AQMI en passe d'avoir un etat.

  • Auteur de la discussion momo19_89
  • Date de début

rom32@idn

Grand Maître
#41
N'as-tu point brandi le devoir du gouvernement normal de protéger nos compatriotes expatriés en terre d'islam ?

Considères-tu que ces mêmes compatriotes seront à l'abri, une fois que l'intervention militaire contre l'AQMI sera entreprise ?


Des caricatures menaceraient nos compatriotes, mais pas déclarer la guerre à l'AQMI.
LOL
 

momo19_89

Grand Maître
#42
Des caricatures menaceraient nos compatriotes, mais pas déclarer la guerre à l'AQMI.
rom,la France a demandait une intervention militaire au sahel avant les caricatures et le navet.
Les ressortissants au Mali sont protégés depuis.La menace sur les ressortissants en Tunisie et en Egypte due aux caricatures et le navet sont différentes puisque il n'y a aucun moyen d'intervenir en Tunisie pour secourir nos ressortissant contrairement a ceux qui se trouvent au Mali.
Tu n'arrive pas a comprendre que les caricatures et le navet s'adresse a des peuples alors qu'AQMI est une organisation terroristes.
Je regrette que tu ne soit pas apte a comprendre ca.
 

rom32@idn

Grand Maître
#43
Les ressortissants au Mali sont protégés depuis
Euh...
Comment nos ressortissants pourraient-ils être mieux protégés depuis cette demande d'intervention militaire alors que :

- cette intervention militaire n'a pas encore été validée par l'ONU
- Fabius a nié la présence de forces (spéciales) françaises au Mali

Interrogé par ailleurs sur des informations de presse selon lesquelles des forces spéciales françaises seraient déjà présentes au Mali, M. Fabius a répondu par un lapidaire : "Ce n'est pas exact. (...) Nous n'avons pas du tout l'intention d'avoir des troupes au sol", a-t-il souligné, ajoutant que "la France est un facilitateur" et qu'"il n'est pas question de se substituer à quiconque mais d'aider à ce que le Mali recouvre son intégrité".
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/09/24/mali-accord-en-vue-pour-une-intervention-dans-le-nord-du-pays_1764765_3212.html

Bref par qui nos ressortissants seraient-ils protégés sur zone ?

La menace sur les ressortissants en Tunisie et en Egypte due aux caricatures et le navet sont différentes puisque il n'y a aucun moyen d'intervenir en Tunisie pour secourir nos ressortissant contrairement a ceux qui se trouvent au Mali.
Ah, parce que les otages français aux mains de l'AQMI sont plus en sécurité que les expatriés français résidant en Tunisie ou en Egypte ?

Tu n'arrive pas a comprendre que les caricatures et le navet s'adresse a des peuples alors qu'AQMI est une organisation terroristes.
Effectivement, je ne vois pas où tu veux en venir.

Surtout je ne vois pas en quoi ces caricatures et ce navet s'adressent-ils à des peuples entiers - puisque seuls 1% des musulmans sont violents, intolérants etc, selon Boubakeur, et donc sont les seuls concernés par ces caricatures et ce navet.


Je te parle de menaces : déclarer la guerre à l'AQMI ne constitue-t-il pas une menace pour :
- les otages français
- les expatriés
- nous-mêmes, en France, puisque des attentats pourraient frapper notre sol

Or, selon toi, les caricatures et le navet constituent des menaces contre :
- les expatriés français
et c'est tout


Le niveau de menaces est donc bien plus élevé pour nos compatriotes français et pour nous-mêmes en déclarant la guerre à l'AQMI, qu'en laissant être diffusés ce navet et ces caricatures.
 

rom32@idn

Grand Maître
#44
Les ressortissants au Mali sont protégés depuis
Euh...
Comment nos ressortissants pourraient-ils être mieux protégés depuis cette demande d'intervention militaire alors que :

- cette intervention militaire n'a pas encore été validée par l'ONU
- Fabius a nié la présence de forces (spéciales) françaises au Mali

Interrogé par ailleurs sur des informations de presse selon lesquelles des forces spéciales françaises seraient déjà présentes au Mali, M. Fabius a répondu par un lapidaire : "Ce n'est pas exact. (...) Nous n'avons pas du tout l'intention d'avoir des troupes au sol", a-t-il souligné, ajoutant que "la France est un facilitateur" et qu'"il n'est pas question de se substituer à quiconque mais d'aider à ce que le Mali recouvre son intégrité".
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/09/24/mali-accord-en-vue-pour-une-intervention-dans-le-nord-du-pays_1764765_3212.html

Bref par qui nos ressortissants seraient-ils protégés sur zone ?

La menace sur les ressortissants en Tunisie et en Egypte due aux caricatures et le navet sont différentes puisque il n'y a aucun moyen d'intervenir en Tunisie pour secourir nos ressortissant contrairement a ceux qui se trouvent au Mali.
Ah, parce que les otages français aux mains de l'AQMI sont plus en sécurité que les expatriés français résidant en Tunisie ou en Egypte ?

Tu n'arrive pas a comprendre que les caricatures et le navet s'adresse a des peuples alors qu'AQMI est une organisation terroristes.
Effectivement, je ne vois pas où tu veux en venir.

Surtout je ne vois pas en quoi ces caricatures et ce navet s'adressent-ils à des peuples entiers - puisque seuls 1% des musulmans sont violents, intolérants etc, selon Boubakeur, et donc sont les seuls concernés par ces caricatures et ce navet.


Je te parle de menaces : déclarer la guerre à l'AQMI ne constitue-t-il pas une menace pour :
- les otages français
- les expatriés
- nous-mêmes, en France, puisque des attentats pourraient frapper notre sol

Or, selon toi, les caricatures et le navet constituent des menaces contre :
- les expatriés français
et c'est tout


Le niveau de menaces est donc bien plus élevé pour nos compatriotes français et pour nous-mêmes en déclarant la guerre à l'AQMI, qu'en laissant être diffusés ce navet et ces caricatures.
 

rom32@idn

Grand Maître
#45
Voilà, c'est fait, Ex-Normal 1er a demandé à l'ONU une intervention militaire au Mali.

Le chef de l’Etat s'exprimait lors de la conférence internationale sur le Sahel organisée à New York...

François Hollande plaide pour une intervention militaire au Mali sous mandat de l’ONU. Il l’a affirmé ce mercredi en demandant une résolution rapide du conseil de sécurité lors de la conférence internationale sur le Sahel organisée à New York.
http://www.20minutes.fr/monde/1010967-mali-hollande-demande-resolution-intervention-militaire-lonu
 

rom32@idn

Grand Maître
#46
Tandis que l'ONU se montre prudente quant à une intervention militaire au Mali pour dégager l'AQMI; alors que Fabius nie la présence de forces françaises sur place, voici que la presse française révèle au contraire depuis plusieurs semaines le déploiement de « forces spéciales » françaises sur zone et la presse africaine indique que des hélicos type Gazelle - attaque au sol - ont été acheminés par l'armée française dans un camp situé au Burkina-Faso.

http://www.malijet.com/a_la_une_du_mali/52262-mali-des-helicos-de-l-armee-francaise-arrivent-en-pieces-detache.html

Du reste, le dictateur de ce pays, Compaoré, propulsé médiateur dans le conflit malien, était en visite officielle en France il y a quelques jours; une photo est même dispo sur le site du Quai d'Orsay

 

rom32@idn

Grand Maître
#47
La Françafrique, vraiment finie ?...

Alors que le président normal et [strike]BHL[/strike] Fabius soutiennent activement une intervention militaire au Mali, intervention qui, ouf l'honneur est sauf, sera à l'initiative des Africains assurent Hollande et Fabius, les Etats-Unis ont indiqué aujourd'hui qu'ils soutiendront... la France, en cas d'intervention militaire au Mali.

Les Etats-Unis sont prêts à soutenir la France dans l'éventualité d'une intervention militaire au Mali, déclare le secrétaire d'Etat adjoint américain chargé de l'Europe, Philip Gordon, dans un entretien que publie mardi le journal Le Monde. «Dans toutes les réunions, la France souligne l'importance du Sahel. A chaque fois, nous nous engageons à travailler avec elle», dit Philip Gordon.

«Nous soutenons la France et si elle décide qu'il est nécessaire d'intervenir militairement, elle peut compter sur le soutien des Etats-Unis», ajoute-t-il, sans préciser quelle forme prendrait ce soutien. La France a déposé au Conseil de sécurité des Nations unies un projet de résolution ouvrant la voie à une intervention militaire africaine au Mali, où des islamistes ont pris le contrôle des deux tiers du pays. «Toutes les conditions sont réunies pour qu'une résolution soit votée dans un délai raisonnable, c'est-à-dire bref», a déclaré mardi François Hollande lors d'un point de presse commun avec le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon. Paris a exclu l'envoi de troupes françaises au sol mais s'est dit prêt à apporter un appui logistique à une intervention militaire africaine.
http://www.20minutes.fr/ledirect/1018963/washington-soutiendrait-intervention-mali

Tiens ? ce ne sont plus les Africains, Maliens en tête, qui doivent décider seuls ?

A noter que les dirigeants français nient la présence de forces françaises sur le terrain, sauf qu'une opération est toujours en cours au Sahel, l'opération Sabre, menée par les forces spéciales du COS; déployés depuis 3 ans en Mauritanie, au Burkina et au Niger.

En outre, curieusement, 3 Mirage F1 CR/CT ont été retirés du Tchad, et ce sont 3 Mirage 2000D et 1 Mirage F1 CR (reco) appuyés par un avion-ravitailleur Boeing C135 qui les ont remplacés; tandis qu'un avion de transport tactique Transall a été transféré de Dakar, vers la Côte d'Ivoire.


Toujours est-il que le président normal et [strike]BHL[/strike] Fabius tentent d'accélérer les choses pour le Mali, sauf que les forces africaines de la CEDEAO ne sont pas préparées à mener une guerre contre l'AQMI...
 

rom32@idn

Grand Maître
#48
Un converti jihadiste se revendiquant de l'AQMI et indiquant vivre au Mali a diffusé une vidéo dans laquelle il adresse ses louanges à Ben Laden, fustige « les alliés du diable » que sont Américains et Israéliens.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=REPY9F7e75k

A un moment donné, il brandit le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes.
Parfait.
Mais il poursuit en déclamant ceci : « Laissez le Mali choisir dans la paix sa lutte pour les droits et la liberté allah (suivi d'un borborygme) ».

A coups de fouet ou de sabre, la charia s'impose au Mali « dans la paix »...

Par ailleurs, il semble que d'autres jihadistes de nationalité française s'entraîneraient dans des camps en Tunisie (pays censé être sur la voie de la démocratie et pas du tout vers l'islamisation, selon son président qui était venu délivrer un discours mielleux devant un parterre de députés de gauche tous émus, sauf Valls); camps qui seraient financés par le Qatar.



Or où devait se rendre Valls lorsque l'affaire des jihadistes de Cannes/Torcy/Strasbourg a éclaté ? au Qatar.
 

OZN0btN7

Grand Maître
#49
Bof, on dirait un poivrot...
C'est typiquement le genre de vidéos que les partisans du FN font tourner en boucle pour se monter le bourrichon.
 

rom32@idn

Grand Maître
#50
Les fanatiques d'allah qui fomentent des attentats sur le sol français, ou qui en commettent, se montent eux aussi le bourrichon et ont eux aussi l'air d'illuminés pas en pleine possession de leurs moyens.

Du reste, ton gouvernement normal appelle à la lutte, au combat contre ces fanatiques, y compris en les dénonçant.
J'espère que tu t'acquitteras de ton devoir citoyen. :D
 

rom32@idn

Grand Maître
#52
La Résolution onusienne n°2071, présentée par la France au Conseil de Sécurité de l'ONU, a été adoptée; elle soutient le principe d'une intervention militaire internationale au Mali, si un plan d'attaque est amené devant l'ONU d'ici 45 jours.

Lire ici : http://www.franceonu.org/la-france-a-l-onu/dossiers-geographiques/afrique/mali/article/mali-6157

Il est précisé que charge aux Etats-membres du Conseil de Sécurité de l'ONU, aux organisations régionales, internationales, y compris l'Union Africaine et l'UE, d'appuyer, de former, les forces armées maliennes, et de renforcer leurs capacités afin de reconquérir le Nord-Mali.

Bref si un plan d'attaque est présenté devant le Conseil de Sécurité de l'ONU d'ici 45 jours, et si ce plan est validé tant sur le plan opérationnel, financier, logistique etc, alors l'OTAN, l'Union Africaine, l'UE pourquoi pas pourront déployer des troupes sur places pour « appuyer, former, renforcer » les forces maliennes.
Cela étant, la France, les Etats-Unis et me semble-t-il le Royaume-Uni ont déjà des forces spéciales sur place.


Toutefois, pour l'instant, seules les forces armées de la CEDEAO (Afrique de l'Ouest) sont officiellement sur l'ordre de bataille, mais les Etats-membres ne disposent pas de soldats aguerris et bien équipés, contrairement à des pays comme la Mauritanie ou même l'Algérie, qui ne font pas partie de la CEDEAO.

Du reste, cela peut expliquer pourquoi le président de la Mauritanie, blessé après avoir été victime d'un attentat hier, va être opéré... en France.
Je suppose sans peine qu'il s'agit d'une main tendue à ce pays afin qu'il contribue à la force internationale créée ad hoc pour dégager l'AQMI.


A noter que l'AQMI a réitéré ses menaces d'exécuter les otages, se vantant d'être assises sur un véritable trésor de guerre alimenté par les rançons décrochés auprès des Etats dont des ressortissants ont été capturés (ce fut par exemple le cas d'otages espagnols; l'Espagne a versé plusieurs millions d'euros pour leur libération).
L'AQMI menace également Ex-Normal 1er lui-même.
 

rom32@idn

Grand Maître
#53
L'UE envisage de former les armées de la CEDEAO, afin de bouter l'AQMI & co du Mali.

Cela cadre parfaitement avec la résolution votée par l'ONU et présentée par notre pays.
Et cela contredit les assurances des dirigeants français comme quoi il n'y aura pas de troupes françaises déployées sur place...

11 octobre :

"Si on nous demande notre appui logistique, c'est-à-dire matériel, un certain nombre d'informations, nous fournirons. Il n'y aura pas d'hommes au sol, pas de troupes française d'une manière ou d'une autre engagées", a affirmé le chef de l'Etat, dans une interview diffusée sur France 24, RFI et TV5.

Interrogé sur l'hypothèse d'un soutien aérien, "il ne nous est pas demandé", a-t-il répondu. "Nous ne pouvons, nous, intervenir à la place des Africains. On peut donner un appui matériel, on peut former, mais (...) la France n'interviendra pas", a-t-il poursuivi.
http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20121011.FAP0323/hollande-la-france-n-interviendra-pas-sous-forme-d-envoi-de-troupes-au-nord-mali.html

26 septembre :

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a déclaré, mercredi soir sur Europe 1, que la France soutiendrait une intervention dans le nord du Mali, où sévissent des groupes terroristes comme Aqmi. "Les Africains ont adressé une demande à l'ONU pour qu'elle se saisisse de ce problème" de terrorisme, a-t-il expliqué.
"Cela permettrait d'avoir dès la semaine prochaine une décision des Nations unies" pour une intervention. "Mais nous ne voulons pas être en première ligne", a précisé Laurent Fabius, ajoutant que la France n'aurait "pas de troupes au sol".
http://www.europe1.fr/International/Fabius-pas-de-troupes-francaises-au-Mali-1253291/

Notre pays a des forces déjà déployées dans la région au titre d'accords de défense/coopération militaire (Tchad, Côte d'Ivoire), et des forces spéciales sont également présentes sur zone. En prime, l'aviation a été renforcée (3 Mirage 2000 D, 1 Mirage F1 CT, un avion ravitailleur KC 135).
Ce n'est pas pour filmer la migration des oiseaux...
 

rom32@idn

Grand Maître
#54
Officiellement, selon Fabius, il n'y aura aucune troupe française sur zone, y compris de forces spéciales; et aucun matériel spécifique n'est déployé là-bas en vue de l'intervention militaire contre l'AQMI.

http://www.youtube.com/watch?v=H5naGlAoSWM&feature=youtu.be

Interrogé au sujet de la mise en place d'une aide européenne au Mali pour mener des opérations militaires contre Aqmi, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius a déclaré dimanche matin, sur Europe 1, que "les Nations Unies et l'Europe ont donné l'autorisation des troupes maliennes et cela peut commencer maintenant".

"Nous n'aurons pas de troupe au sol, c'est clair, c'est net", a assuré Laurent Fabius, "mais si on s'en prend directement aux terroristes installés, il y aura un accompagnement : ça peut être l'Intelligence, c'est-à-dire, l'écoute, mais pas de forces spéciales, pas de troupe au sol. C'est aux Africains d'engager cela", a estimé le chef de la diplomatie française.
http://www.europe1.fr/Politique/Mali-pas-de-troupe-au-sol-c-est-clair-Fabius-1282221/


Sauf que, en visite en Espagne, Le Drian (ministre de la Défense) s'est confié au plus grand organe de presse espagnol, El Pais.
Il en ressort que les troupes françaises vont participer, au Mali, à la formation des troupes africaines (celles de la CEDEAO, peu aguerries), mais aussi les soutenir.

Comment la France va-t-elle soutenir logistiquement les forces africaines sans... matériel, troupes françaises ?
Comment la France va-t-elle former les troupes africaines au Mali sans troupes françaises de type OMLT déployées sur zone ?

Par ailleurs, il est déjà question de drones retirés du théâtre afghan et s'apprêtant à être déployés en Afrique de l'Ouest; tandis que Paris et Washington coopèrent activement (les Etats-Unis ont indiqué en début du mois qu'ils soutiendront activement la France en cas d'intervention militaire...).
Il est possible que les Etats-Unis appuient les troupes françaises avec un parc de drones bien plus étoffé que le nôtre; coopération déjà observées en Afghanistan.

En juillet déjà, il était question de l'achat de drones américains et israéliens en vue d'équiper l'armée française.

J'ai indiqué dans un précédent commentaire que les forces spéciales sont déployées au Sahel depuis quelques années dans le cadre de l'opération Sabre; tandis que des troupes françaises sont déjà prépositionnées de longue date dans le cadre d'accord de défense.

Carte montrant le déploiement de forces françaises au Sahel, en date de septembre dernier.



J'ai également évoqué le renforcement significatif des ailes françaises sur zone (base aérienne française de N'Djamena, au Tchad), avec le remplacement de 2 Mirage F1 CT (reco/attaque au sol) et d'un Mirage F1 CR (reco) par 3 Mirage 2000-D (attaque au sol), un Mirage F1 CR et un avion ravitailleur KC-135.


Le mensonge, c'est maintenant.
 

rom32@idn

Grand Maître
#55
Au sujet du Mali, les ministres français s'embrouilllent et se contredisent entre eux quant aux délais d'intervention, et à la présence de forces français ainsi qu'à l'envoi de matériels.


Le 20 octobre dernier, en visite en Espagne, le MinDef Le Drian indiquait dans une interview accordée à El Pais (plus grand organe de la presse espagnole) que la France devait endosser ses responsabilités et qu'elle soutiendrait logistiquement les troupes africaines, qu'elle les formerait, les aiderait sur le plan opérationnel. En prime, toujours selon Le Drian, la France appuiera les forces africaines sur le terrain.

Alors qu'El Pais signalait au MinDef que les experts mettent en avant la chaleur écrasante frappant le Sahel de mars à octobre, Le Drian martelait que l'opération militaire serait lancée d'ici quelques semaines.


Mais voilà, le 23 octobre, Fabius niait non seulement la présence de troupes françaises sur place, y compris de forces spéciales, mais en prime, il assurait qu'aucun matériel spécifique n'était acheminé vers le Mali à des fins opérationnelles.

Et, le 24 octobre, interviewé cette fois par RFI, Le Drian temporisait, indiquant que l'heure n'était pas à l'intervention...

Ce qui est amusant, c'est ce passage :

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a démenti hier que des drones français soient en cours d’acheminement sur le secteur. Est-ce que vous confirmez, qu’en effet, ce n’est pas à l’ordre du jour ?

A ma connaissance il n’y en a pas. Je pense que je serais informé. Par contre, il est nécessaire, qu’à partir des bases que nous avons en Afrique, nous essayions de rechercher nos otages. Et donc que l’on fasse du renseignement de l’information de la recherche de visibilité sur la localisation. C’est évidemment notre devoir.
Ca ne vous rappelle rien ?
Mais si ! Souvenez-vous, le 21 juin, lorsque le président normal était interview au Brésil (Sommet de Rio) au sujet des révélations du Figaro quant à la rigueur qui allait s'abattre sur la Fonction publique et la réduction de 2.5% des effectifs dans les ministères non-prioritaires...
Sa réponse avait été celle-ci :

«Cela me paraît invraisemblable. Si c'était le cas, j'en aurais été informé tout de même.»
Or, une semaine plus tard, Ayrault lui-même confirmait les révélations du Figaro, que Hollande niait...


Pour en revenir au Mali, Le Drian rajoute, à propos des otages, que la France déploie, je cite, « énormément de moyens » pour retrouver les otages et pour envisager leur exfiltration.
Ce qui passe par du renseignement humain (forces spéciales françaises, chargées également de l'exfiltration), et du renseignement électronique (drone)...


La présence de forces spéciales françaises est du reste évoquée dans la presse malienne.
Tout à la fin de cet article ci-dessous par exemple traitant du rôle trouble du Qatar sur place, on peut lire que les services secrets français (sur place) ne confirment pas l'arrivée au Mali de cargaisons suspectes en provenance du Qatar.

(...) Quant à la présence éventuelle d’avions affrétés par le Qatar qui auraient atterri ces derniers mois dans le nord du Mali, nuitamment, avec à leurs bords des cargaisons suspectes, les avis restent partagés. Les démentis officiels du Qatar et des services secrets français n’ont pas réussi à lever le doute sur des ambitions difficiles à cerner.
http://maliactu.net/la-presence-du-qatar-au-nord-du-mali-les-doutes-persistent/

Cela signifie que la DGSE au moins est sur place, et comme des ressortissants français ont été identifiés et photographiés dans les rangs de l'AQMI, cela suppose également la présence du 13ème RDP.



Dans cet autre article, il est question de la coopération militaire (sic) de la France, qui va pouvoir aider l'armée malienne à se reconstituer, à s'aguerrir.

Discuter alors qu’une intervention militaire se prépare… N’est-ce pas une course contre la montre ?

Hélas oui, ou tant mieux. L’incrustation des bandes armées est un défi quotidien. On ne peut pas croiser les bras pendant qu’au nord, des couples sont lapidés à mort, des hommes amputés, flagellés… Il est bon que la communauté internationale nous soutienne, parce que dans certains cas, la solution de force s’impose.

Mais il faut qu’elle soit minutieusement préparée. Ces groupes armés se sont aguerris sur divers théâtres d’opérations à des techniques de lutte auxquelles les armées régulières ne sont pas toujours entraînées, et singulièrement pas celles de la Cédéao. A ce titre, l’engagement très ferme de la France qui reprend sa coopération militaire avec nous est un très bon signe.
http://maliactu.net/en-cas-dintervention-au-nord-du-mali-la-population-servira-de-bouclier-humain-dixit-ibk/

Comment l'armée française pourrait-elle aider son homologue malienne, alors qu'aucun soldat français n'est censé se trouver au Mali ou y être déployé tandis qu'aucun matériel militaire venant de France n'y est entreposé, selon les officiels français ?!



Autre article mais cette fois du Parisien, rédigé par un journaliste français dépêché au Mali et qui laisse entendre que la France participera activement à la guerre contre l'AQMI. Le journaliste parle des milices maliennes en train de s'organiser pour contrer l'AQMI et aider la coalition internationale. On peut lire ceci en conclusion :

(...) « L’armée malienne aurait été contrainte à son tour de bouger, souligne avec malice le stratège de Ganda Izo. Ne serait-ce que pour éviter l’humiliation de laisser la victoire à notre seule milice. »

Ce revers militaire n’a pas découragé le mouvement. « Nous nous concentrons sur des missions d’infiltration, reprend Ibrahim Maiga. Personne ne connaît mieux le Nord que nous. Nous pouvons être les yeux et les oreilles de l’aviation française. »

Une offre de services qui, pour l’instant, n’a pas trouvé de réponse. Mais qui pourrait se révéler précieuse lorsque les avions Mirage et Rafale devront tirer leurs missiles
http://www.leparisien.fr/international/grand-reportage-avec-les-miliciens-qui-veulent-liberer-le-mali-02-11-2012-2287089.php



Sinon, l'Algérie envisage d'un mauvais oeil l'interventionnisme français au Sahel, soupçonnant la France de vouloir recomposer le Nord-Mali et de favoriser in fine les Touaregs du MLNA avec qui l'Algérie ne s'entend pas forcément.
Fabius & co rejoignent finalement la position de Juppé qui, en avril dernier, considérait le MLNA comme un interlocuteur avec qui fallait dialoguer.
Sauf que le MLNA n'est pas en odeur de sainteté auprès des autorités maliennes, qui accuse les Touaregs d'exactions au Nord-Mali, dont des viols.

Persuader l'Algérie de participer à la guerre contre l'AQMI ou a minima d'autoriser l'utilisation de ses bases ou encore le survol de son espace aérien par l'aviation occidentale va-t-il passer par plus de repentance, alors que des ministres algériens tentent d'obtenir plus de Hollande à propos de la colonisation française ?...
 

rom32@idn

Grand Maître
#56
Vite fait, un Français a été enlevé au Mali, dans une zone non réputée comme étant une zone d'action des jihadistes.

L'ONU, elle, ne prévoit une intervention militaire pas avant l'été 2013, tandis que pour l'UE, cela ne pourrait survenir qu'en septembre 2013.
On est donc très loin des « quelques semaines » que prédisait à la mi-octobre le ministre de la Défense Le Drian...


http://www.rfi.fr/afrique/20121121-mali-intervention-militaire-prodi-sahel-onu-cedeao-aqmi-mnla-mujao
http://www.20minutes.fr/article/1046710/mali-onu-exclut-intervention-avant-2013
 

rom32@idn

Grand Maître
#57
Un autre Français, un ingénieur, a été enlevé, au Nigéria cette fois (islamistes du Boko Haram ?).

Sinon, voici ce que déclarait Le Drian (ministre de la Défense) à la mi-octobre, à propos d'une intervention militaire internationale au Mali :

"C'est une question de quelques semaines, pas plusieurs mois, des semaines", a déclaré M. Le Drian, interrogé par France 2 sur le moment où pouvait avoir lieu une telle intervention.
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/10/16/le-drian-annonce-une-intervention-au-mali-dans-quelques-semaines_1775939_3212.html

Le Conseil de Sécurité de l'ONU a autorisé hier le déploiement d'une force militaire internationale au Mali (résolution 2085 présentée par l'ambassadeur de France à l'ONU).
L'intervention militaire elle-même ne devrait pas survenir avant l'automne 2013, puisqu'il convient au préalable de former les troupes africaines, de les équiper etc...


Enfin, concernant la situation au Mali même, le racisme anti-noirs des jihadistes arabes, algériens et touaregs pousse des jihadistes subsahéliens noirs à déserter.

Les femmes non voilées sont, elles, arrêtées et emprisonnées à Tombouctou.
Les lapidations, amputations sont toujours en vigueur.
J'ai même vu un reportage il n'y a pas longtemps dans lequel une jeune Malienne témoignait de viols subis...
 

rom32@idn

Grand Maître
#58
Hier, le Quai d'Orsay indiquait que la France allait appuyer la stabilité politique de la République de Centrafrique, secouée par une rébellion armée (musulmans, minoritaires dans ce pays) ayant conquis plusieurs villes au centre du pays.
L'ambassade française a subi la colère de manifestants; l'ONU exfiltre ses agents les moins importants.

Pourtant, malgré les déclarations du Quai d'Orsay, le président normal assure aujourd'hui que la Françafrique, c'est du passé :

«Si nous sommes présents, ce n'est pas pour protéger un régime, c'est pour protéger nos ressortissants et nos intérêts et en aucune façon pour intervenir dans les affaires intérieures d'un pays, en l'occurrence la Centrafrique», a déclaré le chef de l'Etat. «Ce temps-là est terminé», a-t-il insisté.
http://www.20minutes.fr/monde/1070463-centrafrique-hollande-france-la-proteger-regime

Qui croire ? [strike]BHL[/strike] Fabius ? ou Hollande ?
 

rom32@idn

Grand Maître
#59
La Françafrique, vraiment finie ?...

Ces derniers jours, quelque 330 soldats français ont été envoyés sur le sol centrafricain (Légion étrangère avec les 2e REP et 2e REI, habituellement déployés au Gabon) renforcer les 250 déjà présents au titre des accords de défense (8e RPIMa essentiellement, assurant la formation de l'armée centrafricaine).

Au total donc, ce sont près de 600 soldats français qui sont déployés là-bas, officiellement pour protéger les ressortissants français, lesquels sont environ 1.200 à être inscrits auprès de l'antenne consulaire - mais seulement 500 à 800 s'y trouveraient en ce moment.

L'Etat français a donc engagé presqu'autant de soldats que de ressortissants...
Et le gouvernement normal veut faire croire que c'est pour protéger ceux-ci ?

La bonne blague !

En Côte d'Ivoire, environ 15.000 Français étaient enregistrés en novembre 2004 pour un contingent français maximum de 5.000 soldats français. Et, à l'époque, la Françafrique allait bon train...

Le ratio ressortissant/soldat français est donc supérieur en RCA actuellement qu'en Côte d'Ivoire au plus fort de la crise de novembre 2004 (les ressortissants français en Côte d'Ivoire étaient directement menacés; 8.500 ont dû fuir ce pays durant cette période).


En outre, les manifestants pro-régime qui ont assailli l'ambassade française réclament l'intervention militaire de notre pays pour assurer la pérennité du régime centrafricain.
Hasard, plus de 300 soldats français ont aussitôt été déployés sur zone, alors que 250 s'y trouvent déjà.

Guigou, présidente PS de la commission des Affaires étrangères à l'Assemblée nationale, appelle de son côté le président centrafricain à respecter ses engagements ou à dégager, alors que l'Etat français par la voix du président normal est censée ne pas s'immiscer dans les affaires internes de la RCA...
 

rom32@idn

Grand Maître
#60
Un peu comme la fiole censée prouver la présence d'ADM en Irak, le président normal a trouvé un argument pour justifier officiellement une intervention militaire française au Mali.
Il a en outre reconnu que des forces françaises appuient actuellement l'armée malienne pour tenter de repousser les islamistes.
Fabius a même admis que des avions français ont mené des frappes aériennes.

« J'ai donc au nom de la France répondu à la demande d'aide du président malien, appuyé par les pays africains de l'Ouest. En conséquence, les forces armées françaises ont apporté cet après-midi leur soutien aux unités maliennes pour lutter contre les terroristes » a annoncé le chef de l'Etat, qui a pris cette décision dans la matinée, en accord avec le président malien.

«Cette opération durera le temps nécessaire», a précisé le président, précisant que la France intervenait « dans le cadre de la légalité internationale ». Les terroristes « doivent savoir que la France sera toujours là » lorsqu'il s'agit « des droits d'une population qui veut vivre libre et dans la démocratie », a conclu le président Français, qui recevra son homologue malien Dioncounda Traoré mercredi à Paris.
(...)
«Il y a d'ores et déjà eu des frappes aériennes» a précisé en soirée le ministre des Affaires Etrangères Laurent Fabius, soucieux d'empêcher la progression vers le sud des islamistes, qui, a-t-il rappelé, voulaient «installer au Mali un Etat terroriste».
«Au moment où nous vous parlons, des troupes venues du Nigeria, du Sénégal et de la France sont en appui à Sévaré (centre) à l'armée malienne. Ces troupes sont arrivées avec le matériel nécessaire pour faire face à la situation», avait déclaré dans l'après-midi le chef des opérations militaires à l'état-major des armées, le colonel Oumar Dao, avant que l'information ne soit officialisée par François Hollande.
http://www.leparisien.fr/international/mali-des-soldats-europeens-dont-des-francais-sont-sur-place-11-01-2013-2472463.php

Je rappelle qu'il y a encore quelques temps, et il suffit de relire les déclarations des différents ministres etc que j'ai pris soin de répertorier dans ce fil, tout l'appareil de l'Etat assurait que, non non, les forces françaises ne participeraient nullement aux opérations militaires visant à dégager l'AQMI du Mali, que, non non, aucune force française n'avait été déployée spécifiquement sur zone, ni aucun matériel, ni aucun avion français ni même forces spéciales...
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Membres en ligne
  • ridman
  • rohhat240
  • longaripa
  • Titi-78340
  • philou21850
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
865 666
Messages
8 060 197
Membres
1 576 203
Dernier membre
rohhat240
Partager cette page
Haut