Attentats du vendredi 13 novembre : la France décrête l'état d'urgence

Chaugnar Foune

Grand Maître
#361
encore une attaque au couteau. Normal blablabla colonisation blablabla padalmalgam blablabla c'était un bon voisin blablabla fopastigmatiser blablabla
 

rom32@idn

Grand Maître
#362
Ces tocards du gouvernement qui font revenir des jihadistes et leur descendance...
Il y a quelques jours ou semaine, un jihadiste binational franco-marocain a été déchu de la nationalité française. Preuve que c'est possible.

C'est ce qu'il fallait impérativement faire avec tous les fanatiques d'allah binationaux partis en Syrie etc; ce qui les aurait privés de solution de repli.
Pour les jihadistes n'ayant que la nationalité française, dessoudage sur place.

Je n'ai pas changé d'avis sur la question. :ROFLMAO:
 

mezigo

Modérateur
Staff
#363
Salut Rom,
Ça fait plaisir de te lire, même si l'opposition de nos avis perdure...
Tu ferais abattre des gosses de 5 ans parce qu'ils sont "fils de". Je trouve sue l'on demande déjà beaucoup à nos soldats.
 

rom32@idn

Grand Maître
#364
Non, le dessoudage concerne les géniteurs. Je me fiche du sort des jihadistes juniors, du moment qu'ils restent là-bas.

La famille que le gouvernement a fait rapatrier, c'est un jihadiste, ses 2 femmes et leurs morveux dont l'aîné je crois a 14 ans. Ca promet, sachant que les gamins apprennent à manier des armes dès le plus jeune âge.
J'ai même vu que le frère de l'une des jihadistes, un Roubaisien, a déposé plainte contre la France auprès de la CEDH pour que les morveux soient rapatriés.
https://www.lavoixdunord.fr/597181/...diste-nordiste-porte-plainte-contre-la-france

C'est moche pour tous ces gamins, mais notre sécurité ne doit pas être bradée au nom des droits de l'homme appliqués à ces jihadistes - et leur progéniture.

C'est comme ces magistrats qui ont publié dernièrement une tribune dans laquelle ils s'opposent à l'application de la peine de mort à laquelle ont été condamnés en Irak plusieurs jihadistes qui avaient autrefois la nationalité française.
Le gauchisme, maladie mentale.
 

mezigo

Modérateur
Staff
#365
Re,

Je n'ai pas vu passer l'info sur le rapatriement d'un jihadiste adulte.
Par contre j'ai vu, y compris dans ton lien, que 90% des dossiers de rapatriement concernent des enfants de moins de 6 ans. Ce qui pique un peu avec l'emploi du "dessoudage".

Pour le "que faire" avec les combattants... J'approuvais la mise en œuvre de moyens expéditifs sur les combats, mais je désapprouve leur emploi de sang froid en tout autre cas. Les exécutions d'État sont une insulte à la France, sa République, sa devise, sa Nation.
Mais je n'ai pas de solution magique pour "traiter" les prisonniers de guerre dans le cadre du fanatisme religieux. Par conséquent, j'accepte dans un "ni-oui-ni-non" la solution de sous-traiter à la justice irakienne... Avec toutes ses conséquences !
 

rom32@idn

Grand Maître
#366
Tiens Mezigo, c'est pas toi qui voulais que la France s'appuie sur l'exemple de l'Indonésie pour déradicaliser les jihadistes ?...
Cadeau du gouvernement islamiste vachement modéré indonésien.
https://www.cnews.fr/monde/2019-09-...rojet-de-criminalisation-du-sexe-hors-mariage

Pendant ce temps, tes amis macronistes font la danse du ventre auprès d'instances saoudiennes rigoristes (pléonasme) et qataries venues en France. La déradicalistaion, vachement en marche.
 

mezigo

Modérateur
Staff
#367
Salut Rom32 !
Je n'ai pas préconisé de s'appuyer sur l'exemple indonésien, mais de profiter de leur expérience du fait religieux musulman. Et en tirer les leçons, que ce soit pour faire comme eux dans certains cas, ou réussir à faire le contraire dans d'autres...

Et je n'ai pas plus d'amis au gouvernement que tu n'en as dans la fachosphère (ou au moins je l'espère :D).
 

rom32@idn

Grand Maître
#368
Nouvel attentat, perpétré par un Antillais converti.
Dès les premières infos, le gouvernement (Castaner ministre de l'Intérieur, Sibeth Ndiaye porte-parole du gouvernement) ont assuré que l'individu n'avait aucun antécédent, était propre sur lui.
Il ne serait même pas surprenant d'apprendre que ce même gouvernement ait oeuvré en sous-main afin d'empêcher les services judiciaires compétents de se saisir de l'« affaire » comme il se devait, à savoir un attentat jihadiste.

http://www.leparisien.fr/amp/faits-...10-2019-8166537.php?__twitter_impression=true

Le jihadiste s'est converti à l'islam il y a plus d'une décennie (et non 18 mois); sur son Facebook encore ouvert il adhérait aux thèmes propres aux islamistes et aux officines de victimisation (un premier partage de publication en août 2015 sur l'« islamophobie » de la France; puis des publications relatives à la Palestine, à la Syrie, le port du voile islamique, le fait de mourir en tant que musulman et non en tant que non-musulman).
En 2015 précisément, un premier signalement suite à une remarque qu'il a lancée suite aux attentats de Charlie Hebdo (il s'en félicitait).
Il fréquentait une mosquée gérée par un prédicateur étranger fiché, et qui aurait dû être expulsé.

Le matin de son périple jihadiste, il a envoyé un sms à son épouse, d'origine maghrébine et musulmane, pour l'informé qu'il avait acheté un couteau en céramique (non détectable; ce qui rendait la thèse d'un déséquilibré complètement grotesque). Réponse de celle-ci : « dieu te jugera allah akhbar » (il est même plus que probable qu'elle ait écrit : « allah te jugera »). Son couplet face aux enquêteurs, tentant de présenter son défunt mari comme soudainement atteint de déséqulibrisme, démontre qu'elle connaissait le projet terroriste de son mari et qu'elle n'a donc rien fait pour l'en dissuader, l'en empêcher.

On apprend enfin que le jihadiste travaillait sur les ordinateurs d'un service spécialisé dans le renseignement; notamment sur les islamistes.


Voilà, tout va bien.

Sur un blog aulnaysien sur lequel, depuis près d'une décennie, je tentais d'alerter quant aux discours islamistes diffusés par des prédicateurs au sein d'assoc bien en vue à Aulnay, j'ai fini par être dégagé, pour « islamophobie », sous la pression conjointe de 2 blogueurs écolos et d'islamistes.
Le ver est dans le fruit, nos ennemis sont déjà en place pour venir nous égorger (l'un des fonctionnaires de police exécuté par le jihadiste antillais a du reste été égorgé).
Tout ce que trouvent à dire les islamolâtres, c'est : « ce sont les muzz les victimes; c'est l'extrême-droite le danger ! » après chaque attentat.

Seront-ils jugés un jour, tous ces traîtres ?
 

mezigo

Modérateur
Staff
#369
Salut Rom32 ;)

Je te rejoins sur un point : le cafouillage des gouvernants trop pressés de réagir à chaud. Ce qui explique qu'ils ont communiqué sur les prétendus 18 mois d'ancienneté du meurtrier.

Par contre je continue de penser que tu fais bien le jeu des jihadistes en répétant à loisirs "Islam=terrorisme". Il y a bien un problème avec une partie des musulmans qui jouent la confusion entre religion, activisme politique et terrorisme.
Les attaquer sur la seule appartenance religieuse leur assure un vivier de candidats au martyre dans la population des musulmans pacifiques.

Rien qu'en France, il y a plus ou moins sept millions de musulmans qui vivent leur religion de façon apaisée. Et il n'y aura pas de solutions tant qu'on ne donnera pas à ces musulmans la possibilité de se dissocier des terroristes.
L'amalgame empêche de taper avec force et efficacité sur la mouvance terroriste.
Quand cet amalgame se transforme en distinction nette, la France est capable de "traiter" les terroristes comme elle a "traité" les combattants jihadistes en Syrie.

Enfin croire que la préméditation écarte toute pathologie psychiatrique, c'est juste mal connaitre la variété des comportements psychotiques.

Bref, comme d'hab' positions extrêmes-droitisantes, amalgame, vision simpliste de l'humain... Le tout sur fond d'activisme anti-républicain ! Je ne vois pas le patriotisme nationaliste comme cela :D
 

rom32@idn

Grand Maître
#370
J'ai habité à Aulnay-sous-Bois pendant 12 ans. J'ai même été inscrit à l'insu de mon plein gré sur un groupe Facebook privé (#seulslesaulnaysienspeuventcomprendre, #slapc) par un voisin qui en est modérateur; groupe dans lequel intervenait le fameux Hadama Traore. D'ailleurs, depuis sont interpellation, des meneurs tentent d'appeler les membres du groupe FB (11.000 inscrits) à la révolte sur fond d'islam. Ils arborent une étoile jaune sur laquelle est inscrit « muslim ». Pas sûr que cela prenne, beaucoup de moutons chez eux.

Ce qui me pose souci, c'est que la grande mosquée d'Aulnay et la principale assoc musulmane d'Aulnay sont aux mains d'islamistes, salafistes, peu importe leur nom.
J'en ai déjà parlé ici en long et en large, avec liens, vidéos Youtube et tout le tremblement. Et ils invitent régulièrement des prédicateurs qui n'ont rien de modérés.
Qu'il s'agisse jadis des frères Ramadan, des salafistes gravitant dans la sphère du pitoyable imam de Brest ou encore des dernières têtes de gondole de l'islam radical comme Othmane Iquoussen. Fêter Noël/Nouvel an, c'est déclarer la guerre à allah, une femme non voilée est une pu*e, la musique transforme en porc; les lois du coran sont supérieures à celles de la république et donc, les lois républicaines sur le voile intégral passent après le coran; la lapidation est un principe qui devrait exister etc etc.
Si tu veux les liens pour rafraîchir la mémoire, pas de souci.
Tout ceci, sur Aulnay.
Sans oublier que l'assoc qui gère la grande mosquée, l'ACMA, est celle qui, au tout début des années '2000 a fait venir des prédicateurs saoudiens dans une autre mosquée des quartiers nord d'aulnay; un antillais converti gérant cette mosquée a été condamné en 2010 pour son activité jihadiste (braquage en Ile-de-France en 2004 ayant financé le jihad au Maghreb dont un attentat de Marrakech).

Or, où sont les musulmans modérés pour manifester contre ces islamistes qui tiennent les organisations musulmans d'Aulnay ? Où sont les appels au boycott des musulmans modérés censés être majoritaires ?
Le halal à Aulnay est en pleine expansion, ils ont désormais accès à 2 supermarchés estampillés halal, avec la pub sur les bus de Transdev, l'un des transporteurs privés qui gère les bus franciliens.

Ce qu'il se passe sur Aulnay n'est pas un cas isolé. Ile-de-France, Alsace, Nord, Picardie, banlieue lyonnaise, grenobloise, Alsace, Toulouse...

Tous les musulmans ne sont pas des islamistes, jihadistes.
Mais je reste persuadé que le combat mené par les islamistes et mêmes jihadistes - combat sociétal (voile, halal etc) et le combat armé contre les mécréants comme Charlie Hebdo - satisfont une part non négligeable des musulmans dits modérés.

Enfin, je persiste, mais les musulmans du temps de Mahomet utilisaient le terrorisme, la lutte armée pour conquérir. Aujourd'hui, les musulmans n'ont pas forcément besoin de recourir à cette lutte armée puisque les démocraties s'offrent à eux, notamment à travers le jihad dit judiciaire et des politiciens cliéntélistes appuyés par des militants de l'inclusion à outrance (avancées sociétales pour eux, par le biais du chantage au racisme/islamophobie).
L'Angleterre, le Canada, l'Australie sont des sociétés désormais inclusives vis-à-vis des musulmans, avec tribunaux islamiques en Angleterre pour ce qui a trait au droit civil (mariage, divorce, héritage); policières voilées etc; ça n'a protégé les Anglo-saxons d'être frappés par des attentats.


L'islam est une idéologie de conquête; il a toujours progressé à travers l'Histoire, ainsi et le nombre fera que des portions entières du territoire seront - sont déjà... - sous la coupe de l'islam.
Bouche-toi les yeux si cela heurte ta sensibilité vivre-ensemblesque; je peux en tout cas le décrire pour l'avoir observé dans une zone définitivement perdue.
Ce que tu refuses d'admettre, c'est que les musulmans prennent la laïcité et donc la république pour leur ennemi. C'est un cercle vicieux : plus les islamistes tenteront de pousser et tester les limites de la laïcité, plus cela fédérera derrière eux les musulmans.

Soit on lâche du lest, mais on renie à nos principes, soit on reste fermes, et on braque de plus en plus de musulmans. Ils n'admettent pas de compromis.
 

mezigo

Modérateur
Staff
#371
Re,

Ce que je refuse, c'est d'intervertir à volonté les mots "musulmans" et "islamistes".
Ça fait le jeu des islamistes et ça empêche justement les musulmans de lutter contre l'islamisme.

Et pourtant je suis d'accord pour lutter contre l'islamisme, mais en le marginalisant et en le coupant de la population musulmane. C'est un préalable aux actions plus expéditives et efficaces.
Tant que l'on pratique l'amalgame, chaque islamiste neutralisé trouvera un successeur pour défendre sa religion. Alors que l'islamisme n'est pas une religion mais un activisme politique et/ou terroriste.
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Membres en ligne
  • Chrismana
  • Titi-78340
  • vaelis
  • Doxe.
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
865 666
Messages
8 060 196
Membres
1 576 202
Dernier membre
buanya swikidisa
Partager cette page
Haut