Comportement du service d'ordre du FN... fils de lâche ?

  • Auteur de la discussion mezigo
  • Date de début

mezigo

Modérateur
Staff
#1
Une vidéo à regarder sur la page suivante :
http://www.closermag.fr/article/mar...perturbe-sa-visite-video-706759#xtor=RSS-1499

Qu'il y ait des petits accrochages entre personnes d'opinions politiques différentes, ça peut exister.

Qu'un journaliste accrédité se fasse censurer, c'est critiquable.

Qu'un service d'ordre se comporte comme des petits connards de loulous cherchant la bagarre et qu'il ne soit pas capable de garder un minimum de sang froid, c'est inacceptable.

On est en droit de se poser des questions. Si de telles personnes arrivent au pouvoir, combien de temps nous faudra-t-il pour nous retrouver face à un véritable fascisme et devoir subir des exactions justifiées par un prétendu maintien de l'ordre ?
Les talibans du FN instaureront-ils une police de la pensée ?
 

darkside07

Grand Maître
#2
HS
c'est dommage que le forum soit déserté même par nos derniers resistants car cette présidentielle est formidable sur le niveau des polémiques.

Personne ne débat réellement de fond à moins de 2 mois de l'election car nous sommes tous préoccupés par les questions liées aux procédures judiciaires ou aux méthodes des uns et des autres.


Pour ton sujet Meizgo, oui il y a un risque avec MLP mais la France est un pays qui ne se soumet pas comme cela.

Et elle est encore loin d'être élue. Sa sortie sur les fonctionnaires ce dimanche était affligeante.
 

momo19_89

Grand Maître
#3
c'est dommage que le forum soit déserté même par nos derniers resistants car cette présidentielle est formidable sur le niveau des polémiques.
Non, non, je suis à l’échauffement car la bataille va être rude. Surtout que figatelu est KO, J'attends de voir pour qui voter pour venir poster.
Mais je ne pensais pas voir autant de médiocrité de la part de personnes qui aspirent à être président(e) de la république.
Quand Chirac a été condamné, le FN criait au scandale car on lui a volait la victoire(2e tours Chirac JMLPen).
Aujourd'hui que cela la concerne, elle veut une trêve judiciaire pour les politiques mais pas pour le reste du peuple qu'elle n’arrête pas de citer.
Mais, je ne peux pas critiquer les autres alors que j'ai voté pour celui qui permit ce désastre, car pour moi ça en un.
Si flamby avait tenu parole(mais le courage une qualité que les politiques ne connaissent pas) en reformant comme il avait promis la justice en la rendant indépendante, on en serait pas là, pire il l'a traite de lâche en étant garant de son indépendance, alors donner des leçons aux autres, bandes de cons.
 

mezigo

Modérateur
Staff
#4
En même temps, ne tombons pas dans le travers du "tous pourris" ;)

Pour moi, le FN n'est pas une solution car son fond de commerce est plus ou moins fascisant : populisme, autoritarisme, idéologie de la violence, rejet de la différence, repli identitaire... Les malversations autour du clan Le Pen sont anecdotiques, mais aussi révélatrices d'un sentiment d'impunité des dirigeants. L'héritage Lambert, les emplois détournés sont autant d'exemples d'un simple manque de scrupules.

Côté LR, les dirigeants se suivent et se ressemblent. Ce qui "tue" Fillon, c'est d'abord d'avoir puisé dans l'argent public sans vergogne. Il ne peut accuser personne d'autre d'avoir rémunéré son épouse à ces niveaux financiers, ni d'avoir rendu l'emploi de celle-ci tellement léger qu'elle a donné l'impression de ne pas s'être rendue compte qu'elle travaillait.

La deuxième chose qui tue Fillon, c'est d'en avoir appelé au Général pour s'ériger en parangon de probité ! Et là, il prend ses électeurs pour des cons. C'est curieux qu'il n'existe pas un hashtag #imaginerait-on-le-general. On pourrait en faire de nombreuses déclinaisons :D
#imaginerait-on-le-general salarier Tante Yvonne pour qu'elle reste à Colombey ?
Côté gauche PS, Benoît Hamon a l'air bien parti pour aller nulle part. Il peine à convaincre...

Méchanlon ne change rien.

Les autres sont invisibles, ce qui laisse un boulevard à Macron qui incarne un renouveau au centre : ancien socialiste, ancien capitaliste, ancien ministre... tout ça avant quarante ans. Il peut faire rêver une bonne majorité de l'électorat. Et que risque-t-on avec lui ? Il ne fera vraisemblablement pas pire que Sarkozy ou Hollande, et peut-être mieux que les deux réunis.

Mais la prospective politique n'est jamais une science exacte, ni la psychologie des masses électorales.
J'ai l'impression que beaucoup ici ne postent plus par attentisme, tellement notre paysage politique est confus.
 

viciouus

Grand Maître
#5
On est en droit de se poser des questions. Si de telles personnes arrivent au pouvoir, combien de temps nous faudra-t-il pour nous retrouver face à un véritable fascisme et devoir subir des exactions justifiées par un prétendu maintien de l'ordre ?
Les talibans du FN instaureront-ils une police de la pensée ?
Olala on est en plein dans les zheures les plus sombres.

Le problème avec ce genre de rhétorique alarmiste, c'est qu'il nous emmène tout droit vers le vote populiste.

Les autres sont invisibles, ce qui laisse un boulevard à Macron qui incarne un renouveau au centre : ancien socialiste, ancien capitaliste, ancien ministre... tout ça avant quarante ans. Il peut faire rêver une bonne majorité de l'électorat. Et que risque-t-on avec lui ? Il ne fera vraisemblablement pas pire que Sarkozy ou Hollande, et peut-être mieux que les deux réunis.
J'aurais mis 100 balles sur ta sympathie envers Macron.

Macron ressemble à un produit financier qui a une valeur de base nulle mais dont la côte s’accroît par un ensemble de montage médiatique et politique.

En quelque sorte, sa forme et son identité sont en accord avec ce qu'il est profondément.

Pas un jour se passe sans une grande couverture people sur le "phénomène" Macron, qui ne manque pas de l'approbation de tous les gogos du CAC et des journalistes (les salariés du CAC) qui vantent sa "modernité". Il suffit de prendre une photo d'un kiosque pour voir qui ils ont choisi.

A peu près tous les types libérolâtres labellisé "expert" qui se sont fait prophètes du bonheur européen, et qui se sont lamentablement trompés le soutienne corps et âmes (Minc, Attali...)

Sociologiquement, c'est le chouchou des "cadres" branchouilles, qui aiment ses mesures consommation, sa tête a promettre une fiscalité souple, des boulots ubérisés.

Et biensûr ça ne choque personne qu'il méprise souverainement les chômeurs (http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2016/05/27/25001-20160527ARTFIG00392-emmanuel-macron-le-meilleur-moyen-de-se-payer-un-costard-c-est-de-travailler.php) et les ouvriers (http://www.europe1.fr/economie/macron-et-les-illettres-des-abattoirs-gad-un-vrai-sujet-2234175)

Mais soutenir les chômeurs et les ouvriers, serait ce un début de populisme ? et un retour vers les heures les plus sombres ?

Macron c'est un début de précarité libérale qui rentre dans une pièce avec le sourire de la séduction. Le libéralisme "cool" à moyen terme qui fait voyager pas cher en bus ou en uber, et qui nous la mets profond quand le cycle se retournera brutalement.

Bref, une illusion, un mirage injecté avec une masse de fric et qui apporte une sorte de décomplexion morale pour cette gauche ex-68tarde qui a eu du mal à se reconcilier avec le fric après avoir joué au communiste...La gauche vit sa réforme protestante.
 

mezigo

Modérateur
Staff
#6
il est devenu impossible de nier ou dissimuler le grand schisme [...] entre une élite qui s'empare des fruits de choix de la modernité tout en dédaignant les anciennes vérités, et des masses déracinées qui, se trouvant elle-mêmes privées des mêmes fruits, s'adonnent au suprémacisme culturel, au populisme et à la brutalité vindicative.
Source
 

mezigo

Modérateur
Staff
#7
Un bravo particulier à Viciouus :D
Le Canard Enchainé reçoit des menaces de mort suite à ses révélations sur le Pénélope Gate et les dérives du clan Le Pen

Si on met en parallèle ce genre de pratiques (menaces vis-à-vis de la presse, contextualisées avec l'attentat de Charlie Hebdo) et celles du service d'ordre qui se sent investi de la mission de baffer les journalistes accrédités qui posent les mauvaises questions, est-ce que parler de comportement fascisants constitue une dérive godwinesque ?



Dans des coups directs ou des menaces de mort, n'y a-t-il pas assez de violence pour toi, notre bon Viciouus ?
Le contexte politique de ces violence n'est-il pas le projet d'instaurer un nouveau régime plus autoritaire ?

C'est magnifique de vouloir faire croire qu'il faut accepter ces dérives pour pouvoir éviter de plonger dedans !

Et quand j'affirme que l'invisibilité des autres candidats laisse un boulevard à Macron, je place donc celui-ci dans la position de candidat par défaut, par élimination de ses concurrents. Ce n'est pas une très grande marque de sympathie ou de soutien. Mais la compréhension du français est comme celle du Français ! De plus en plus rare...
 

viciouus

Grand Maître
#8
Désapprouver cette attitude sans basculer dans l'usage abusif d'un concept (le fascisme) utilisé à toutes les sauces seraient à mon sens plus productif.

Le "fascisme", le "facho", le "bobo, "nauséabond"...et j'en passe sont des mots connotés, vidés de leur substance et utilisés à tout bout de champ et qui ne veulent plus dire grand chose.

Il ne fait pas de doutes que dans ton esprit,le fascisme a un sens tout circonscrit, mais tu oublies parfois qu'au delà de toi ou moi, la nette majorité des français n'ont pas eu le temps, les moyens, l'éducation voir l'intelligence de donner une définition du fascisme, ni de le cerner.

Si bien que les "petites gens" qui te liront, prendront ta culture et ton moralisme pour du mépris intellectuel et ils réagiront par pur subversivité en votant / réagissant contre toi. C'est toute la mécanique de l'électorat Trump qui s'est pris plusieurs mois de mépris de classe / intellectuel d'une caste qui les traitait de "déplorable", "rednecks", "racistes", "abrutis"...etc. Caste d'autant plus illégitime qu'elle était soutenue par les "biens nés" (étudiants "progressistes" ayant la possibilité de payer des universités de prestige, universitaires, acteurs, journalistes, cadres sup...etc)

L'erreur des gens de gauche, c'est d'être dépourvu de nuances et de consensus vis à vis des fascismes supposés.
Leur faute c'est de les voir exclusivement sur le côté des extrêmes.

Je te reproche de tomber directement dans le catastrophisme sans chercher à avoir du tact et à tirer tes adversaires subtilement vers ton côté. Tu es terrifié par un passif historique que tu penses calquable en tout point sur notre présent. Mais je ne pense pas qu'un journaliste du Quotidien de la bande à Barthès foutu dehors soit comparable à ce que tu sembles indiquer comme le début du retour des chemises brunes.

Tu nous produit une sur-réaction vertigineuse : "talibans de la pensée" "combien de temps avant le fascisme", rien que ça !
ça me fait penser à ces lecteurs de Marianne qui voyait en Sarkozy un Hitler, un fasciste, et qui se sont retrouvés avec un politicien de caniveau comme tous les autres.

Plus encore, c'est ton absence de surréaction quand il s'agit de voir les connivences journalistiques avec les partis traditionnels : ces rapports incestueux d'un Sarkozy ou d'un Valls qui tape la bise aux journalistes, d'une pulvar qui partageait sa couche fût un temps avec Montebourg, voilà des rapports acceptables contre l'hérésie d'un événement proto-fasciste de journalistes éjectés ?


Dans des coups directs ou des menaces de mort, n'y a-t-il pas assez de violence pour toi, notre bon Viciouus ?
S'il y avait coups et menaces de morts, te serait tu déplacé sur la place de la république avec une pancarte et une bougie Mezigo ? ou aurais tu rédiger sur ton clavier un post encore plus virulent et lyrique ?

Tu vis dans une France qui subit une violence sociale, qui s'agace et qui se prend en retour une violence morale de la part de gens qui lui dit qu'il n'est pas bon de s'agacer.

Je pense que tu peux faire preuve de subtilité et de retenu. Je ne pense pas que ton post puisse impressionner un de ces molosses du FN.
 

mezigo

Modérateur
Staff
#9
J'approuve une bonne partie de ce dernier post.
Mais je ne cherche pas à convaincre aucun molosse du FN. D'abord parce que je ne souhaite pas partager le quart d'une idée avec eux. D'autre part parce qu'ils m'intéressent bien moins que les gens (réels et "normaux") qui sont menacés de tomber dans ces travers.
Rom32 pense qu'on ne peut pas récupérer socialement un jihadiste. Je pense pareil d'un frontiste.
Si MLP avait un peu de courage et de classe, elle proposerait une interview courte à ce journaliste, et elle préparerait des réponses aux questions qu'il pourrait lui poser.
Mais non, le comportement de ce " fils de lâche " est adoubé et justifié.

Quand au risque de galvauder le fascisme... Je pense qu'on pourrait faire plus de pédagogie à ce sujet. Et expliquer qu'actuellement c'est plus un risque qu'une actualité. Que ce risque se cache derrière l'autoritarisme et la violence mêlés en une pseudo politique.
Le nommer n'est pas une fin en soi. Mais les horreurs du passé ne doivent pas servir à minimiser le présent. Ce sont des faits différents, sans commune mesure.
Mais je pense que mes enfants l'ont compris, et se disent que ce pire que certains annoncent n'est pas encore réel. Il est encore temps d'inventer une voix alternative...
 

Figatelu

Grand Maître
#10
Et dire que dans 6 mois, on envahit la Pologne.
 

viciouus

Grand Maître
#11
Mais je ne cherche pas à convaincre aucun molosse du FN. D'abord parce que je ne souhaite pas partager le quart d'une idée avec eux. D'autre part parce qu'ils m'intéressent bien moins que les gens (réels et "normaux") qui sont menacés de tomber dans ces travers.
Rom32 pense qu'on ne peut pas récupérer socialement un jihadiste. Je pense pareil d'un frontiste.
Pour autant (sans penser que tu en faisais l'amalgame) un jihadiste diffère d'un frontiste.

Je pense que tu fais une erreur en les pensant "irrécupérable".

Le Frontiste primaire (hors Phillipot et autres cadres sur la ligne sociale) est pétri de contradictions. J'ai grandi avec des types qui passaient leur temps à cracher sur les arabes à qui ça ne dérangeait pas de traîner avec le bronzé que je suis. J'ai même partagé la couche d'une sympathisante frontiste qui disait que je "n'étais pas trop noir, alors ça va". Certes j'ai pas réussi à la raisonner, mais je savais bien que mes arguments lui filaient des courts-circuits.

Mais je pense qu'avec le dialogue et le choc du réel (le copain bronzé) et de l'abstraction (tous les bronzés sont des délinquants), il est possible de susciter suffisamment de court-circuits pour parvenir à relancer la personne.

Si on pense que la pépite / l'immigré déviant est une victime sociale/mentale, alors le frontiste prolétaire l'est également. Certes ma limite, c'est le bourgeois frontiste de PACA pété de tunes dans sa villa qui peste sur les arabes. Mais faut dire qu'avec les reubeus voyous du coin, ils font un concours des meilleurs connards de France.

Quand au risque de galvauder le fascisme... Je pense qu'on pourrait faire plus de pédagogie à ce sujet. Et expliquer qu'actuellement c'est plus un risque qu'une actualité.
J'ai un problème avec les leçons à répétition du vieux concept fasciste qui marchent à coup de bottes et de petite moustache. On en est à l'excès, ça se transforme en élément de divertissement spectaculaire à la manière des émissions à répétitions sur Hitler et la seconde guerre mondiale sur les chaînes TV.

Le retour du "populisme" n'est pas seulement un retour en phase avec une crise sociale / économique. C'est une réaction à une forme de matraquage morale qui a infantiliser les gens, ceux là même qui se rebellent contre les pères la morale.

Enfin, si on veut creuser dans le fond, je pense qu'il y a des nouveaux fascisme, bien actuels, qui se sont insérés insidieusement dans tous les recoins de notre société. Ceux là prospère sans encombre, lorsqu'on s'obstine à rester sur nos vieux concepts. On finit par avoir une vision totalement déconnecté de la réalité. Une illustration : à force d'émission sur la 2nd guerre mondiale, la plupart des gens voit un prochain conflit armé mondial comme une succession de chars et de ak47, à l'heure où la Tsar Bomba vieille de 30 ans a la capacité d'anéantir la région parisienne.


 

mezigo

Modérateur
Staff
#13
Encore une fois, j'approuve une bonne partie de ton post. Mais est-ce que cette répétition risque de passer pour un discours infantilisant ? :D
Frontistes et djihadistes sont autant semblables que différents, bien sûr.
Et ma remarque sur leur irrécupérabilité n'était qu'une boutade.
Si je crois en l'humain, en la raison, je pense que chacun peut évoluer. Les extrêmes ont juste plus de chemin à faire, plus de difficultés à surmonter.

Rejeter l'Histoire pour la mauvaise raison que certains en font un mauvais usage est une réaction épidermique. Il n'est pas mal quelques fois d'utiliser son cerveau au lieu de ses réflexes. Le matraquage TV sur la 2e, personne n'est obligé de le regarder.
Par contre, identifier les situations dans lesquelles la violence est glorifiée comme un principe politique me semble aussi bénéfique que nécessaire, aussi souvent que cela se présente.

Quand à savoir si la 3e guerre mondiale se fera à coup de tsar bomba, de neurotoxiques, d'AK47 ou d'attaques informatiques et/ou financières...
On a mêmes des nostalgiques qui soutiennent une invasion de la Pologne !

Il me semble plus important de répéter les problèmes de fond : la Terre est aujourd'hui à la taille de l'homme.
La pollution ne peut plus être enfouie dans un coin. La pauvreté et les déséquilibres sociaux non plus. Les idées comme les épidémies se jouent des frontières et des océans. C'est une situation nouvelle.

L'humain doit en tenir compte et s'adapter. Il est urgent d'agir et de ne plus subir.
Ceux qui pensent qu'il suffit d'un retour en arrière, et de revenir aux années 70 par l'usage de la violence se mentent, et se trompent. Ce sont des idiots ou au pire des manipulateurs dangereux.

On a tous notre madeleine de Proust. On rêve d'un temps béni qui était si bien. Mais cette illusion, même si elle peut nous enseigner quelques pistes vers le bonheur, ne doit pas nous éloigner de la réalité. C'est la réalité que nous laisserons à nos enfants. Autant espérer que ce ne soit pas une apocalypse...
 

Figatelu

Grand Maître
#14
L'affaire Fillon ayant métastasé le 1er tour, on aurait été en droit d'espérer l'entre deux tours pour entendre parler d'un projet ou même d'une simple ligne directrice sur ce que pourrait être l'avenir.

Le problème est qu'après "l'affaire Fillon" du 1er tour, on va déguster du "pour ou contre Marine" au second. Et à ce moment là, je pense que la plus redoutable épreuve qui nous attend, c'est l'expression fatalement contre-productive de cette part de la société qui croira bon de sortir manifester pendant 15 jours contre ce qu'elle appelait en 2002 "Le FHaine" etc...

Depuis 5 ans, on voit une accélération d' événements qui sont favorables au FN (Oeuvre complète de Hollande, immigration excessive, attentats islamistes, magouilles politiques, chômage, laïcité etc... Je pense que le vomi d'étoiles multicolores de nos amis bisounours sur le FN n'est franchement pas indispensable. Marine Le Pen n'est pas son père et n'a tenu aucun propos rédhibitoire. Elle n'a pas connu la guerre et sait communiquer.

Autrement dit, celui ou celle qui souhaite combattre le FN devrait certainement avoir lu son programme et donc, disposer d'arguments solides pour les contrer et éventuellement les ridiculiser sur leurs propositions. Assez selon moi en tout cas, pour pouvoir se passer aisément de mots inaudibles comme le fascisme, la milice, la police de la pensée et que sais-je.

Pour ma part, je ne voterai pas FN car leurs propositions sur l'immigration ne seraient efficaces qu'au niveau européen, également parce que quitter l'Europe ne m'enchante pas, parce qu'ils ne sont pas crédibles localement et que je n'ose imaginer le conseil des ministres transformé en déjeuner du dimanche en famille.

Voilà, moi l'inculte, j'ai trouvé 4 bonnes raisons de ne pas voter FN sans parler de fascisme et des années 40.

Si j'osais, je proposerai un jeu...
 

tonton2

Grand Maître
#15
mais le véritable problème du FN pour moi, ce n'est pas tant Marine Lepen qu'une partie importante de son electorat. si elle était élue, elle serait vite débordée sur sa droite...
 

mezigo

Modérateur
Staff
#16
Toutafait ;)
J'avais raté ton post sur Faurisson.

Et je viens de voir une autre anecdote sur les méthodes FN : https://fr.news.yahoo.com/marine-le-pen-le-d-094410166.html

On peut trouver que ça fait "gadget". Mais on peut aussi s'inquiéter de ce qui ne serait qu'un début...
Si il y avait autant de gens "très bien" au FN, les réactions viendraient autant de l'intérieur que d'ici, non ?
 

momo19_89

Grand Maître
#17
Autrement dit, celui ou celle qui souhaite combattre le FN devrait certainement avoir lu son programme et donc, disposer d'arguments solides pour les contrer et éventuellement les ridiculiser sur leurs propositions. Assez selon moi en tout cas, pour pouvoir se passer aisément de mots inaudibles comme le fascisme, la milice, la police de la pensée et que sais-je.
Oui je l'ai lu comme beaucoup de gens,et j'arrive presque a la même conclusion que toi .
leurs propositions sur l'immigration ne seraient efficaces qu'au niveau européen, également parce que quitter l'Europe ne m'enchante pas, parce qu'ils ne sont pas crédibles localement
.
Ce qui démontre bien que le débat se fera sur les programmes.
Car dire quand on est dans l'opposition que l'on va renvoyer tous les clandestins,qu'il suffit de fermer nos frontières pour êtres protégé du terrorisme est de la fumisterie, et elle le sait.

Comment contrôler tous les camions,voitures,trains qui rentent en France?Quelles sera la réaction des pays qui commercent avec la France?
Comment renvoyer des gens dont on ne connais leurs pays d'origine,ces pays vont accepter simplement pour faire plaisir a MLPen des gens dont on ne leur apporte pas la preuve de leurs nationalités,l'ex de l’Allemagne aujourd'hui avec l’Algérie et certains pays d’Afrique est la pour en témoigner.

Maintenant je suis d'accord avec toi sur les accusations de fascisme pour appeler a voter contre.

Donc le 2eme tour,va se dérouler :
"Pour ou contre MLPen" et ceux qui s'abstiendront,ce qui me parait logique.

Quand au magouilles politique,elle est celle qui traîne le plus de casseroles. Hamon,Macron n'ont plus n'ont pas connu la guerre.

 

viciouus

Grand Maître
#18
Le pen n'est même pas totalement sûre de passer le 1er tour. Si elle passe au 2nd, elle ne fera qu'un maximum de 40% si on est face à une équipe d'abrutis similaire à la Clinton. Mais sinon elle demeurera un mirage, parce que sa ligne islamophobe la plombe, avec sa part d'électorat débile du PACA qui livre une quasi guerre civile avec les reubeus débiles du coin. Lepen aurait eu un aura plus dangereux si elle avait produit une position plus mesurée et cohérente à l'égard des musulmans. En écartant par exemple cette idée de laïcité intégrale. Mais elle se cramponne à son électorat traditionnel qui a besoin de son image intégralement nostalgique de la France blanche.
Son manque de consensus la rend irrémédiablement fragile, alors qu'en ces temps de Macronmania des médias français, elle aurait pu bénéficier d'un effet Trump anti-média.


En ce qui concerne Fillon, il me paraît évident qu'il y a ce fameux acharnement, dans la mesure où le canard enchaîné et mediapart ont la curieuse manie de sortir des "affaires" selon des calendriers bien précis. Mais cela n'excuse en rien ces implications et il en paiera le coût. Pour éviter sa mort politique, il emportera la droite dans le naufrage avec lui.

Mélenchon et Hamon en mésentente perdront sur leur petite part électorale.

Macron, chouchou des médias siphonnera le reste.

Et vu les candidatures, le passage au 2nd tour se jouera sur le palier des 20%. En l'état actuel, ceux qui ont vraisemblablement ce quota sont Le pen et Macron.

Mais c'est extrêmement volatile en ce moment vu la médiocrité ahurissante de cette élection. Suffisamment pour me faire croire que ce sera l'abstention qui vaincra.
 

mezigo

Modérateur
Staff
#19
Pareil, mais avec les certitudes en moins :D
Tout peut arriver et les mouvements du corps électoral ne sont pas forcément rationnels.
 

Hotchkinos

Expert
#20
Cette élection Présidentielle me dépasse par tant d'utopies et de mises en scènes. Aucun parti ne me donne l'envie d'aller voter.

j'aurai voté MLP, mais la sortie de l'Euro et le retour au Franc pour 5 ans me laisse perplexe dans un possible foutoir bancaire de dévaluation de notre économie. J'aime les blondes, c'est sans doute pour cela que j'ai un penchant.

Je n'ai pas apprécié F.Fillon (vidéo) lorsqu'il déchire sa chemise, se retrouve torse nu, puis casse une bouteille et se sert de son pistolet pour tirer en l'air, c'est de la mise en scène pitoyable.

J'apprécie JL Mélenchon dans son langage franc parlé, mais il me semble un peu trop nerveux à vouloir mobiliser la parole devant les intervenants. Il pense qu'il a raison sur tout et tout le temps à 100%

E.Macron me fait penser à une anguille sous roche, il est du milieu, mais pourrait bien filer à gauche toute, en accord avec Hollande sur les suites à donner, suite que l'on se doute si il est élu Président.
La famille Hollande aura besoin de Macron Président, pour expédier Ségolène à l'ONU et F.Hollande à la Présidence de Bruxelles, là où siègent les 751 Eurodéputés.

A+

 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Staff en ligne
  • job31
    Admin tout frippé
Membres en ligne
  • tomtom95
  • delta-charlie
  • James king
  • job31
  • vaelis
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
864 624
Messages
8 050 360
Membres
1 575 117
Dernier membre
SA126221981
Partager cette page
Haut