AQMI en passe d'avoir un etat.

  • Auteur de la discussion momo19_89
  • Date de début

momo19_89

Grand Maître
#1
Bonjour a tous,

Au moment ou en france on a les yeux rivés sur les arrestations de presumés terroristes,au portes de l'Europe un groupe bien plus dangeureux que nos cherubins est en passe d'avoir un etat:LE MALI,A Juppé demande a l'ONU que l'islamisation du sahel doit être prise en compte dans sa résolution pour le Mali.

Maintenant voyons comment on est arrivé la.La chute de la dictature Libyenne a permis aux combattants qui se battaient au coté du dictateur de rentrer chez eux dans le désert avec les armes lourdes que Khadafi a distribué a tout va.
Aujourd'hui Tombouctou est au mains d'AQMI or cette ville possède des trésors datant d'avant l’avènement de l'islam( ce qui préoccupe l'UNESCO) car le traumatisme des statuts détruites par les talibans afghans est encore dans les mémoires.

L'Europe doit-elle admettre cet état de fait et reconnaître AQMI,ou aider les touaregs a chasser 'AQMI et de fait reconnaître la partition du Mali,et la on ouvre la boite de pandore,car les territoires réclamés par les touaregs se situes aussi en Mauritanie et en Algérie.
La crise Libyenne n'a pas encore montrer tous ces secrets,si on ne prend pas garde surtout quand on voit comment finissent les élections dans ces pays,et le plus gros morceau a mon avis est a venir avec les élections en Algérie,l'Europe risque de vivre des moments difficiles.
http://blogs.mediapart.fr/blog/kakadoundiaye/020412/mali-dernier-episode-la-chute-de-tombouctou?onglet=
 

rom32@idn

Grand Maître
#2
L'Algérie refuse l'ingérence occidentale depuis quelques années, considérant que c'est à elle, qui s'est autoproclamée puissance régionale crédible, de gérer ces problèmes.
C'est à ce titre que le régime algérien dépense des milliards d'€ en matériels et équipements militaires russes.

http://www.latribune-online.com/evenement/41696.html

Et sur fond de tensions au Sahel, le pouvoir algérien tente de régler ses comptes avec son homologue marocain...

Concernant l'AQMI, j'avais lu qu'elle s'était alliée avec la branche al Qaïda en Somalie (les shebab; qui sont probablement derrière l'attentat perpétré hier à Mogadiscio par une femme qui s'est faite exploser lors de l'inauguration d'un théâtre).
Les shebab rackettent les pirates somaliens, l'AQMI - ainsi que les touaregs - rançonnent les contrebandiers remontant d'Afrique de l'ouest chargés de cocaïne, notamment.

Pour en revenir à l'Algérie, elle n'arrive déjà pas à éradiquer le problème du terrorisme islamique sur son propre sol - tous les jours ou presque dans la presse algérienne, on peut lire que se sont produits des enlèvements, des faux barrages ayant permis aux islamistes de tuer des gendarmes, policiers ou militaires algériens; ou qu'à l'inverse, des terroristes ont été tués au cours d'opérations.
Les terroristes sévissant essentiellement en Kabylie, abandonnée par le régime algérien.


Ce qui est sûr, c'est que si l'on y va, on nous reprochera comme d'hab l'ingérence néocolonialiste...
 

momo19_89

Grand Maître
#3
L'Algérie refuse l’ingérence occidentale depuis quelques années, considérant que c'est à elle,
Tu connais beaucoup de pays qui acceptent l’ingérence?
L'Algerie n'a jamais ditque c'estait a elle de regler les problemes,mais que la sécurité dans le Sahel était du ressort des pays de cette région .Ce qui me semble logique.

Concernant le refus de l'algerie d'une aide exterieur voici ce que declare la MAE algerien dans dans lien:
«L’Algérie n’a jamais dit que les pays qui ne font pas partie de cette zone n’étaient pas concernés [par la lutte contre le terrorisme]. Si ces pays peuvent apporter leur aide, ils sont les bienvenus mais ils ne peuvent venir s’implanter chez nous pour apporter la solution»,
Tu vois rom le problème n'est pas entre l’Algérie et l'occident mais entre l’Europe et le terrorisme,car ne l'oublions pas si le désordre est encore plus grand dans cette région l'intervention en Libye n'est pas étrangère(je le rappelle j’étais pour).
Mais ce qui est dommage avec toi c'est quand on parle de politique étrangère tu te fixe sur l’Algérie et on parle de politique intérieur c'est le PS.
Toujours dans ton lien
Des médias européens, notamment français ainsi que certains observateurs occidentaux et africains, irrités par la position inflexible de l’Algérie qui refuse toute implication
militaire étrangère dans la bande sahélo-saharienne, n’invoquent que l’argument de souveraineté, négligeant à dessein les véritables raisons qui motivent la position algérienne. Son refus de voir des forces militaires françaises et américaines intervenir directement dans la région du Sahel est justifié par ce qui se passe en Irak et en Afghanistan.
Quand la France a attaqué les ravisseurs des 2 français avec hélicoptères etc...tu a entendu l’Algérie râler.
Il y a déjà une présence militaire au mali, l’Algérie n'a jamais crier au scandale.

Pourquoi une armée(celle du Mali)qui est sensée affronter le terrorisme dans une région reconnue comme dangereuse se trouve en état de délabrement?
Pourquoi ne pas équiper ces armées pour qu'ils soit capable de défendre leurs territoires?
Non on préfère se pavaner avec des rafale qui décolle de corse,et des journaux télévises qui jubilent.
 

rom32@idn

Grand Maître
#4
Je croyais qu'il fallait en finir avec la Françafrique ? on m'aurait menti ?
 

momo19_89

Grand Maître
#5


tu est vraiment nul,quand la France a parachuté des armes pour les révolutionnaires libyens c'est la france Afrique?
Fournir des armes a un état indépendant avec qui on a des accords militaire et en plus dans une région ou le terrorisme et bien implanté c'est le retour de la France Afrique.
On voit que tu connais l'histoire de ton pays.

 

rom32@idn

Grand Maître
#6
Ben justement, si la France aide le Mali, c'est quoi si ce n'est pas le retour de la Françafrique ?
Le Mali n'a-t-il jamais fait partie de l'empire français, contrairement à la Libye ?
 

rom32@idn

Grand Maître
#7
Les adeptes de la RATP, religion d'amour, de paix et de tolérance, ont entrepris de détruire des sites... musulmans, à Tombouctou.
Je n'entends aucun hurlement de la part des hystériques qui, un peu partout dans le monde, manifestaient contre la menace carrément débile lancée par un pasteur évangélique américain, de cramer un exemplaire du coran.


Les islamistes qui contrôlent Tombouctou (nord du Mali) depuis trois mois ont poursuivi la destruction de biens religieux en brisant la porte sacrée d'une mosquée du XVème siècle, après avoir démoli pendant le week-end sept des seize mausolées de saints musulmans de la ville. |

Les islamistes qui contrôlent le nord du Mali depuis trois mois ont poursuivi lundi la destruction de lieux religieux musulmans à Tombouctou et posé des mines autour de la ville de Gao pour se protéger d'éventuelles attaques de rivaux touareg ou de soldats d'une force ouest-africaine. Leur objectif : imposer la charia (loi islamique) à tout le Mali.

A Tombouctou (nord-ouest), après avoir démoli pendant le week-end sept des seize mausolées de saints musulmans, les islamistes du groupe armé Ansar Dine (Défenseurs de l'islam) ont franchi une étape supplémentaire en brisant la porte d'entrée d'une des trois plus grandes mosquées de la ville.
La porte en bois de Sidi Yahia a été détruite à coups de pioches, selon des témoins. Cette mosquée fait partie, avec celles de Djingareyber et Sankoré, des trois grands lieux saints de Tombouctou; elles figurent sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. Sidi Yahia était fermée depuis des décennies car, selon des croyances locales, son ouverture éventuelle porterait malheur. Des saints sont enterrés dans les mosquées de Djingareyber et Sidi Yahia, selon un expert malien.

Ces destructions ont suscité des condamnations en série, notamment de Washington et Moscou. La Russie a qualifié la destruction des sites historiques de «barbare» et appelé à redoubler d'efforts au niveau international pour restaurer l'intégrité territoriale du Mali. Même condamnation par l'Algérie, pour qui les saints et savants inhumés dans les mausolées ont «contribué à l'épanouissement de l'islam dans la région et à la diffusion des valeurs de tolérance et de spiritualité». Fatou Bensouda, procureur de la Cour pénale internationale (CPI), avait déclaré dimanche à Dakar que la destruction de biens religieux pouvait être considérée comme «crime de guerre».

Alliés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi)

Moins d'une semaine après de violents combats avec la rébellion touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), qui ont fait au moins 35 morts le 27 juin à Gao (nord-est), les islamistes du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) ont disposé des mines aux alentours de la ville, selon le MNLA, pour empêcher une contre-offensive.

Ansar Dine et le Mujao, qui contrôlent désormais les trois grandes villes et régions administratives du nord du Mali - Tombouctou, Gao et Kidal (extrême nord-est) - sont alliés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), présente dans la région depuis plusieurs années. «Beaucoup de gens cherchent à fuir, à prendre des bus pour gagner Bamako, mais les islamistes les empêchent de quitter la ville», a déclaré Mossa Ag Attaher, porte-parole du MNLA basé à Paris.

Selon lui, «après les destructions criminelles de mausolées de saints musulmans, ils (les islamistes) utilisent maintenant la population comme otage, comme bouclier humain, pour se protéger d'une contre-offensive du MNLA». Les dirigeants de la Cedeao ont exhorté le Conseil de sécurité de l'ONU à adopter une résolution permettant l'envoi d'une force régionale au Mali. «Nous ferons tout pour récupérer notre territoire», a déclaré le ministre malien des Affaires étrangères Sadio Lamine Sow à l'issue d'une visite de deux jours à Alger. Interrogé plus précisément sur un possible engagement d'Alger dans l'option militaire, le ministre s'est refusé à toute réponse.
http://www.leparisien.fr/international/mali-les-islamistes-poursuivent-la-destruction-de-sites-religieux-03-07-2012-2075710.php

D'après ce que j'ai compris, ces barbus ont détruit ces sites pour prouver aux habitants locaux, imprégnés d'un mélange d'islam et de croyance païenne (syncrétisme, qui ne concerne pas que l'islam, et pas que le paganisme), que ce serait la fin du monde si quelqu'un osait pénétrer dans l'un de ces mausolées..

Le Sahel est désormais le sanctuaire des fous d'allah, après l'Afghanistan, le Yémen, la Somalie.
En prime, il est question de ramifications entre ces barbus du Sahel (maliens + certains touaregs), l'AQMI, ceux du Nigéria (Boko haram), ainsi que les shebabs somaliens qui sévissent désormais au Kenya voisin.


Doit-on les laisser faire ? doit-on intervenir ? si oui, comment, avec quels moyens ?
 

rom32@idn

Grand Maître
#8
Les islamistes ont lapidé à mort un couple non marié; alors que, jusqu'ici, les couples non mariés étaient, comme pour les buveurs et les fumeurs, fouettés (c'est plus humaniste, n'est-ce pas !)

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20120731.OBS8489/mali-un-couple-non-marie-lapide-a-anguelhok.html


Fabius organise de son côté la reconquête du Sahel par les troupes africaines afin de débarrasser la région de l'AQMI et autres fanatiques d'allah.
Il avait commencé sa tournée des Etats africains par le Niger, le Burkina Faso et le Sénégal, avant de se rendre au Tchad et de rencontrer Idriss Debry.

Pour ce dernier, une force internationale dépassant le strict cadre africain doit être mise sur pieds, et devant rassembler ONU, Union Africaine et OTAN.

http://tchadonline.com/?p=114767


Je lisais dans le JDD qu'il est question de forces spéciales (françaises) et d'aéronefs (tout aussi française) pour appuyer les troupes africaines.
Pour mémoire, notre pays entretient des forces françaises au Tchad.

Ouattara, le président ivoirien désormais copain avec le président normal, s'il refuse la présence de troupes régulières non africaines dans le plan de reconquête du Sahel, réclame un soutien logistique et militaire (comprendre forces spéciales et aéronefs).

(...) Pour ce qui est de la France, si la présence de troupes au sol comme en Afghanistan est exclue (à l’exception de commandos et d’hommes du renseignement), un appui aérien semble à l’inverse certain.
http://www.lejdd.fr/International/Afrique/Actualite/Mali-la-guerre-contre-Aqmi-bientot-declaree-536234

Cela étant, les Africains ne sont pas prêts de bouter l'AQMI & co du Sahel et de rendre au Mali sa souveraineté...
 
G

Guest

Invité
#9
Qu'est ce qu'un aéronef ? Et pourquoi ils ne sont pas prêt à aider le Mali ?
 

rom32@idn

Grand Maître
#10
Qu'est ce qu'un aéronef ?
Dans le sens présent, un aéronef peut être un hélicoptère (de combat), ou un avion (de chasse/bombardier). ;)

Et pourquoi ils ne sont pas prêt à aider le Mali ?
Des Etats africains sont prêts à aider le Mali et à bouter l'AQMI hors du Sahel, mais ces Etats n'ont pas une grande expérience militaire, sont plutôt sous-équipés, ont des moyens de renseignements et de projection réduits.

D'où l'appui logistique et militaire que devrait leur apporter notre pays, mais aussi les Etats-Unis.
 

mezigo

Modo operandi
Staff
#11
"Bouter AQMI hors du Sahel"... et pour le mettre où ?
A partir du moment où Al Qaïda est une organisation terroriste, il ne faut pas la déplacer mais bien la détruire.
Pour cela :
- réduire les motifs de doléances sur lesquelles elle fait son lit ;
- exploser ses moyens logistiques et financiers ;
- neutraliser ses théoriciens et principaux chefs ;
- proposer aux populations une alternative pacifique.

Les actions de guerre contre Al Qaïda l'affaiblissent, mais la poussent aussi à une action plus sournoise et discrète. Dans toute lutte contre les nuisibles, il convient de s'en débarrasser, mais aussi de traiter la cause qui a permis leur installation.
Si tout cela reste bien théorique et ressort du réflexe "y-a-qu'à-faut-qu'on", on ne peut que constater que les différentes actions pour imposer la paix par des actions de guerre seules n'ont pas forcément obtenu un bilan bien positif.
 

momo19_89

Grand Maître
#12
"Bouter AQMI hors du Sahel"... et pour le mettre où ?
En Irak,on tous les jours des attentats commis par el quaida,au Yemen ou ils sont bien implanté.

Tant que les pays arabes restent des dictatures les terroristes ont de beaux jours devant eux.Car ce ne sont pas les militaires qui viendront a bout des terroristes mais les populations.

Les dictateurs a la tête des pays arabes préfèrent se servir de ce groupe terroriste pour se maintenir au pouvoir et lorsqu'ils tombent c'est des islamistes qui les remplacent et qui mettent en oeuvre leurs revendications.

Il ne faut pas oublier que ces terroriste demandent l'application de la charia,c'est ce qui c'est passé en Libye,en Tunisie.

El quaida n'est autre que le bras armé de ses partis politiques qui fleurissent dans les pays arabes en toute légalité.
 

rom32@idn

Grand Maître
#13
Selon la presse algérienne, citant le Canard enchaîné, Bouteflika aurait admis, devant Fabius, qu'une intervention militaire était inévitable pour contrer l'AQMI, avec, en sous-mains, l'influence française; et ce alors qu'il y a encore quelques temps, l'Algérie se montrait hostile à un tel interventionnisme sur ce qu'elle considère comme étant sa chasse gardée.

Il semble même que le Quai d'Orsay ait déjà placé ses pions...

http://www.dna-algerie.com/interieure/nord-du-mali-il-faudrait-agir-militairement-dit-le-president-bouteflika-aux-francais-2


Très instructif de lire la presse étrangère... :D
 
G

Guest

Invité
#14
J'attends avec impatience cette guerre, j'espere qu'on détruira AQMI de fond en comble ...
 

rom32@idn

Grand Maître
#15
Cela risque de faire comme en Afghanistan en fait...

Le Sahel est immense, les points de replis des jihadistes nombreux puisqu'ils ont des connexions jusqu'en Somalie et avec les barbus de Boko Haram (Nigéria).
En plus, ils ont amassé un véritable trésor de guerre à cause des rançons que nos Etats leur ont versées pour la libération d'otages européens...


Ce qui m'inquiète plus, c'est de savoir comment cela évoluera en France..
En Syrie par exemple, il semble qu'un paquet de jihadistes provienne de l'étranger; Maghreb, Proche et Moyen-Orient, Balkans, Caucase peut-être.
Or on a en France une importante diaspora maghrébine, dont de jeunes membres peuvent constituer des sortes de Merha dormant.
 
G

Guest

Invité
#16
C'est pour cette raison qu'elle ne doit pas y aller directement, mais officieusement. Avec les couleurs de l'Algérie.
 

rom32@idn

Grand Maître
#17
Je pense plutôt que l'Algérie agira de son côté, tandis que les forces françaises appuieront les Etats africains (Tchad en tête).

Cela dit, une intervention militaire n'est pas encore à l'ordre du jour là-bas.
Mais si le Quai d'Orsay ou l'Afrique espèrent une solution politique, diplomatique, je doute que ce soit efficace, puisque l'AQMI & co sont des entités non étatiques sur lesquelles aucune coercition diplomatique, économique, politique ne peut être menée...

Déjà qu'ils n'y arrivent pas avec la Syrie !
 

OZN0btN7

Grand Maître
#18
A partir du moment où Al Qaïda est une organisation terroriste, il ne faut pas la déplacer mais bien la détruire.
Pour cela :
- réduire les motifs de doléances sur lesquelles elle fait son lit ;
- exploser ses moyens logistiques et financiers ;
- neutraliser ses théoriciens et principaux chefs ;
- proposer aux populations une alternative pacifique.
Je me demande si la bataille ne s'est pas déjouée dans les médias. A partir du moment où l'image d'AQMI est souillée aux yeux des populations, leur combat ne peut pas être victorieux.

Ce qui m'inquiète plus, c'est de savoir comment cela évoluera en France..
En Syrie par exemple, il semble qu'un paquet de jihadistes provienne de l'étranger; Maghreb, Proche et Moyen-Orient, Balkans, Caucase peut-être. Or on a en France une importante diaspora maghrébine, dont de jeunes membres peuvent constituer des sortes de Merha dormant.
De toute manière, il y aura toujours un risque qu'un déséquilibré décide de faire un carnage, et je ne pense pas qu'avoir une diaspora maghrébine soit un facteur de risque supplémentaire, à condition de surveiller les individus "fragiles" et "à risque". Le problème est surtout d'ordre psychologique, car un tueur qui agit au nom d'Allah, ou parce qu'il se prend pour le joker dans Batman, ou parce qu'il veut lutter contre le multiculturalisme et l'islamisation (Breivik), au final, ça revient au même...
 

momo19_89

Grand Maître
#19
Le problème est surtout d'ordre psychologique, car un tueur qui agit au nom d'Allah, ou parce qu'il se prend pour le joker dans Batman, ou parce qu'il veut lutter contre le multiculturalisme et l'islamisation (Breivik), au final, ça revient au même..
Tu déconne OZN0btN7,le premier est un terroriste mais les 2 autres sont des malades,hein rom?
 

Adhrab

Habitué
#20
C est quand meme marrant de voir al-qaida au usa qui veut s occuper d al-qaida au Mali
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Staff en ligne
  • magellan
    Modérâleur
Membres en ligne
  • WarAnt
  • Titi-78340
  • RyuXtrem
  • Misterybean
  • magellan
  • vaelis
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
865 705
Messages
8 060 656
Membres
1 576 240
Dernier membre
Bastiien2019
Partager cette page
Haut