Fn : la vie en rose (suite)

viciouus

Grand Maître
#1
Inutile ici de reprendre notre précédent débat historique, je m'attacherai simplement à poursuivre l'esprit initial du topic original :

à ce sujet donc, Madame Lepen s'est dernièrement pavanée aux US :

http://www.huffingtonpost.fr/2015/04/21/marine-le-pen-gala-time-etranger-dediabolisation-deux-vitesse_n_7106194.html

Le fait qu'elle soit présente dans une telle liste ne me semble pas anodin dans la mesure où au delà du show business artistico-médiatique, les politiques présents sur cette liste n'y sont pas par hasard.

Je me pose alors la question d'une telle investiture de la part du Times, même si le journal joue la condamnation :

Le Pen has strong allure for many French, who have hit the wall with asphyxiating political elitism and near zero growth. To stop her race for the Élysée Palace in its tracks, France’s lackluster leaders will need to overhaul their ineffectual, gutless style and mount a more appealing revolution of their own.
Il me semble qu'il y a là une étape intéressante dans sa "normalisation". Une façon de le gonfler, encore, et encore....

Alors mon équation est simple :
- Si Juppé, charmeur, centriste draguant la gauche indécise, néo-gaulliste, est le candidat des "Républicains" : ce sera la baudruche Lepen et sa perte certaine.
- Si c'est Sarkozy logiciel 2007-2012, elle a toute ses chances. Si il crée un logiciel taquin, charmeur, néo-libéral séducteur : elle aura moins de chances
- Face à tout les candidats socialistes potentiel, elle risque de gagner, parce que face à eux, la ligne morale française du "FN c'est mal" risque de se briser au vu de leur incompétence affligeante.
- Pour l'extrême gauche, les partis sont totalement absents sur le plan médiatique, ce qui me pose de grave problème à l'égard de mon esprit démocratique. Il faut aller jusqu'à une déclaration frontale de Hollande pour tirer le PCS et le FDG du silence. Mais le FN a repris son programme économique tout en se démarquant du programme communiste à casseroles. Grosso modo, elle risque aussi de gagner.

Dernière chose, j'ai entendu involontairement une discussion assez intéressante entre un jeune d'origine maghrébine et un autre de souche, le jeune d'origine maghrébin disait :

"Ouais frère, faut que Lepen passe, même si ça crame je m'en bats les couilles, mais au moins comme ça, ça bouge !"

Ils avaient l'air très sérieux

 

rom32@idn

Grand Maître
#2
A vrai dire, peu importe le candidat à qui MLP sera inévitablement confrontée au 2nd tour de la Pésidentielle 2017 - hormis séisme, genre magouilles financières et procès qui va avec qui la forceraient à renoncer à se présenter aux élections - le reste de la classe politique se mobilisera comme d'hab pour un pitoyable numéro de "front républicain".
Et l'on verra PS, UMP et partis satellites main dans la main, unis en prétendant défendre une république et une démocratie qu'ils bafouent allègrement.

En revanche, je pense qu'années après années, le FN renforcera son implantation locale, et il obtiendra à terme, par cette seule dynamique, une représentation nationale légitime.


J'ai récemment lu une polémique suscitée par la suppression par des municipalités FN de subventions habituellement versées aux assoc droitdel'hommistes (LDH & co), ainsi qu'à des assoc sportives, culturelles, syndicales. *
Le gouvernement socialiste a décidé de réduire l'engagement financier de l'Etat auprès des collectivités territoriales (- 10 Mds d'euros sur 4 ans). Cette moindre manne financière doit être compensée par des calculs d'hypothécaire à l'échelon municipal, avec la prise en compte des promesses électorales (non augmentation des impôts locaux, par exemple).
Des millions d'euros sont versées aux assoc, et c'est dans ce budget, en plus de celui des dépenses de fonctionnement, que des mairies sabrent.


* L'islamophile Pascal Boniface, militant socialiste, spécialiste en géopolitique, pro-Palestine, opère un parallèle surréaliste entre la municipalité FN de Mantes-la-Ville (Yvelines), qui a baissé les subventions allouées au club de foot local, et les talibans afghans ou encore les shebab somaliens.

Selon ce défenseur béat du vivre-ensemble, cette baisse augure une suppression pure et simple, ce qui menacerait ce fameux vivre-ensemble car le foot serait facteur d'intégration, de fraternité.
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1355692-a-mantes-la-ville-le-fn-reduit-le-budget-de-son-club-de-foot-la-fraternite-est-attaquee.html
http://www.lemonde.fr/football/article/2015/04/11/football-le-fc-mantois-se-mobilise-contre-la-mairie-fn_4614138_1616938.html
 

momo19_89

Grand Maître
#3


Voilà comment on voit la démocratie au FN? Donc tous ceux qui ne votent pas MLPen au 2e tour sont des pitoyables? Qui n'ont rien compris et bla?
Dans une élection présidentielle, les candidats proposent leurs programmes et les gens votent pour ou contre.
Alors venir mentir en disant que refuser que MLPen soit présidente de la République est une pitoyable manœuvre, c'est piétiner la démocratie.
Car à moins que MLPen obtient dès le premier tour la majorité-ci qui est impossible avec le scrutin majoritaire à 2 tours, il lui faudra rassembler d'autres électeurs que ceux du 1er tour, ,ce racolage-là n'est pas pitoyable, mais ceux qui ne marcheront pas dans la combine le sont.
Mais bon puisque le mot est lancé: c'est le manque de réflexion qui est pitoyable.

Avant de parler du 2e tour pourquoi tu éludes le voyage à NY? Toi qui es friand des déclarations des autres de politiques de gauche, pourquoi tu ne mets pas celle de MLPen concernant les people avant qu'elle en devient une?

"Ouais frère, faut que Lepen passe, même si ça crame je m'en bats les couilles, mais au moins comme ça, ça bouge !"
Bien sur pour rom,c'est simple une milice pour mater tous ça et on renvoie a bout de bras en n'oubliant pas de retirer la nationalité etc.....
Pourtant cette réflexion devrait faire réfléchir ceux qui pense qu'il suffit de....

J'ai oublie de mettre les résultat de l’élection de Mante-la Ville au 2eme tour:

NOMBRE % INSCRITS % VOTANTS
Inscrits 12 023
Abstentions 5 122
Votants 6 901 57,40
M. NAUTH Cyril
Liste Front National
2 027 Voix 30,26% 22

Ces jeunes privaient de subventions vont se venger rom,eh oui il pourront voter,ah c'est vrai ce sera un numéro pitoyable. :lol:
 

momo19_89

Grand Maître
#4
Je pointe du doigt la classe politique - et non l'électeur lambda - qui fait preuve d'hypocrisie, et de démagogie, en prétendant être des remparts de la démocratie, des défenseurs de la république alors qu'au sein de cette même classe politique, les élus protègent leurs gras avantages, émoluments, leur système fiscal, bref leur caste.
Ce n'est pas le cas au FN,rom?

Oui, le "front républicain" est une vaste fumisterie, un chantage à la démocratie mené par ces partis : "si vous ne votez pas pour nous, c'est que vous êtes des fachos, des ennemis de la démocratie, de la république."
Par contre faire croire que voter FN c'est voter patriote n'est pas une fumisterie?A moins que tu a une preuve que hormis le FN et ses électeurs le reste ce sont des traîtres.

Au 1er tour des "Départementales", le FN était en tête dans 43 départements et en 2e position dans 33 autres. Et paf, dans la tronche des bobos.
Et au 2eme tour rom?Tiens pourquoi il n'a remporté aucun département?C'est le front républicain qui a séquestraient les électeurs pour qu'il n'aillent pas voter pour le FN?

Tu a le mérite de nous aider a prouver que tes délires n'ont aucun sens.

Pour Mantes-la-Ville, effectif du club de foot qui évolue en CFA. SOS Racisme & co devraient gueuler, à peine 3 blancs assurent la diversité dans cette équipe (l'un des blancs n'a pas de photo, mais suffit de taper son prénom à la Kevin dans Google pour voir sa tête. Vu le profil, m'étonnerait pas qu'il se soit converti...).
Voila pourquoi ca n'augure rien de bon l'arrivée de ta bourgeoise au pouvoir.
 

rom32@idn

Grand Maître
#5
Quand t'as un Fabius par exemple qui, ministre de l'Economie à l'époque, vote la non-fiscalisation des œuvres d'art que son papounet collectionnait, quand les parlementaires refusent d'imposer certaines de leurs indemnités, quand t'as un candidat normal qui promet de supprimer le cumul des mandat, etc etc, bref quand cette classe politique qui dirige le pays en alternance s'attribue des largesses, ce n'est pas ce que l'on peut considérer comme un grand respect de la république.

Quand la parole de millions de Français n'est représentée que par 2-3 députés alors que d'autres partis, plus que boudés à l'échelon national, disposent de groupes parlementaires suite à des arrangements politiciens, ce n'est pas l'idée que l'on peut se faire de la démocratie.
Quand un peuple vote majoritairement Non à un texte européen et que ce vote ne se traduit pas concrètement par un rejet de ce texte par la classe politique, ce n'est pas de la démocratie.

Concernant le vote patriote à moins d'avoir de la boue devant les yeux, le PS, le PCF sont des partis internationalistes, la droite libérale est mondialiste. Comment peut-on être à la fois internationaliste/mondialiste" et patriote, ça, mystère. En revanche, libre à chacun de voter en faveur ou non de cette mondialisation débridée, à condition de l'assumer.

Pour le 2nd tour des Départementales, des transferts de voix entre UMP et PS se sont forcément opérés.


Quant au club de foot de Mantes-la-Ville dont les subventions sont coupées, je ne vois pas ce qui te pose souci.
Considères-tu comme ce Boniface que couper dans les subventions d'un club de foot fait ressembler cette mairie aux talebs afghans ou aux shebab somaliens ?
 

mezigo

Modérateur
Staff
#6
Comment être patriote tout en piétinant la devise de la nation "Liberté - Égalité - Fraternité" ?
Ah oui, Pétain était patriote avec "Travail - Famille - Patrie"... Comme quoi, il y a patriote et patriote !
 

rom32@idn

Grand Maître
#7


Un patriote se soucie de l'intérêt de son pays.
Il y a, sûrement, des patriotes de gauche (je ne sais pas s'il existe des successeurs à Chevènement).
Malheureusement, comme le patriotisme a été assimilé aux heures les plus sombres etc, bien des politiciens ont encore des problèmes avec cette valeur, qui n'a rien de facho nazi, vichyste.
On a même pu entendre les Royal ou Valls brandir les questions d'identité nationale, de patrie, de nation, de drapeau, d'hymne national etc.

Ca en fait des fachos, des vichystes ? Grotesque.

L'internationalisme, le mondialisme cherchent au contraire à abolir les frontières et l'intérêt premier des citoyens d'un pays donné.
Vouloir qu'un peuple puisse être souverain sur son territoire n'a rien de facho, il existe même des résolutions onusiennes en ce sens prises pour préserver tel ou tel peupl(ad)e, territoire.
L'exemple qui me vient aussitôt à l'esprit est Mayotte et les Comores. Quels fachos, ces Comoriens; probablement inspirés par Pétain, hein.
 

momo19_89

Grand Maître
#8


Bis repetita:
Qui a empêche les électeurs de voter pour le FN ?Quand on se veut donneur de leçon de démocratie, il faut être honnête et reconnaître que MLPen a fait 18%, elle qui proposait la proportionnelle intégrale, et ceux qui étaient contre on fait environ 56%.(PS-UMP).
Avant de critiquer les tares des autres, regarde les tiennes avant



C'est la raison qui t'a poussé à voter Sarkozy. Si si tu es vraiment crédible Rom.

Petit rafraîchissement de mémoire:
Sarkozy pendant sa campagne électorale avait proposé qu'il soumettrait un autre texte de constitution et qu'il le fera adopter par la nouvelle assemblée et non par un référendum.Et qui a été élu en 2007?
Comme Rom est un démocrate il a fait quoi?Il a voté Sarkozy, pour venir aujourd'hui se plaindre.Ca c'est du patriotisme.
[s:p/1jcm]

 

Do Mineur

Expert
#9
Si si, Rom, il y a des patriotes de gauche, même s'ils sont de plus en plus rares, je te le concède ; je me qualifie moi-même de souverainiste de gauche. D'ailleurs, quand je réécoute le discours de P. Seguin du 5 mai 1992 (date exacte de ma naissance, quel signe ! :) ), j'en suis très ému, et je ne peux m'empêcher de le trouver absolument brillant. Et pourtant, Seguin est un homme de droite. En réalité, je ne crois plus depuis quelques temps déjà à la configuration traditionnelle droite/gauche de l'échiquier politique.

Pour moi, la place de l'Etat, l'existence de l'Etat en tant que tel, c'est l'enjeu majeur du XXIe siècle. Le XIXe siècle fut celui de sa création ; le XXe celui de ses excès, et le XXIe sera vraisemblablement celui de sa disparition. Par conséquent, parler de droite ou de gauche n'a plus de sens. Il faut plutôt, je pense, parler de souverainistes et de mondialistes. Il y a des souverainistes au PS, à l'UMP, au FDG, certes, mais ils sont minoritaires, ce que je déplore. Et il est par conséquent évident que le FN représente la seule vraie force politique souverainiste digne de ce nom (en importance) en France. J'ose croire qu'un jour, les plus eurosceptiques du PS rejoindront le FDG dont le souverainisme s'affirme de plus en plus, j'ai l'impression... mais on n'y est pas encore.

Là ou je ne suis pas d'accord avec toi, Rom, c'est quand tu assimiles le mondialisme à l'internationalisme. Dans l'internationalisme, il y a davantage une idée de solidarité entre nations ("inter-nationalisme", la nation ne disparaît pas), alors que le mondialisme sous-entends un effacement des nations. Mais passons.

Donc, on a d'un côté les souverainistes, de l'autre les mondialistes. Chez les souverainistes, on a deux grandes familles : ceux de droite, et ceux de gauche. A droite, il y a davantage l'idée de l'homme fort, éclairé, qui tient le pays d'une main de fer pour le bien de son peuple. En gros du bonapartisme, ou du gaullisme. A gauche, cette souveraineté s'exprimerait davantage par la décision collective. L'autre différence majeure est évidemment économique et sociale. Une droite favorable à un "capitalisme national", un peu version années 60, plutôt conservatrice, et une gauche "partageuse" (qualificatif d'habitude péjoratif, mais c'est le seul mot que j'ai trouvé ^^) plutôt progressiste. Et des deux côtés, on a la version extrême : à gauche, les communistes authentiques, les néo-marxistes, les anarchistes, etc ; à droite... le fascisme, quasiment inexistant puisque je ne considère personnellement pas le FN comme un parti d'extrême droite ou fasciste (et c'est un électeur de Mélenchon qui vous dit ça !). Je vois plutôt le FN comme un parti souverainiste de droite assez traditionnel, un peu plus virulent, comme on en trouvait il y a quarante ans (si si, vous savez, quand ça ne choquait personne !).

De l'autre, les mondialistes, c'est-à-dire le PS et l'UMP, tout du moins dans leur majorité. Économiquement ils sont parfaitement équivalents, et ce sont des européistes convaincus. La seule différence notable entre les deux peut être sociétale, avec une gauche plus progressiste, et une droite un peu plus conservatrice. Mais ça se joue à pas grand chose, et en réalité ce sont des alliés objectifs qui ont le même but : l'Europe atlantiste néolibérale. Et oui, je suis d'accord pour dire que ce Front Républicain est aussi ridicule que nuisible à la démocratie... mais son existence est tout sauf surprenante. Car en réalité, le FN est le seul vrai parti d'opposition en France aujourd'hui (et ça me désole, soyez-en sûr), pas étonnant que les tenants du système qui alternent au pouvoir depuis des décennies s'agitent quand ils commencent à se sentir menacés... C'est pour ça que je pense que le seul moyen de retrouver un paysage politique à peu près sain serait le retour d'un parti souverainiste de gauche important. C'est la que selon moi, le FDG a une carte a jouer. Si Mélenchon commençait à sortir de son illusion consistant à croire qu'il est possible de changer l'Europe de l'intérieur pour en faire une Europe sociale et démocratique (l'inverse de l'Europe actuelle), s'il défendait une sortie de l'UE, ou au moins de la zone euro, il monterait certainement en flèche, et pourrait concurrencer sérieusement les autres partis en plus d'assainir le débat politique. Car je suis persuadé que le FN doit sa réussite principalement à sa dénonciation virulente de l'UE.

Désole pour ce long post, parti un peu en hors sujet, j'espère que j'ai été clair dans mes propos =)
 

momo19_89

Grand Maître
#10
Et oui, je suis d'accord pour dire que ce Front Républicain est aussi ridicule que nuisible à la démocratie.
On parle de ce front républicain comme si c’était une demande avec une arme sous la tempe .À ma connaissance personne n'obligent les gens à voter pour qui que ce soit, par contre ceux qui passent leur temps à denier le droit de choisir entre 2 candidats et un manque de respect envers ces électeurs.
Je rappelle à ceux qui ne doivent pas être au courant que ce "front" est généralement demandé lors d'affrontements au 2e tour entre un FN et un UMP, PS.
Au lieu de traiter de nuisibles et ridicules ceux qui ne veulent pas voter FN, pourquoi ne pas nous expliquer les causes qui font que ce parti n'arrive pas à fédérer autour de lui au second tour?
A moins que ce soit le "front" qui séquestrent les gens qui veulent voter FN.

Rom plus haut fanfaronner sur les résultats du FN au 1er tour des départementales:

Au 1er tour des "Départementales", le FN était en tête dans 43 départements et en 2e position dans 33 autres. Et paf, dans la tronche des bobos
Pourquoi le FN n'a gagné aucun département?Sur quoi tu te base pour croire que ceux qui n'ont pas voulu du FN au 2eme tour sont nuisibles a la démocratie.

Car je suis persuadé que le FN doit sa réussite principalement à sa dénonciation virulente de l'UE.
Oui, et que propose t-il a la place?
Tu comprend pourquoi le front républicain n'est pas nuisible a la démocratie,mais une nécessité .
 

Do Mineur

Expert
#11
Attends, on parle pas de la même chose. Je ne parle pas des votants, mais des hommes politiques, donc ne dis pas que je qualifie de ridicules et nuisibles ceux qui ne votent pas FN, c'est complètement faux, d'autant que je ne vote pas FN. Je te cite : "Sur quoi tu te base pour croire que ceux qui n'ont pas voulu du FN au 2eme tour sont nuisibles a la démocratie." Je n'ai jamais sous-entendu cela. Si j'avais voulu dire ça, je n'aurais pas parlé de "front républicain" mais plutôt "d'électorat républicain", et encore, le qualificatif républicain me semble totalement inapproprié.

Pourquoi le FN ne fait pas de meilleurs scores ? Tout simplement parce que le mode de scrutin est pensé pour maintenir les partis traditionnels en place. Je ne dis pas que la proportionnelle intégrale soit parfaite, mais au moins tous les Français sont représentés. Tu ne trouves pas aberrant qu'un parti qui réalise un score aussi important ne remporte aucun département ?

Ensuite, le principe même du Front Républicain est dérangeant, je trouve. Il traduit une certaine vision infantilisante et paternaliste du politique envers l'électeur ; celui-ci est vu comme une sorte de propriété du parti à qui il a donné sa voix au premier tour, parti qui se permet de lui donner une "consigne de vote". Entendons-nous bien, qu'un homme politique dont le parti a été évincé exprime publiquement son vote au second tour n'est pas un problème ; ça en devient un quand il demande aux électeurs de faire comme lui. Et que tu le veuilles ou non, ça influence certains électeurs, que ce soit conscient ou non. Mais rassures-toi, je trouve cela autant dérangeant quand c'est le PS qui invite à voter UMP (ou l'inverse) que quand le FN invite à voter blanc.

Alors quand tu cumules un mode de scrutin avantageux pour certains avec cette manipulation (car c'en est une, même si chacun reste théoriquement libre de faire son choix) de l'électeur, cela pose un problème démocratique.

Ridicule aussi, parce que c'est amusant de voir deux partis censés être antagonistes, la majorité et l'opposition, prêts à s'arranger pour faire élire leur adversaire comme si la France était sous la menace imminente de l'élection du parti nazi. C'est burlesque, si tu préfères, mais ça n'engage que moi :)

Le PS et l'UMP sont deux partis quasi-identiques extrêmement bien ancrés dans le paysage politique depuis des années et des années. Mais la majorité des gens croient encore en une différence fondamentale entre ces deux partis ; ceux qui ont une sensibilité plutôt à gauche votent PS, ceux qui ont une sensibilité plutôt à droite votent UMP. Pourtant, ils votent tous pour des néolibéraux. Ce Front Républicain n'est finalement que la matérialisation de la réalité idéologique : ces deux partis ne font qu'un, et l'illusion de leur distinction n'est là que pour maintenir leur hégémonie. Contre la menace FN aujourd'hui, mais ça aurait pu être contre la menace socialiste (dans son sens historique) ou communiste, si ces derniers n'étaient pas minoritaires.
 

momo19_89

Grand Maître
#12
Je peux te demander pour qui tu a voté au 2eme tour pour la présidentielle de 201?

Pourquoi le FN ne fait pas de meilleurs scores ? Tout simplement parce que le mode de scrutin est pensé pour maintenir les partis traditionnels en place. Je ne dis pas que la proportionnelle intégrale soit parfaite, mais au moins tous les Français sont représentés. Tu ne trouves pas aberrant qu'un parti qui réalise un score aussi important ne remporte aucun département ?
Non,et je t'explique pourquoi:

Quand on est un démocrate on respecte le vote des Français, or MLPen a proposé la proportionnelle, les Français ne l'ont pas suivi.
Les partis traditionnels se maintiennent grâce aux électeurs, a moins que ce n'est pas le cas. Moi ce qui me choque c'est ce mépris envers des partis qui pour l'un est arrivé au pouvoir parce que des électeurs l'ont voulu et pour le second n'a rien à envier au point de vue électoral aux FN

Comment tu peux dire que c'est aberrant alors que sur les 43 départements où il est arrivé en tête il n'a obtenu aucun.
Quand je te dis qu'inconsciemment tu traites les électeurs de ridicules c'est dans le sens où tu remets en cause leurs libres choix.
Tu crois vraiment que Hollande ou Cambadelis sont responsables de la défaite du FN dans les départementales parce qu'ils ont appelé au front républicain, et que les moutons les ont suivis?

Admettons que la proportionnelle soit en vigueur, regarde les résultats et tu comprendras que le FN n'aura pas la majorité à lui tout seul, donc il faudra une alliance. Le FN ne demande que faire alliance avec l'UMP, et dans ce cas s'il appelle à voter contre les socialistes, dans ce cas c'est un vote patriote?
Cite moi un pays ou la proportionnelle intégrale donne une majorité nette.Le pays se porterais-il mieux?
Quand on voit ce qui se passe avec les vert le front de gauche etc...dans la majorité actuelle,imagine 2 force politique de même niveau ou presque au pouvoir en France?
On en reparlera pour les régionales,
 

mezigo

Modérateur
Staff
#13
Pour recadrer un peu les choses :
Le front républicain peut sembler anti démocratique quand le résultat d'un premier tour installe une triangulaire et que des accords entre partis retirent ce choix aux électeurs.
Mais il reste en fait démocratique dans le sens où il est l'expression des élus, et qu'il permet aux électeurs de se fédérer sur ce qui les rassemble. Le rejet du national populisme de la famille Le Pen est une expression majoritaire, ce qui explique son absence de conquêtes dès que l'on dépasse l'échelon local lors de suffrages majoritaires.
 

rom32@idn

Grand Maître
#14
La stratégie actuellement utilisée par le FN version MLP, c'est d'implanter des élus locaux ça et là afin d'opérer un maillage un peu plus dense à chaque fois. J'ignore combien de temps cela prendra-t-il.

Mais le fait est que les lignes bougent progressivement.

En revanche, contrairement à toi Do Mineur, je pense que le succès du FN n'est que de façon secondaire imputable à son rejet de cette UE. Ce qui à mon sens fédère bien plus, c'est le rejet de cette caste politique UMP-PS et leurs satellites qui méprisent la France dite "profonde", "d'en-bas", "populaire", ainsi que le rejet d'une France dont l'identité ethnique, cultu(r)elle est remise en cause, et a même déjà opéré une mutation certaine dans certains coins du pays.
 

mezigo

Modérateur
Staff
#15
Pour résumer : c'est la base du nationalisme-populisme...
 

Do Mineur

Expert
#16
@Mezigo : Je comprends cette conception de la démocratie, elle se défend, enfin je veux dire que c'est une façon de voir les choses que je respecte. Mais pour moi, il reste malgré tout dérangeant qu'un parti qui fédère autour de lui un tiers de la population soit aussi peu représenté. C'est le cas aussi pour l'assemblée nationale. Je pense qu'un système à la proportionnelle serait plus juste. Et d'ailleurs, au niveau départemental, ça n'aurait pas permis au FN d'imposer sa loi, puisqu'on peut imaginer que le PS et l'UMP auraient voté un peu pareil sur pas mal de sujet. Mais ponctuellement, sur les questions de sécurité notamment, UMP et FN auraient pu voter ensemble. Et les 30% d'électeurs FN se seraient sentis représentés.

Surtout que cette non représentation du FN est contre-productive pour ceux qui entendent le combattre, puisque ça renforce l'idée que le FN est volontairement exclu d'un système en place.. et que par conséquent, le FN est bien un parti anti-système.

@Rom : en fait j'ai fait un raccourci en parlant d'Europe. Je dirait plutôt qu'il doit principalement son succès au fait qu'il soit un des seuls partis à aller à peu près au bout de sa critique et de son rejet du néolibéralisme, néolibéralisme qui passe avant tout par l'UE. Et donc, oui, ça rejoint ce que tu dis sur le rejet du système "UMPS", puisque c'est bien en raison de leur positions identiques sur l'Europe et le libéralisme qu'ils sont vus (à juste titre) comme des alliés qui ne le disent pas. Ce que je voulais dire, c'est que si un parti comme le FDG allait lui-aussi au bout de sa critique du néolibéralisme, il dénoncerait l'UE, ainsi que "l'UMPS", il aurait davantage fédéré autour de lui, et une partie des nouveaux électeurs du FN seraient plutôt allé du côté gauche.
 

Do Mineur

Expert
#17
En revanche pour "l'identité ethnique", j'y crois moyennement. Pour ne pas dire pas du tout. Ca peut être utilisé comme argument par les électeurs FN pour convaincre autour d'eux, mais je ne crois pas que ce soit ce qui les pousse à voter pour ce parti à la base.
 

momo19_89

Grand Maître
#18


Je ne suis pas d'accord avec toi mezigo,d'ailleurs Do Mineur donne la réponse plus bas:



Donc,lors de l’élection européenne,si il y avait eu une triangulaire et que les 2 candidat PS et UMP fusionnent puisqu'ils ont des positions identiques sur le sujet,c'est anti démocratique?

Si lors de l’élection présidentielle UMP et le PS font la même chose puisque leurs programmes sont identiques ou presque sur le plan économique,c'est anti démocratique?

Si le système est tellement mauvais,pourquoi les électeurs ne donne pas les moyens a MLPen de le changer?
 

rom32@idn

Grand Maître
#19
Le FN version MLP ne date que de 2011; sa stratégie n'est pas la même que celle de son père et consiste, comme je l'ai écrit plus haut, en une multiplication de points d'ancrage à l'échelon local.
Le 1er tour des Départementales a démontré du potentiel.
Le temps fera, peut-être, le reste.

Après, il y a aussi le fait je suppose que l'alternance PS-UMP ayant marqué la Ve République a habitué les Français au bipartisme et à une monotonie de confort. On sait que, gauche ou droite, ce sera au final à peu près pareil sur le plan social, économique, avec quelques différences idéologiques sur des sujets sociétaux.
Mais pour le FN, qui n'a jamais encore été un parti aux manettes du pays et dont l'assise ne dépasse pas l'échelon local, c'est le saut vers l'inconnu.
Probablement ce qui freine nombre d'électeurs lors des échéances électorales, tant locales que nationales.

Si les Français s'aperçoivent que les élus FN parviennent à être crédibles à l'échelon local, il est possible que cette réussite se traduise par une plus large confiance.
 

Do Mineur

Expert
#20
@Momo : "Si lors de l’élection présidentielle UMP et le PS font la même chose puisque leurs programmes sont identiques ou presque sur le plan économique,c'est anti démocratique?"

Justement, c'est bien ça le problème, et Rom complète ma pensée dans son dernier post. L'existence de deux partis distincts et faisant semblant d'être diamétralement opposés alors qu'ils sont tout à fait semblables peut être vu comme un problème. Mais je vais te dire un truc : si demain, PS et UMP se fondent en un seul et même parti, cela changera la distribution de l'électorat. Car ici, c'est l'illusion d'une différenciation entre deux partis identiques ou presque qui pousse une majorité à croire élection après élection que voter pour l'opposition (quelle qu'elle soit) va changer les choses (mais pas trop quand même), alors qu'au final rien ne se passe. Une rhétorique d'opposition se met en place, en ce moment c'est l'UMP, on critique tout, on pinaille, dans le but d'imprimer dans l'esprit de l'électeur l'idée que l'UMP au pouvoir va changer les choses, et inversement quand c'est le PS qui est dans l'opposition. Les électeurs sont de moins en moins dupes quant à cette fausse alternance, et ont donc le choix entre prendre le risque de voter FN et donc de tout changer, ou alors élire un des deux partis traditionnels, espérant une amélioration tout en sachant qu'il n'y aura rien de révolutionnaire. Donc, le jour ou l'exaspération sera sera plus forte que la peur de l'inconnu, le FN aura vraiment ses chances.

Si tu veux, le vote sanction de base, c'est de voter PS quand on a voté UMP avant, ou inversement. Et beaucoup de personnes font ça, ne se rendant pas compte qu'il n'y a pas de sanction puisqu'ils votent pour les mêmes idées. Et quand les gens commencent à se rendre compte de l'arnaque, ils font un autre vote sanction, plus intelligent (mais pas préférable, selon moi) puisqu'il sanctionne les deux partis alliés UMP/PS : le vote FN.

Je veux dire, idéologiquement, tout ça n'a plus de sens. L'aile droite du PS a plus en commun avec l'UMP qu'avec l'aile gauche du PS. Le fait que des partis distincts aient des idées très proches n'est pas un problème soi ; ça en devient un quand ils ont le monopole d'un système de bipartisme.

Il ne faut pas négliger l'aspect psychologique d'un paysage politique sur l'électeur.
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Membres en ligne
  • Activia
  • danic
  • Boris521
  • mdj de normandie
  • IlliciteS
  • BarbiePC
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
865 671
Messages
8 060 231
Membres
1 576 206
Dernier membre
PIOGER
Partager cette page
Haut