Attentats à Bruxelles à l'aéroport et dans le métro

  • Auteur de la discussion mezigo
  • Date de début

mezigo

Modérateur
Staff
#1
Voilà... Ça risque de ne pas être le dernier sujet de ce genre qu'il faudra ouvrir.
Même si je trouverais ridicule de proclamer "je suis Bruxelles", je pense que beaucoup voudront témoigner de leur solidarité vis-à-vis des victimes fauchées de façon aveugle et gratuite.

DR Plantu - source

D'autres voudront proposer leurs "solutions" comme par exemple fermer réellement et quasi-hermétiquement la frontière entre la France et la Belgique... :D

Bonus :
 

momo19_89

Grand Maître
#2
Le dessin du du chat illustre parfaitement ce que je pense,sauf peut-être que dieu est toujours en hibernation.
Donc il ne sait même pas que ce qu'il a créé, est toujours la.
De toute façon maintenant, c'est qui est le(les) suivant sur la liste.Car plus les perquisitions et arrestations vont se multiplier,plus ils passeront a l'acte de peur d’être dénoncer.

On va attendre notre prédicateur a nous, afin de faire un feuilleton sur les musulmans,arabes etc...
 

Figatelu

Grand Maître
#3
Les fiches S ne sont toujours pas enfermés dans des camps. Les musulmans ne se révoltent toujours pas contre ceux qui tuent en leur nom. Je ne suis toujours pas Bruxelles etc...
 

mezigo

Modérateur
Staff
#4
Les fiches S ne sont toujours pas enfermés dans des camps
Faire un Guantánamo ? Et le faire sur un simple signalement, sans jugement ?

« un hooligan, un manifestant altermondialiste régulier ou un opposant actif à la construction de l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes peut se retrouver fiché S au même titre qu’un combattant djihadiste »
Source

Je désolé de te le dire comme ça, Figa, mais ta proposition n'est pas très conforme avec l'idéal républicain français ;)



Les musulmans ne se révoltent toujours pas contre ceux qui tuent en leur nom
Et ça c'est vrai ! La société civile et les pouvoirs publics devraient peut-être les encourager, ne serait-ce qu'en leur faisant savoir que cette révolte est attendue et n'est en aucun cas orientée contre l'idée religieuse, mais contre son dévoiement et sa perversion. L'État a sa part de responsabilité en n'étant pas clairement positionné contre le salafisme.
Il y a sûrement quelque chose à faire.



Je ne suis toujours pas Bruxelles
Moi non plus, je ne suis ni une ville, ni un chien, ni un journal iconoclaste ou pas... Mais j'ai de la compassion et de la solidarité pour les victimes de ces actes barbares ou d'autres malheurs. Et je n'ai aucune compassion, aucune sympathie ni aucune forme de tolérance pour ceux qui par bêtise, aveuglement religieux, ou autre intérêt, tombent dans le jihadisme.
 

Figatelu

Grand Maître
#5
Faire un Guantánamo ? Et le faire sur un simple signalement, sans jugement ?

« un hooligan, un manifestant altermondialiste régulier ou un opposant actif à la construction de l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes peut se retrouver fiché S au même titre qu’un combattant djihadiste »
Source

Je désolé de te le dire comme ça, Figa, mais ta proposition n'est pas très conforme avec l'idéal républicain français ;)
Certes, j'ai manqué de précision. Je parlais évidement des gens qui se sont "radicalisés" comme ils disent. Les Merah, Kouachi et cie ne devraient pas aller et venir en France et en Europe. La prison n'est pas une solution car elle est réservée à tout le monde. Or, ces fanatiques doivent bénéficier d'un traitement spécial et doivent être mis hors d'état de nuire.

Et ça c'est vrai ! La société civile et les pouvoirs publics devraient peut-être les encourager, ne serait-ce qu'en leur faisant savoir que cette révolte est attendue et n'est en aucun cas orientée contre l'idée religieuse, mais contre son dévoiement et sa perversion. L'État a sa part de responsabilité en n'étant pas clairement positionné contre le salafisme.
Il y a sûrement quelque chose à faire.
Un soulèvement et une indignation ne devrait pas se faire sur invitation. Soit on le ressent, soit on ne le ressent pas.

Moi non plus, je ne suis ni une ville, ni un chien, ni un journal iconoclaste ou pas... Mais j'ai de la compassion et de la solidarité pour les victimes de ces actes barbares ou d'autres malheurs. Et je n'ai aucune compassion, aucune sympathie ni aucune forme de tolérance pour ceux qui par bêtise, aveuglement religieux, ou autre intérêt, tombent dans le jihadisme.
En toute franchise, en apprenant cet énième attentat, je n'ai pas ressenti de compassion. Mon stock est épuisé. Ce que j'ai ressenti, c'est une colère froide dénuée de surprise. Et quand j'ai vu ces monuments se parer du drapeau belge, il m'est monté une sorte de rage irrationnelle inversée. Je me suis mis dans la peau d'une de ces vermines découvrant la tour Eiffel comme un trophée ou le couronnement d'une oeuvre et les gens qui manifestent leur émotion comme des faibles.

La démocratie est atteinte d'un cancer. Pour la soigner, il faut une chimio et nous savons tous que la chimio est un traitement radical qui élimine les cellules malignes mais au prix de cellules saines. Tant que nous considéreront ces gens comme des justiciables comme des autres, nous subiront

La seule chose que j'espère, c'est qu'aucun de nos proches ne soit touché par ça pour qu'on puisse continuer à se voiler la face et réfléchir uniquement sur des théories d'idéal républicain dans une société en réalité malade.
 

mezigo

Modérateur
Staff
#6
Un soulèvement et une indignation ne devrait pas se faire sur invitation. Soit on le ressent, soit on ne le ressent pas.
Qui te dit que les Musulmans ne ressentent pas d'indignation ? Une amie d'enfance de mon fils en a pleuré dès les attentats de janvier. Et elle n'est pas la seule.
Mais quand on fait activement la promotion de l'islamophobie, de l'amalgame entre une religion et un sectarisme criminel, on ne laisse pas beaucoup de latitude d'expression à une majorité silencieuse. Face à un Donald Trump qui propose d'interdire toute entrée sur le sol américain aux membres d'une religion, l'indignation change de camp. Quand tu écris "Les fiches S ne sont toujours pas enfermés dans des camps", tu joues le jeu d'un fascisme qui place une violence d'état face à un groupe désigné arbitrairement. Heureusement, tu précises ensuite ta pensée, sans toutefois la développer jusqu'au bout. Et on peut espérer que tu restes suffisamment légaliste pour estimer qu'une sanction doit découler d'une condamnation issue elle-même d'un procès.

Enfin, le "trophée" pour le terrorisme. Dans ce paragraphe, tu avoues de façon curieuse avoir plus de facilité à te mettre à la place des terroristes qu'à celle du peuple belge en tant que victime. Énoncé comme cela, ça fait bizarre, non ? C'est pourtant ce que tu as écrit : pas de compassion et "mis dans la peau d'une de ces vermines".
Alors je comprends ta lassitude et ta rage, ton besoin ardent d'une solution qui montre rapidement son efficacité.

Mais la seule solution efficace est celle qui attaque le problème à la base. Non pas en offrant un traitement spécial aux Merah, Kouachi, Koulibaly et consort. Mais en offrant un traitement spécial à leurs idées et aux précurseurs de leurs idées. Le salafisme, certaines parties ou interprétations du Coran... Le germe est là. Couper les fleurs du mal ne suffit pas si on n'arrache pas les racines. Au contraire, pour une tête coupée, deux mauvaises pousses se précipiteront.
Le jardinier consciencieux connait la solution : renforcer les cultures souhaitées pour ne pas laisser de place aux adventices.

Chiche ?
 

Figatelu

Grand Maître
#7
Je pourrais encore une fois me mettre à la place de ces parents au regard perdu et m'incliner devant eux lorsqu'ils déclarent ne pas avoir assez de force pour ressentir la moindre haine. Mais est-ce que cela fait avancer le problème ?

Ces attentats deviennent banals. Bientôt ils ne choqueront plus le peuple résigné que nous serons devenus. Bien sûr, il y aura encore les "Je suis machin" que je considérais comme pathétiques hier et que je verrai la prochaine fois comme ridicules. Bien sûr, le président décrétera encore 3 jours de deuil national, convoquera les familles aux Invalides et montera dans les sondages.

Et au final ? Ma compassion est-elle sans limite ? Pourquoi ne pas compatir aux autres malheurs de notre monde ? Oui, ça deviendra banal.

A côté de ça, il y aura peut-être une frange de la population au cerveau plus étroit et qui mettra tout le monde dans le même sac et s'en prendra réellement aux musulmans qui sont aujourd'hui coupable car trop silencieux. Si cette terrible prophétie se réalise, je te laisse imaginer ce que ton idée de "renforcer les cultures souhaitées" peut avoir comme conséquence incendiaire. Je vois des gens qui ont la bave aux lèvres quand ils évoquent le maintien des crèches dans les mairies. C'est un des symptômes de cette société malade dont je te parlais plus haut.

Sur un autre registre, je te renvoie à mes autres prophéties de 2011 qui consistaient à dire que mettre la gauche au pouvoir dans la société actuelle équivalait à attiser la flamme du FN d'une manière évidente et inconsciente. Il te suffit d'observer l'évolution du FN de 2012 à aujourd'hui pour le vérifier. QUe se passera-t-il si le FN parvient au second tour ? S'il fait 40% ?

Le plus malheureux, c'est que dans tous les cas de figure, nous sommes aujourd’hui au bord de l'incendie. Soit en préconisant ton ouverture sur les autres culture ou soit en tentant de les contenir.

En 2017, si le président de droite parle de racailles et de Kaarcher, cela explosera. Si le président de gauche favorise l'Islam au nom de la laïcité, cela explosera.
 

mezigo

Modérateur
Staff
#8
Je fais le pari que ça n'explosera pas en 2017. Je suis peut-être trop optimiste. Mais pour moi ces attentats sont un sinistre chant du cygne. Ils se sont précipités par peur suite aux avancées contre eux, que ce soit dans leur prétendu califat ou dans leurs cellules dormantes. J'espère que la société va bouger dans le bon sens. Que l'on puisse voir un véritable réveil des Musulmans, et que ce mouvement aille jusqu'aux portes des monarchies du Golfe. Et par opportunisme, elles bougeront alors.
Il faudra peut-être 10 ans, mais je pense que c'est inéluctable.
 

rom32@idn

Grand Maître
#9
Le 21 mars, était diffusé en Belgique ce clip bien niais destiné à lutter contre le racisme.

[video="http://www.youtube.com/watch?v=UBMn9dRkf-o"][/video]


Le 22 mars, Bruxelles était frappée par des attentats jihadistes.

Ce ne sont pas des crânes rasés belgo-belges qui ont mené ces attentats. Mais des pépites de la diversité arabo-muzz; tout comme ce sont des arabo-muzz qui ont protégé Salam machinchose dans ce quartier de Bruxelles.
Voilà voilà...

Ah, aux dernières nouvelles, les contrôles à frontière franco-belge ont été renforcés suite à l'arrestation de la pépite jihadiste Salah machin.
Ben mince alors, y a plus de libre-circulation ? :(


Au prochain attentat, y aura toujours les mêmes niais à afficher des massages à la con genre "Je suis Paris, Bruxelles"; demain Madrid ou que sais-je.
Vachement efficace.
De leur côté, les muzz vont continuer à pleurnicher en clamant "ça n'a rien à voir avec l'islam ! Halte à l'islamophobie !". Pauvres nazes. Quittez votre religion infantilisante, débilisante, mortifère, et là, vous serez crédibles.

@ la prochaine.
 

mezigo

Modérateur
Staff
#10




Source

Je rajouterais que notre regard d'occidentaux force aussi une association contre nature.
Nous voyons les Musulmans comme bourreaux plus que comme victimes.
Si daesh est contre les occidentaux, et que les occidentaux sont contre les Musulmans, alors il devient facile à daesh de monter des Musulmans contre les occidentaux.

Il devient urgent de montrer notre capacité à définir notre ennemi au lieu de lui faciliter la tâche en le nourrissant en notre sein.
 

Figatelu

Grand Maître
#11
Tu veux démontrer par là que les musulmans sont partie intégrante de la société. Pour moi, c'était tellement évident que le fait de le rappeler pourrait faire penser le contraire.

Mais c'est justement parce que je les considère comme mes égaux que j'attends d'eux qu'ils se manifestent. Et si j'attends cela d'eux, c'est pour qu'ils envoient un message clair et massif aux islamistes de tous bords. C'est à mes yeux le seul moyen de faire comprendre que les musulmans sont du côté de la république et non pas dans un entre-deux douteux et de plus en plus dangereux.

Faire partie de la société ne se limite pas à conduire des ambulances mais à s'élever lorsque elle est en danger. Les terroristes revendiquent le même dieu que les musulmans. Que les musulmans précisent clairement qu'ils ne partagent pas cette vision me semble juste et honorable. Je dirai même que c'est l'occasion rêvée de montrer leur intégration et faire taire ceux qui en doutent.
 

mezigo

Modérateur
Staff
#12
Je suis partagé entre ton point de vue et une opinion plus globale.

Bien sûr, je voudrais que le monde musulman rejette violemment le salafisme, le terrorisme jihadiste, et toutes les interprétations du Coran inhumaines.

Mais en même temps je mesure la difficulté de la chose. J'essaie de m'identifier et d'imaginer si je devais renier ma culture religieuse. Je ne suis pas pratiquant pour deux sous, mais j'ai vécu 10 années de scoutisme catholique, en en retirant principalement deux notions : débrouillardise et dévouement. Si une secte commettait des horreurs en réclamant le fait d'être les seuls dépositaires de la religion chrétienne, je n'irais pas dans la rue. Je me sentirais juste déconnecté et dégouté. Je serais tenté par une forme de repli.

Je pense que l'on ne peut pas attendre une réaction identitaire musulmane face à ces conneries. Mais on pourrait accompagner et déclencher une réaction humaniste, œcuménique et laïque qui globalement permette à chacun d'affirmer des valeurs communes : le respect de la vie, le libre arbitre, le fait que si l'on veut croire en un être divin, celui-ci est source de vie. Et qu'à l'opposé tout culte basé sur la promotion de la mort est "anti-divin", donc sataniste.

Pour un laïc, le concept du diable est une bouffonnerie. Alors le laïc se contente d'ignorer cet aspect, et d'en abandonner la culture et l'usage à qui voudra en faire ce qu'il souhaite. Je pense que c'est une erreur. Pour moi, le laïc "tendance loi de 1905" est libre de ne pas croire, mais se doit de respecter aussi la liberté de croire. Et il me semble possible de former une alliance entre les idéologies laïques, les religions, ou les philosophies orientales autour du thème de la vie et de son respect.
Cela me semble la seule voie possible pour couper la racine du salafisme.

En démontrant sa dimension morbide, nous pouvons rejeter les idées de cette secte hors du monde religieux et de ce fait limiter fortement son attractivité vis-à-vis d'une jeunesse musulmane en perte de repères.
C'est ce vivier qui fait que de truand, certains deviennent terroristes. Que de témoins muets, d'autres deviennent complices. Que de religieux, d'autres encore deviennent sympathisants.

Et comme toujours, l'amalgame entre salafisme et Islam sert avant tout les jihadistes.
Ce matin, j'entendais sur Europe 1 une intervenante réclamant le besoin d'une guerre totale contre l'islamisme. Cela faisait tiquer Morandini qui semblait penser qu'il pouvait y avoir un islamisme politique et radical en opposition avec un islamisme religieux et modéré.

Il est vraiment urgent de faire le ménage. De mettre en lumière crument ce qui relève d'une intolérance politique (l'islamisme) et ce qui ne serait qu'une pratique plus ou moins stricte d'une religion. Si on veut faire un parallèle avec les Catholiques, ce serait distinguer des croisés belliqueux des moines et autres Catholiques intégristes.

Je pense que ce travail est l'affaire de l'humanité entière, et pas des seuls Musulmans.
La société civile doit s'y atteler, avec les médias, le monde politique et les pouvoirs publiques.

On ne le fait pas par peur, par compromission et par incompétence. C'est regrettable.
 

rom32@idn

Grand Maître
#13
Au tout début des années '2000, des prédicateurs wahhabites ont été autorisés à venir prêcher sur Aulnay dans une salle désormais bastion des salafistes, à la Rose des Vents. Il y a quelques mois se tenait une brocante exclusivement réservée aux femmes dans cette salle.

C'était alors une assoc, l'ACMA, association cultuRelle des musulmans d'Aulnay (cultuRelle, donc subventionnée), qui gérait alors cette salle de prière.
Il y a encore quelques années, l'ACMA gérait une autre salle de prière, un pavillon transformé en mosquée à quelques rues de là où j'habite; avec des hauts-parleurs placés devant la porte d'entrée et crachant des prêches en arabe exclusivement.
Aujourd'hui, l'ACMA gère la grande mosquée implantée en plein milieu de la RN2, avec son minaret attenant. Sur ses stands, elle propose notamment les piliers de la littérature salafiste (La citadelle du musulman, les 40 hadiths d'An Nawawi , la voie du musulman etc).

Par ailleurs, depuis, une autre assoc salafiste s'est installée, l'EMJF espérance musulmane de la jeunesse française présidée par un Tunisien (Hassen Farsadou) qui préside une autre organisation, l'UAM93 union des assoc musulmanes du 93. C'est cette UAM93 qui défend le concept de la lapidation, la supériorité des lois coraniques sur celles de la république, la supériorité du voile intégral "niqab" sur les lois de la république.
L'EMJF propose chaque année sa fête de fin d'année dans une école privée coranique, avec fillettes voilées de rigueur. Je crois que j'ai déjà posté des photos. C'est au sein de cette EMJF que gravitent les prédicateurs salafistes qui, de Brest (Rachid Abou Houdeylafa, le type pour qui écouter de la musique profane transforme en porc ou en singe, pour qui une femme non voilée est violable etc etc) à l'Ile-de-France (le salon de la femme muzz à Pontoise, ce sont eux) en passant par Roubaix et toutes les places du salafisme en France, égrènent leurs graines de haine au sein de la jeunesse musulmane.

Or, l'UAM93 a été reçue par l'Intérieur pour fabriquer l'islam de France; tandis que personne sur Aulnay ne paraît remettre en question la domination des salafistes dans la gestion de la grande mosquée.

Aussi ai-je compris que les muzz modérés, ça ,n'existe pas, il y a les muzz offensifs - salafisto-wahhabites voire jihadistes - et les muzz peureux, qui ferment leur gueule, mais sont bien contents de disposer d'une grande mosquée quand bien même gérée par des salafistes, et de voir que ces salafistes s'activent par exemple pour défendre le port du voile islamique y compris chez les gamines.
Le plus frappant, c'est lorsque vous prenez le bus le matin, et je le fais lorsque je rentre du boulot de nuit, et que vous comptez le nombre de gamines voilées dans le bus.

Cela me fait donc bien marrer lorsque Valls déplore : "on a fermé les yeux sur la progression du salafisme".[/ul]

Des Molenbeek, les élus locaux et nationaux en ont fabriqué en Ile-de-France, Aulnay comprise, dans le Nord, à Toulouse, Grenoble, région lyonnaise et même en Bretagne.
Il est beaucoup trop tard pour revenir en arrière, pour parvenir à une solution apaisée.

Les fameux muzz "modérés" n'ont jamais pointé du doigt les salafistes qui prêchent dans ces quartiers arabo-muzz, ne l'ont pas fait au lendemain des attentats de janvier, ceux de novembre et ne le feront jamais.

Il n'existe aucune volonté étatique d'éradiquer le salafismo-wahabismo-jihadisme, d'autant lorsqu'on s'aperçoit que les Flamby & co lèche avidemment les babouches de pays qui financent l'internationale jihadiste.
L'issue ne peut être que violente. Il y a d'un côté les dhimmis pour qui cette issue violente est un fantasme, n'est pas très vivre-ensemble et qui sont les premiers à clamer "je suis muzz" au lendemain d'attentats perpétrés par des muzz dits jihadistes, et les autres, comme moi, qui alertons depuis des années sur le danger, mortel, portée dans le coran.

Ce n'est pas en affichant des slogans débiles Je suis Belge, je suis terrasse ou en projetant les couleurs du drapeau belge sur la Tour Eiffel que l'on luttera efficacement contre les fanatiques d'allah.
Les muzz pro-Etat islamique en sont à proposer un quizz demandant quelles couleurs nationales seront arborées sur les bâtiments à la suite du prochain attentat.


Pour finir, je note que Salam Badeslam machin a pu se planquer durant des mois dans un quartier arabo-muzz de Bruxelles; que son interpellation a été accompagnée d'une intifada anti-forces de l'ordre menée par des pépites arabo-muzz; que ce sont des arabo-muzz qui se sont fait exploser dans Bruxelles et que c'est un autre arabo-muzz qui a été arrêté hier en région parisienne alors qu'il préparait avec ses potes un attentat sur le sol français.
Pas de stigamtisation, hein.

Il y a quelques jours, des jihadistes qui s'apprêtaient à partir en Syrie ont été condamnés par un tribunal correctionnel en France à 2-4 ans de prison.
En Belgique, une quinzaine de jihadistes de la cellule de Verviers vont être jugés par un tribunal correctionnel.
Les Etats continuent de les traiter en petites frappes, alors qu'ils veulent imposer le coran à coups de massacres de masse.
 

mezigo

Modérateur
Staff
#14
Tu vois, Rom32, on est d'accord sur un point : il faut se débarrasser du salafisme qui est une gangrène.

On diffère sur la façon d'y parvenir.
Toi, tu promeus l'amalgame et penses qu'il faut lutter contre l'Islam en bloc, donc contre tous les Musulmans puisque tu estimes qu'il ne peut y avoir d'Islam modéré.
Moi, je pense qu'il est encore possible de mobiliser la très grande majorité de Musulmans pacifiques et de les intégrer dans un projet de vie commune qui exclue le salafisme et qui laisse à chaque individu un libre choix, laïcs, Musulmans, Chrétiens, Juifs, Bouddhistes et autres, tant que leur doctrine est humaniste et se base sur le respect de la vie humaine.

La différence ? C'est le choix entre éradiquer une doctrine qui n'est suivie de façon intégriste que par quelques dizaines de milliers de personnes, tout en faisant un effort important pour désolidariser certains états de cette doctrine sectaire ; et l'autre choix, c'est de créer un affrontement véritablement de masse entre un milliard et demi de Musulmans et le reste du monde. Ce deuxième choix, c'est le but ultime de daesh et des salafistes...
 

nico27027

Grand Maître
#15
Les musulmans ne se révoltent toujours pas contre ceux qui tuent en leur nom.
Et je ne comprend toujours pas pourquoi ils devraient le faire plus que les autres !?

Le 11/01/2015 il y a eu apparement 3,7 millions de Français et étrangers dans les rues Françaises.
Que faut il aux 60 autres millions de Français pour se lever et simplement marcher contre la haine ?
"Les Français ne se révoltent toujours pas contre ceux qui ont tué des concitoyens"

Alors attendez, je ne suis pas sur d'avoir bien compris là. On trouve normal de demander aux musulmans de France de se lever, mais aux autres 60 millions de Français (Athées, Chrétiens, Boudistes, laïcs, ....) de surtout rester chez eux !?

Mais qu'est ce qu'a en commun au juste un simple musulman Français avec ces brutes sanguinaires pour que vous vouliez à tout prix que ces gens se sentent plus concernés que nous autres !?
On rappellera aussi ici quand même, que la religion musulmane est une proche cousine de la religion Chrétienne. Le Dieu invoqué est le même et Jésus est un prophète.
Le Dieu unique accaparé par les Djihadistes devrait donc faire réagir l'ensemble des croyants de France.

Je pense qu'il faut cesser de trouver normal une réaction de la part de personnes qui n'ont pas à se sentir concerné.
Mais chacun son analyse ! Car moi je trouve tjrs incroyable que des Français ne sentent pas concernés par l'esprit de fraternité (valeur Républicaine de notre pays et bien plus qu'un mot sur nos pièces) qui doit s'imposer.
 

rom32@idn

Grand Maître
#16
Toi, tu promeus l'amalgame et penses qu'il faut lutter contre l'Islam en bloc, donc contre tous les Musulmans puisque tu estimes qu'il ne peut y avoir d'Islam modéré.
Tribune de Boualem Sansal, écrivain algérien, dans Le Monde.

Boualem Sansal : « Nommez l’ennemi, nommez le mal, parlez haut et clair »

(...) Résister c’est quoi, quand on travaille à faire taire toute contestation dans le pays et empêcher les citoyens de se mobiliser et de monter au front ? Priver un peuple du combat pour sa vie et son honneur, c’est le tuer et le déshonorer, ses enfants ne le lui pardonneront jamais. C’est un génocide.

«Aux arrrrmes citoyens, formeeeeez vos bataillons… » est-il toujours l’hymne de ce pays ? »

Ce n’est pas tout. Contre qui et quoi veut-on résister ? Les Chinois, les Martiens, la fièvre jaune, la pollution ? Qui veut-on éliminer  : des lampistes, des poseurs de bombes occasionnels, la finance internationale, une religion, une organisation secrète, une secte, des émirs ?

Nommez l’ennemi, nommez le mal, parlez haut et clair, tout est là, le reste est détail, il relève de la technique.

Si les autorités manquent de mots, je peux leur prêter les miens  : l’islam radical, l’islam modéré comme son appoint, le salafisme, l’Arabie, le Qatar, les dictatures arabes malfaisantes.

Et là se posent deux questions cruciales. La première  : sommes-nous capables de nous battre et de verser notre sang si on ne croit pas à nos valeurs, si on les a déjà trahies mille fois ? La seconde  : quel est ce brillant et courageux chef qui va nous conduire à la victoire ?
http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/03/25/boualem-sansal-nommez-l-ennemi-nommez-le-mal-parlez-haut-et-clair_4889947_3232.html

Voilà pour les larvasses dhimmies.

Bonne soirée, tripotez-vous bien sur vos bons sentiments teintés de peur de passer pour des fachos.


Edit : padamalgam, hein

Attentats de Bruxelles: le Conseil des Théologiens refuse de réciter une prière dédiée aux victimes "pas toutes musulmanes"
http://www.lacapitale.be/1522136/article/2016-03-24/attentats-de-bruxelles-le-conseil-des-theologiens-refuse-de-reciter-une-priere-d
 

Figatelu

Grand Maître
#17


En gros, quand quelques corses défilent dans la rue en criant "les arabes dehors", tu me dis que l'ensemble des corses devraient avoir honte et quand les islamistes tuent au nom d'Allah, tu deviens soudain rationnel et parviens à faire la part des choses.

Quand je souhaite que les musulmans crient leur révolte massivement, c'est pour envoyer un double message :

- Aux islamistes qui sauront clairement qu'ils n'ont pas leur soutien par le silence,
- A l'ensemble des français dont ils font partie et qu'ils inviteraient à les rejoindre pour se lever contre cette barbarie.

Comme je l'ai écrit il y a longtemps, je me déciderai à descendre dans la rue pour communier le jour ou les musulmans m'y inviteront car cela aura un sens. En attendant, je vous laisse entre niais avec vos pancartes Charlie et vos détournements ridicules de Tintin en larmes, de tour Eiffel aux couleurs du pays à la mode et de frites en forme de doigt d'honneur.

J'ai autre chose à foutre que de de participer à vos regroupements niais que nos ennemis jurés regardent en riant. Je ne suis pas sûr qu'ils rient beaucoup si c'est la France entière qui manifeste avec les musulmans en tête de cortège.

 

mezigo

Modérateur
Staff
#18

Ça au moins c'est clair : tu ne te sens pas faire partie de ceux qui ont peur de passer pour des fachos. Parce qu'en fait tu espères le retour du fascisme. Tu espères pouvoir tuer de l'opposant, exterminer ceux qui ne pensent pas comme toi. Et tu comptes bien faire disparaitre les trois mots "Liberté, Égalité, Fraternité" ainsi que le pays qui en a fait sa devise. Nationaliste ? Oui, mais contre la France... Assume et brule ta CNI :D
 

momo19_89

Grand Maître
#19
Au tout début des années '2000, des prédicateurs wahhabites ont été autorisés à venir prêcher sur Aulnay dans une salle désormais bastion des salafistes, à la Rose des Vents. Il y a quelques mois se tenait une brocante exclusivement réservée aux femmes dans cette salle.
Non,moi je peux témoigner que le problème est plus ancien.

Bien sur maintenant que vous avez troquer vos culottes courtes contre des jeans,vous pouvez donner des leçons avec i n'y a qu'a.

El Qaida et l'EI sont des inventions occidentales,le nier c'est faire preuve de cécité.Jamais l'EI n'aurait commis des attentats si on leurs avait pas déclaré la guerre.

Faire la politique de l’autruche en se voilant la face sur les raisons qui ont permis ce désordre mondiale permet a ceux(dont je fais partie) d'avoir bonne conscience sur leur responsabilité. Surtout qu'un bouc émissaire est sous la main.

En quoi une manifestation de musulmans aurait empêcher ces assassins de passer a l'acte?Meme si personnellement j'aurais voulu les voir crier leurs haines envers ces connards.

Aujourd'hui la seul issue qui peut nous sortir de ce guêpier,c'est la récupération de ces territoires ou les caïds et prédicateurs s'en donnent a cœur joie,si il faut employer la force avec des dégâts collatéraux,ce n'est pas grave,après de 160 victimes,on a plus le choix.

Mais en meme temps si on s’arrête a l'emploie de la force sans sortir tout ces jeunes qui errent dans ces quartier en leurs proposant une issue digne,c'est comme donner un coup d’épée dans l'eau,car la relève sera disponible pour ceux qui auront remplacer les caïds.

Allez un peu de basse politique/
Si on avait profité de l’état d'urgence en 2005 pour reconquérir ces territoires,peut-être qu'aujourd'hui,on se sentirait mieux.
Les attentats n'auraient pas eu lieu?Je fais du rom,je n'en sais rien.
Si le président élu en 2007 avait tenu sa promesses de donner une formation a tous les jeunes de banlieue,peut-être que les prédicateurs auraient eu moins de monde a leurs portée?
 

momo19_89

Grand Maître
#20
Abu Bakr Naji, est l'un des théoriciens les plus lus parmi les chefs djihadistes, aussi bien au sein de l'organisation État islamique que d'Al-Qaïda.

Il a publie un livre "gestion de la barbarie en 2004,voici ce qu'il ecrit:

Abu Bakr Naji décrit la stratégie du chaos nécessaire pour soumettre l'Occident à l'islam. La méthode est simple : viser les touristes occidentaux dans les pays arabes (attentat de Charm el-Cheikh du 23 juillet 2004 - 88 morts) ; assassiner les journalistes (un principe appliqué par l'organisation de l'État islamique) ; kidnapper les employés des compagnies pétrolières (la prise d'otages d'In Amenas en Algérie par un groupe islamiste dissident d'Al-Qaïda au Maghreb) ; commettre des attentats de manière répétée afin de créer un sentiment de peur.
Puis:
Faire du monde arabe un gigantesque califat islamique. Pour y parvenir, Abu Bakr Naji dit qu'il faut s'appuyer sur la violence et la misère subies par les populations locales pour gagner leur confiance : promettre une sécurité accrue, une protection sociale ou encore l'application de la charia. Abu Bakr Naji rêve de voir la Jordanie, l'Arabie saoudite, le Yémen, la Turquie, le Pakistan ou encore le Maroc rejoindre son califat.
Mais,non voyons,les USA et l'Europe n'ont rien a voir avec cette barbarie?La preuve après l'avoir crée,ils veulent la faire disparaître.
C'est pas bean tout ca!!!!!!!

Au cas quelqu'un voudrait s'instruire,je met un lien ou on peut télécharger gratuitement ce déchet.

http://gestion-barbarie.blogspot.fr/
 
  • hein
  • Faler
  • vaelis
  • CMs4mvs
  • dhnmir
  • longaripa
  • svoglimacci
Statistiques globales
Discussions
865 293
Messages
8 056 514
Membres
1 575 813
Dernier membre
SkyllerPotts
Haut