Messages
8 053 560
Membres
1 575 441
Dernier membre
unequestionneuse???
Partager cette page
Haut