Résolu comment demousser une allée avec eau de javel

#1
Bonjour,
Je souhaite utiliser de l'eau de javel pour enlever de la mousse sur ma descente de garage. Je ne sais pas quelle concentration utiliser à partir d'un berlingot qui est à 9.6 CA. Encore faut il s'entendre sur les termes de concentration en chlore.
Merci beaucoup pour votre aide car la je ne trouve rien de précis
Cordialement.
 
#5
Bonjour ,
" L'eau de Javel est un puissant biocide nécessitant des précautions pour sa manipulation et pour éviter les rejets de ce produit dans la nature. Les eaux javellisées et extraits concentrés de Javel oxydent la matière organique qu'elles rencontrent en étant susceptible de produire des organochlorés toxiques et de nombreux produits de dégradation (chlorures) et métabolites lorsqu'elle a été ingérée par des animaux ou autres organismes aquatiques. L'effet toxique sur la faune est donc persistant en se transmettant via la chaîne alimentaire. Ces transformations seraient cancérigènes et mutagènes20. L'eau de Javel, au contact de l'air, se décompose lentement (à température ambiante, plus rapidement au soleil et/ou exposée à la chaleur, ou en contact avec des métaux) en formant des chlorates et du chlorure de sodium, en libérant du dioxygène selon les réactions :

3 NaClO → NaClO3 + 2 NaCl.
2 NaClO → 2 NaCl + O2.

De nombreux métaux (dont le cuivre (souvent utilisé pour les tuyauteries), le nickel et leurs alliages) peuvent avoir un effet catalytique et accélérer la décomposition de l'eau de Javel.

L'eau de Javel utilisée pour la désinfection des sols ou des WC est présente via les effluents domestiques des bâtiments tertiaires ou industriels dans les égouts et dans certaines stations d'épuration, où elle perd rapidement son pouvoir oxydant en raison de la grande quantité de matière oxydable qui y est présente, mais elle pourrait contribuer à y sélectionner des organismes chlororésistants ou produire des métabolites indésirables.

En raison de son action corrosive et super-oxydante, tout rejet accidentel ou chronique direct en milieu naturel peut avoir des conséquences écotoxicologiques locales (Le plancton est par exemple très sensible à de faibles doses de chlore). L'incinération de matières organiques contenant de l'eau de Javel active devrait être évitée en raison du risque de production d'organochlorés stables tels que furanes et dioxines.
" ...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Eau_de_Javel
Super comme idée !
Avec un peu de chance il va y avoir une nappe phréatique juste en dessous ... .
 

Membres en ligne

Statistiques globales

Discussions
863 340
Messages
8 035 068
Membres
1 573 863
Dernier membre
zemyjo7
Haut