Attentats du vendredi 13 novembre : la France décrête l'état d'urgence

#281
Merci pour cette démonstration de pensée totalitaire dans laquelle appartenance religieuse égale justification de la peine de mort.
Non : la volonté exprimée par un jihadiste - terroriste lié à l'islam - de tuer du mécréant justifie de protéger efficacement et durablement la société de ce genre d'individu.

Toi, tu es favorable à la réhabilitation.
Moi, à ce qu'ils disparaissent, physiquement, de la société. D'autant lorsqu'il s'agit de jihadistes venant de commettre des attentats.
L'option gauchiste que je consens, c'est l'expulsion, avec déchéance de la nationalité même s'il né Français, et parachutage au-dessus des Kerguelen ou de la banquise. En tout cas, pour un individu qui n'aurait pas encore commis d'attentat.


Concernant l'individu précis dont il est question ici (le binational franco-algérien), la justice l'a (très faiblement) condamné, parce qu'il oeuvrait pour commettre un attentat.
Dire qu'un islamiste condamné pour avoir préparé attentats terroristes est un jihadiste, c'est de l'interprétation ?
Que prévois-tu comme programme de déradicalisation pour ce jihadiste, pardon, homme ayant consulté des sites "que certains estiment comme radicaux et qui a échangé des mails avec un contact rattaché à Al Qaida" (bref, un type injustement condamné, hein).
Quelle est l'efficacité de ton programme de déradicalisation ?
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#282
Pour toi, Rom32, un parachutage au dessus de la banquise n'est pas létal...
C'est vrai, tu es douanier, pas géographe !

Tu as des infos sur la préparation de l'attentat par ce physicien ? Il n'y aurait donc aucun lien entre la gravité des faits reprochés et le fait que la condamnation n'ait qu'à peine dépassé la durée de sa préventive ?

Enfin, ce que j'ai lu parle d'un Musulman. Islamiste, jihadiste ? Je n'ai pas l'info. Donc pour moi c'est de l'interprétation.
Si c'est un islamiste ou un salafiste, il faudrait en effet améliorer la législation existante pour chasser ce genre de personnes de notre territoire pour protéger les Musulmans français qui veulent s'intégrer.
 
#283
Tiens tiens, le Conseil d'Etat a validé ce qui suit.. :

"[...] permettre aux forces de sécurité d’endiguer l’action terroriste en abattant son ou ses auteurs".
Et à propos de l'épisode au cours duquel des gendarmes ont eu dans le viseur les Kouachi, près de l'imprimerie :

"Les Kouachi ont déjà tué, ils sont armés, ils ne se rendront pas, et le but est d’éviter à tout prix un nouveau carnage deux heures plus tard. Donc oui, il sera permis, et même recommandé, de les abattre", s'avance un juriste.
http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20160201.OBS3738/ouverture-du-feu-facilitee-pour-les-policiers-le-gouvernement-degaine-et-inquiete.html


Cf ce que j'écrivais ici le janvier dernier :

(...) Si ce projet de loi que j'évoque plus haut avait été voté, et le décret qui va avec promulgué avant les attentats de janvier 2015, ce gendarme aurait pu abattre à vue le jihadiste en question sans attendre que celui-ci pointe sa kalash dans sa direction.

Cela conforte ce que je dis depuis des années : on ne mène pas la guerre contre les jihadistes en étant limités par les droits de l'homme.

Quand les forces de l'ordre se retrouvent face à des jihadistes venant déjà de commettre un attentat et se trouvant encore en vie, il est complètement absurde, et je dirais même carrément criminel, de ne pas les autoriser à outrepasser le cadre (trop) strict, en de telles circonstances en tout cas, de la LD, et à neutraliser dès qu'ils en ont l'occasion ces jihadistes.
Neutraliser signifiant, évidemment, tuer par des tirs directs, que ce soit dans le cadre de la LD comme jusqu'ici, ou hors LD dans les cas suscités (tueurs en série, jihadistes venant de commettre un attentat) lorsque ce projet de loi sera voté et le décret promulgué.
La violence légitime de l'Etat républicain, encore une fois.

Le gouvernement que tu défends méthodiquement serait-il devenu un gouvernement fasciste ?
http://discussions.tomsguide.fr/forum/id-3004802/attentats-vendredi-novembre-france-decrete-etat-urgence/page-5.html#11872656

En a découlé toute une tirade droitdel'hommiste, d'accusations de"penchants fascistes" et j'en passe.

Par exemple, toi, Mezigo :

Tirer sur un terroriste hors LD dans le cas d'une absolue nécessité pour le mettre hors d'état de nuire, c'est le projet de loi.

Tirer sur un terroriste hors LD et hors absolue nécessité, juste pour s'en débarrasser, c'est une exécution sommaire et ça a été pratiqué par des états fascistes.
http://discussions.tomsguide.fr/forum/id-3004802/attentats-vendredi-novembre-france-decrete-etat-urgence/page-5.html#11872869

Il ne s'agit donc pas simplement de "mettre hors d'état de nuire" càd, dans ton esprit gauchiste, de simplement blesser un jihadiste à des fins de réhabilitation, mais bien de l'"abattre".
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#284
Quand j'essaye de comprendre tes mots, c'est de l'interprétation. Quand toi tu t'introduis dans mon esprit, c'est le glaive de la justice. Et comme tu es la justice, tu peux même expliquer que mon esprit est gauchiste...

Mais tu n'es pas la justice, en fait, et tu ne comprends ni ce que tu lis, ni ce que tu écris.
Si j'écris "tirer sur un terroriste pour le mettre hors d'état de nuire", cela entend bien la possibilité d'une action définitive. Surtout s'il s'agit de tirer sur un terroriste vêtu d'un gilet pare-balles, à une distance de plus ou moins 5 mètres. C'est un tir à la tête pour une efficacité immédiate.
Et le gendarme qui s'est retrouvé dans cette situation, et qui ensuite l'a décrite de vive voix, s'est posé la question de la légitime défense avec un sang froid admirable.
Nous sommes plus d'un an après et la situation a changé, tant d'un point de vue historique que légal. Aujourd'hui, il tirerait sans attendre d'être en LD et sûrement avec plus d'efficacité.
Et ce ne serait pas une exécution sommaire car cela rentrerait dans le cadre de la loi. Il s'agirait d'une situation d'absolue nécessité.
Tu sais, le truc que tu n'arrives pas à comprendre car ça te dépasse... Mais pour toi, l'idée de tirer sur du barbu te fait tellement triquer que tu n'as jamais réussi à lire ces deux mots : "nécessité absolue". Tu préfères les mots qui vont avec l'idée de bétail, comme "abattre".
Tu ne comprendras jamais que le plus con des fascistes ne peut rien pour faire diminuer le terrorisme. Au contraire, il l'alimente, mais ça lui va bien car ça permet d'avoir plus de cibles à abattre... Ça lui donne une raison d'exister et de croire qu'il est capable de penser.
 
#285
"Nécessité absolue" : parce qu'abattre à vue un jihadiste ne relève pas de la "nécessité absolue" d'après toi ?...
Ah non, c'est vrai, toi, t'es favorable aux méthodes bisounours, à la Eva Joly, càd à la réhabilitation dont tu n'as toujours pas déterminé les contours.

Nous sommes plus d'un an après et la situation a changé, tant d'un point de vue historique que légal. Aujourd'hui, il tirerait sans attendre d'être en LD et sûrement avec plus d'efficacité.
Ce que j'énonçais donc il y a 1 an au sujet du gendarme face aux Kouachi se révèle tout à fait pertinent, à tel point que ce cas est cité dans l'article par ce juriste.
Et il est malheureux que, pour avoir cette prise de conscience de la part de ce gouvernement, il ait fallu 150 morts et des centaines de blessés.


PS :

Tu préfères les mots qui vont avec l'idée de bétail, comme "abattre".
Le retour du pauvre bichon choqué. Moi, c'est le fait que des jihadistes puissent massacrer des dizaines, centaines de personnes qui me choquent.

Dans l'article du Noubel Obs :

"[...] permettre aux forces de sécurité d’endiguer l’action terroriste en abattant son ou ses auteurs".
"Les Kouachi ont déjà tué, ils sont armés, ils ne se rendront pas, et le but est d’éviter à tout prix un nouveau carnage deux heures plus tard. Donc oui, il sera permis, et même recommandé, de les abattre", s'avance un juriste.
Il est heureux que ce ne soient ni des Eva Joly ni des Mezigo qui aient à donner leur avis au plus haut niveau de l'Etat, mais des gens qui comprennent que, face à des jihadistes déterminés à massacrer un max de personnes, oui, l'absolue nécessité, c'est de les abattre à vue.

Et c'est très curieux ce rapport au sexe que toi et Nico entretenez; pour Nico, une garde nationale c'est facho et ça permettrait aux réservistes qui l'intégreraient d'avoir "le pantalon bien dur", pour toi, abattre un jihadiste, c'est facho et c'est "triquant".
Alors qu'on parle de sûreté nationale, de sécurité des citoyens.
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#286
Ce que je trouve curieux, c'est ta vision démocratique qui consiste à faire des policiers à la fois des gardiens de la paix, des juges et des bourreaux !
C'est bien ce que tu réclames, non ?
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#287
Tu peux m'éclairer et me trouver une citation d'Emmanuel Valls recommandant de "les abattre" ?
Ou alors c'est juste un raccourci de ta part ?
 
#289
Mezigo, tu m'accuses d'interpréter le futur article relatif aux règles d'engagement hors LD, par le biais de mes "penchants fascistes".

Mais, dans le même temps, tout un tas d'assoc, de magistrats gauchistes dénoncent un texte de loi amorçant un virage sécuritaire selon eux malvenu, faisant passer la justice au second plan.

Eux et moi avons donc la même interprétation du texte : il s'agira ni plus ni moins d'une autorisation accordée aux forces de l'ordre d'abattre à vue tous jihadistes venant de commettre un attentat ou tentant de le faire et déterminer à continuer.
Sauf qu'eux dénoncent le texte, moi je l'approuve. Toi, je ne sais pas où tu te situes.

Ces gauchistes sont-ils animés par des "penchants fascistes", puisque nous partageons la même interprétation ?...

Quant au terme "abattre", il est repris dans l'article du Nouvel Obs, y compris par un juriste.
Du pinaillage sémantique.


Concernant la jihadiste en question, je lis qu'elle s'est rendue en Syrie.
Il aurait été vivement souhaitable qu'elle y soit exécutée :
- par nos forces spéciales dans le cadre d'une opération "homo"
- par une GBU dans la gueule tiré depuis un Rafale
- par un missile guidé lancé depuis un drone (en prime, Le Drian se met à songer aux drones armés)

Là, c'est trop tard, les autorités françaises l'ont autorisée à revenir en France.
Elle va faire semblant de regretter, et un jour, lorsque les services, débordés, l'auront oubliée, elle se remettra à recruter pour l'Etat islamique, ou commettre un attentat.

Elle n'aurait jamais dû revenir vivante de Syrie.

Et toi, quelle genre de réhabilitation proposes-tu au juste ?



@ Momo, t'as surtout oublié de surligner l'essentiel dans ton extrait :

Donc oui, il sera permis, et même recommandé, de les abattre", s'avance un juriste
RAS.
 

momo19_89

Grand Maître
#290


Comment tu a dis deja "Du pinaillage sémantique".:lol:,et je dirais même de la malhonnêteté,mais ça tu es devenu le maître.Voici la phrase complète rom:



E surtout:


Donc je ne vais pas te faire l'offense de te dire que tu ne sais pas lire ou pire que tu ne comprend pas ce qui est écrit.
Comment quelqu'un qui est encerclé par des policiers d’élites peut faire un nouveau carnage rom?A moins que tu me prouve que les policiers du GIGN ou du Raid ont été en face de ces 2 terroristes en dehors de l'imprimerie.
STP,réfléchi un peu,car tu n'arrive même plus a comprendre ce que tu écris.


Donc oui, il sera permis, et même recommandé, de les abattre", s'avance un juriste
C'est ce qui s'est passé non?
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#291
Je vais essayer d'être bref.
Abattre un (une) présumé jihadiste sans absolue nécessité est une exécution sommaire. Si on prend le cas que j'ai cité, elle collabore désormais avec la police et s'est rendue. Demander à un fluc de la liquider, c'est lui demander d'être juge et bourreau. Ça s'est déjà fait par le passé, mais cela ressemble moins à l'État de droit qu'au fascisme.
Aujourd'hui les jihadistes, demain les Musulmans, après demain les opposants.

Toute la difficulté du texte actuel est la quantification de l'absolue nécessité. Ce que j'en comprends, et ce que j'approuve dans ce texte, c'est la création d'une situation juridique que l'on pourrait qualifier de pré-légitime défense. Le cas typique, c'est kouachi. Si on ne le tire pas, on se retrouvera vite en LD.
Mais un jihadiste qui se rendrait, serait blessé et hors service, ou cette nana qui semble avoir vécu un gros problème d'identité ne sont pas des cas d'absolue nécessité. Et là, c'est à la justice et au droit de statuer, sans complaisance mais sans hystérie.
Est-ce clair ?
Pas pour toi vu le nombre de fois où j'ai déjà écrit que j'étais favorable à cet assouplissement du droit à ouvrir le feu.
 
#292
Et n en fait quoi, de tes jihadistes qui se rendraient et feraient mine de formuler des regrets ?

La jihadiste qui s'est barrée en Syrie, s'est mariée à un autre fanatique d'allah, a recruté d'autres jihadistes et, d'un coup, se pointe la bouche en coeur en France, t'en fais quoi ? Comment tu vérifies que ses regrets sont sincères ?

Les services savaient qu'elle se trouvait en Syrie, c'est en Syrie que l'Elysée aurait dû commanditer de la dessouder par l'une des méthodes suscitées (avec d'autres jihadistes, évidemment, s'il s'agit d'une frappe de GBU dans la gueule, sinon, ça revient cher la frappe).

En Picardie, un type vient d'être condamné à 3 mois de prison pour avoir projeté de commettre un carnage lorsqu'il reviendrait de Syrie. Et après ?

A Lyon, un individu fiché S pour radicalisme a été interpellé alors qu'l tentait de payer des achats avec des chèques volés; chez lui ont été retrouvés armes, argent, des tas de téléphones cellulaire; des manuels de survie, un masque à gaz etc etc.
On en fait quoi de ce fondu d'allah ?

Le nombre de "radicalisés" a explosé, il est de plus de 8.000 individus désormais.
Le Fig' a isolé quelques exemples de radicalisés.

Le premier cité est un type con-verti, ayant déjà fait le jihad en Syrie; il est frappé d'une interdiction de sortie de territoire et, juste après les attentats de janvier 2015, a fait de l'apologie de crimes jihadistes. Sauf que les services de renseignement ne savent pas du tout où il est actuellement.

A Roissy est implantée une antenne de la DGSI, avec qui on a de très bons rapports d'autant qu'on les voit très fréquemment. Ils sont complètement débordés, avec des arrivées de jihadistes à "débriefer" et revenant de Syrie. Les services ont même commencé à identifier des jihadistes partis de France pour la Libye.


On en fait quoi, de tous ces jihadistes que le gouvernement pseudo-combatif laisse revenir par centaines de Syrie et d'ailleurs ?!


Edit :
La bonne nouvelle du jour, c'est la nouvelle prolongation, attendue et inévitable, de l'état d'urgence pour 3 mois (renouvelables, évidemment).
Ca doit se tordre les mains chez les gauchos, dans les instances internationales (UE, ONU).
 
#293

http://discussions.tomsguide.fr/forum/id-3004802/attentats-vendredi-novembre-france-decrete-etat-urgence/page-5.html#11872244

Momo, ta déception va être grande, le texte défendu par Valls pourra créer des apatrides.
Valls, à l'Assemblée nationale :

"La déchéance de nationalité est la réponse collective des Français vis-à-vis d’autres Français qui ont choisi de porter gravement atteinte à la vie de la Nation. C’est un geste qui marque l’union de tous ceux qui respectent le pacte républicain contre tous ceux qui le brisent. Ce n’est pas une manière de distinguer, mais au contraire d’affirmer ce qui nous unit" a déclaré Manuel Valls répondant ainsi à ceux qui l'accusaient de créer deux sortes de Français en ne ciblant que les binationaux.

"C’est pour cela qu’après de nombreux débats (...)le gouvernement a souhaité que soit inscrit ce principe d’égalité dans notre Constitution. Ce texte, garant de la légalité républicaine, ne fera ainsi aucune distinction fondée sur la naissance, sur le mode d’acquisition de la nationalité ou sur la détention d’une ou plusieurs nationalités."

"S'agissant des délits, seuls ceux pour lesquels la peine encourue est de dix années d’emprisonnement sont concernés" a rappelé le Premier ministre. La déchéance de nationalité, aujourd’hui prononcée par décret après avis conforme du conseil d’Etat, deviendra une peine complémentaire prononcée par le juge pénal".
http://www.franceinfo.fr/actu/politique/article/la-decheance-pour-tous-assumee-par-manuel-valls-devant-l-assemblee-764209

En clair, un Français, qu'il soit binational, qu'il ait acquis la nationalité française ou qu'il soit né Français, qu'il soit né Français et n'ait que cette nationalité, pourra être déchu de la natonalité française.
Or, un Français n'ayant que la nationalité française déchu de cette nationalité, que devient-il ? Un apatride.

Tu disais, avec ton article 15 de la DUDH ?...

Relis ce que j'écrivais :

Pourquoi devrions-nous récupérer un déchet ? On le déchoit de la nationalité française également, ça en fait un apatride, et ?
Suffit d'abolir la loi gauchiste sur les apatrides (une loi de Guigou datant de 1998), le tour est joué.
Du reste, nombre de gauchos se mettent désormais à brandir l'apatridie comme solution, puisqu'ainsi, les jihadistes n'ayant que la nationalité française pourraient eux aussi être déchus de la nationalité française.

Il existe tant de contrées musulmanes dans le monde, la terre est vaste. Ne soyons pas égoïstes, permettons à d'autres peuples de se faire enrichir par ces pépites, ces chances pour la France (ou pour le Royaume-Uni, dans ton cas).

Je ne comprends pas le sentimentalisme dégoulinant exprimé par les gauchos à l'encontre d'éventuels jihadistes binationaux...
(Tu proposais le cas d'un jihadiste franco-britannique qui commettrait un attentat sur le sol britannique, et me demandais ce qu'on en faisait).

Tes atermoiements sur le sort des jihadistes n'ont donc pas lieu d'être.


Je résume :
- état d'urgence avec désormais possibilité de mener des perquis' tous azimuts, lesquelles visent essentiellement des muzz (hasard, hein). En outre, il est question de périodes d'état d'urgence de 4 mois, renouvelables
- modification des règles d'engagement pour les policiers, gendarmes, douaniers; port de l'arme hors service
- déchéance de la nationalité pour tous, y compris donc ceux nés Français, y compris ceux n'ayant que la nationalité française
 

momo19_89

Grand Maître
#294
déchéance de la nationalité pour tous, y compris donc ceux nés Français, y compris ceux n'ayant que la nationalité française
Une fois déchu de sa nationalité française,tu l'envoie ou?:lol:

rom,un cadeau pour toi.

Le premier ministre a ajouté que la Convention des Nations Unies de 1961 sur l'apatridie serait ratifiée. Une sorte de gage donné aux opposants au texte, qui concernera donc à la fois les Français binationaux et détenteurs d'une seule nationalité.
 
G

Guest

Invité
#295
Je suis pour la déchéance de la nationalité Française pour les binationaux et je sais pourquoi.
Par contre, je ne comprends pas ce Gouvernement Socialiste qui tourne autour du pot comme Pierrette et son pot au lait. Pourquoi le PS n'arrive pas à se décider ? Sans doute ne comprennent t-ils rien à l'affaire de cette déchéance, ce qui ne m'étonnerait pas, tellement ça vole haut dans l'hémicycle. lol

Mme Taubira est partie en VTT, ses gardiens protecteurs ont dû courir derrière son vélo pour la raccompagner, je dirais que ce n'est pas une grande perte. En faisant son travail à moitié Mme Taubira écrivait son livre pour se faire un peu de gratte quelle pourra reverser à son pays. Cette Dame n'est pas à plaindre, elle est très riche et de ce fait, pouvait faire un pied de nez magistrale à F.Hollande. Que va t-il rester du Gouvernement de F.Hollande ? Parait même que Stéphane Le Foll en a plein les bottes des Agriculteurs, dés qu'il voit un tracteur il attrape des boutons.:lol:
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#296

Je suis curieux de lire une brillante démonstration des effets positifs de la déchéance de nationalité de ta part :D
 
#297
Une chance pour la France, un binational franco-marocain dénommé Youssef machin chose, a été condamné en mars 2014 à 4 ans de prison ferme pour avoir tenté de partir en Syrie mener le jihad.
En octobre 2015, la justice taubiresque le libérait.

Il vient d'être arrêté pour avoir projeté des attentats sur le sol français.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/terrorisme-le-djihadiste-acharne-projetait-un-attentat-en-france-17-03-2016-5634533.php

Voilà comment ce gouvernement de braquignoles et d'irresponsables protège notre pays : en libérant les fanatiques d'allah oeuvrant pour ensanglanter notre pays.
Et c'est pas à coup de cures de déradicalisation inspirées par les débiles saoudiens que ça s'arrangera.
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#298
A propos de débile, il y en a qui n'ont toujours pas compris la différence entre "être inspiré par" et "observer, comprendre et en tirer des leçons"...

Sinon, on peut aussi voir un miracle d'une intégration réussie : les Français sont tous (oui, tous car vive la pensée totalitaire et l'amalgame) sales, arrogants, volages et fainéants ; mais surtout ils voient systématiquement le verre à moitié vide plutôt qu'à moitié plein. On observera donc ici le laxisme de la justice plutôt que la qualité d'un suivi qui permet d'arrêter un terroriste avant qu'il ne commette un crime.
 
#299
Sauf que ce fanatique d'allah ne sera pas définitivement "neutralisé"; càd qu'il sera jeté en prison, sera assez vite libéré... jusqu'à la prochaine fois.
Ca va durer encore combien de temps, ce cirque ??


Du côté de Bruxelles, opé anti-jihadistes en cours; l'un des participants des attentats de novembre dernier, Salem machin chose aurait été blessé au cours de l'assaut.
Blessé seulement, hélas.

Concernant la déradicalisation à la sauce wahhabite, t'as parlé de modèle, hein...
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Staff en ligne
  • drul
    Obscur pro du hardware
  • PriceTF141
    Modo hardware RGB
  • Basturbe
    Modérateur configopathe
Membres en ligne
  • svoglimacci
  • drul
  • David Soeiro
  • PriceTF141
  • Basturbe
  • Patakesse
  • Stify
  • santec29
Statistiques globales
Discussions
870 734
Messages
8 125 835
Membres
1 581 221
Dernier membre
Stify
Partager cette page
Haut